178
Par momoleconnard - / dimanche 9 octobre 2016 20:46 / Tunisie
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  dalmia  |  27

A moins qu'il lui ait menti en faisant croire qu'il attendait autre chose, je ne trouve pas non que ce soit mérité =/ on ne peut pas ne pas rendre ses clés et son porte-feuille à quelqu'un, je trouve ça bien plus irrespectueux que sa fuite furtive.

Par  LaraLeuz  |  23

Super Connard a encore frappé !

Par  LauraOreo  |  23

"Aujourd'hui, j'ai rencontré un beau jeune homme. Le courant passe bien, après le rendez-vous, je l'invite chez moi pour un dernier verre. Il a filé à l'anglaise au petit matin. VDM"

Répondre
  ebu  |  23

qui a dit qu il etait beau!? peut etre qu en plus d etre un enf**** il a un physique ingrat ! un gros tlbm a l auteur, qui n a meme pas eu honte d appeler!

Répondre
  LauraOreo  |  23

Je partais du principe que si la jeune fille a passé un rendez-vous en sa compagnie, qu'elle lui a proposé un dernier verre et qu'ils ont dormi ensemble, il lui plaisait physiquement...Mais oui, tu as raison, en soi on en sait rien ?

Répondre
  everwind  |  15

Euh ben entre avoir son plan du soir qui se barre sans donner de nouvelles et perdre ses clés et le portefeuille, je pense que le mec va être bien plus malheureux qu'elle hein, donc le malheur est plutôt de son côté (sans parler de savoir s'il l'a mérité ou pas A moins que la fille ne se soit imaginée que c'était l'homme de sa vie mais bon vu qu'ils ne se connaissaient pas la veille (sinon ils auraient été en contact et pas besoin de filer à l'anglaise) ce serait un peu exagéré de sa part.

Répondre
  SarahCohen  |  16

Euh, si ça avait été clair dès le départ que ça n'était que pour le sexe, pourquoi partir comme un voleur ? Ce genre d'histoire ne fait que renforcer mon idée que les gens qui ont des "coups d'un soir" ne respecte pas la personne avec qui ils couchent, ils l'utilise comme un moyen d'avoir du plaisir alors que l'humain dois toujours être considéré comme une fin en soi. Après c'est sûr que ça doit être beaucoup plus facile de s'envoyer en l'air sans avoir besoin d'être là pour quelqu'un dans les bons comme dans les mauvais moments... Un conseil mesdemoiselles (comme je suis une fille je vais m'adresser aux filles, ne sachant pas vraiment comment les mecs fonctionnent) refusez d'être traitée comme des sextoys et même si c'est tentant, ne coucher pas le premier soir, attendez d'être sûr de ne pas avoir à faire à ce genre de goujat. J'ai l'espoir que si ils ne trouve plus personne pour faire ce genre de choses, peut-être qu'ils changeront et que leur petit coeur sortira de sa léthargie... (oui, l'espoir fait vivre)

Répondre
  SarahCohen  |  16

Oui, malheureusement ça existe... Mais je pense qu'il y a une majorité d'hommes et que les femmes qui font ce genre de chose parce qu'elles n'ont pas confiance en elles et ne pense pas pouvoir exister au yeux d'un homme, se sentir belle et femmes si elles ne couchent pas... C'est triste je trouve...

Répondre
  Marie-Lo  |  52

#117 et bien je pense l'exacte contraire. Certaines de mes amies n'ont aucun problème avec leur sexualité, elles couchent le premier soir, avec qui elles veulent, le font parce qu'elles aiment le plaisir et parce qu'elles se sentent à l'aise dans leur corps. C'est justement parce qu'elles n'ont pas besoin d'exister aux yeux d'un homme, qu'elle existent en fait juste pour elle seule, et elles ont l'air de vivre très bien ^^

Répondre
  AkiraHana  |  20

#117 : Euh ... ça part un peu loin là... On peut très bien être une femme et aimer les coups d'un soir en ayant confiance en soi et en sachant ce qu'on veut ... Je ne vois pas pourquoi on aurait besoin d'exister aux yeux d'un homme forcément ... Enfin j'ai du mal à comprendre ton raisonnement :/ Même si c'est vrai pour certaines femmes comme pour certains hommes, ça m'étonnerai que ce soit une généralité...

Répondre
  Lorihengrin  |  31

#117 Ou alors simplement la libération sexuelle est passée par là et le plaisir sexuel féminin n'a plus à être enfermé dans le carcan du mariage, permettant aux femmes qui le désirent de s'amuser avec leur corps sans avoir à s'en sentir coupable :)

Répondre
  mathpool  |  29

moi je préfère : c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon à un moment il va envoyer valser les pièces de l'échiquier, chier dessus et se pavaner comme si il avait gagné

Répondre
  SarahCohen  |  16

Ce que je voulais dire à quand je disais "avoir besoin d'exister au yeux d'un homme" c'est d'avoir constamment besoin de séduire pour se prouver je ne sais quoi, avoir sans cesse besoin d'être regardée et désirée et avoir peur de ne pas exister dans notre société qui est très "je couche donc je suis"... #119, tu dis que tes copines couchent comme ça, à droite à gauche, juste pour le plaisir. Tu trouves ça normal de te servir de quelqu'un pour assouvir ses pulsions ? Moi non. Même si c'est clair pour les deux dès le départ ce n'est pas moralement correct. Mon prof de philo en terminale nous avait dit une phrase que je trouve magnifique "l'être humain doit toujours être considéré comme une fin en soi et non comme un moyen". Coucher avec quelqu'un sans sentiments, juste pour le "plaisir" (si au passage quelqu'un pouvait tenter de m'expliquer quel plaisir il y a à se faire sauter par quelqu'un dont on ne connaît même pas le prénom...) c'est utiliser cette personne comme un outil pour parvenir à l'orgasme. De plus je trouve que c'est triste de ne pas essayer de construire quelque chose et de juste "consommer" du sexe comme on irait au McDo... C'est sûr que ça doit être plus facile que de s'impliquer dans un vrai relation où on risque de souffrir si jamais ça se termine mal... Pour #120 et #121 (désolée je ne sais plus trop qui a dit quoi) que ça soit un homme ou une femme qui ait ce genre de pratiques, pour moi c'est pareil. La "libération" sexuelle, 68 et compagnie ont-ils signé l'arrêt de mort des sentiments ? J'en ai peur. Je ne suis pas non plus naïve, je sais bien qu'avant les filles devaient rester vierges mais les mecs ne se gênaient pas pour aller attraper la syphilis au bordel du coin... Mais je trouve dommage qu'on soit passés de attendez le mariage à forniquez comme des bonobos avec le/la premier/e qui passe... Et pour en revenir à la VDM (c'est vrai que je pars loin) la fille n'a pas vraiment l'air ravie que le gars se soit tiré quand elle dormait... Enfin bon, je sais bien que je vais me faire enterrée parce que je ne suis pas le courant libertaire. Après chacun(e) et assez grand(e) pour savoir comment il veut mener sa vie et si le respect de soi-même et des autres rentre dans les points importants de son existence.

Répondre
  Lorihengrin  |  31

#126 Le principe de la libération sexuelle, ce n'est pas que tout le monde doive suivre le mouvement du libertarisme. C'est que chacun ait le choix de faire ce qu'il veut de son corps sans que des tabous, des interdits, qu'ils soient moraux ou religieux, ou le jugement d'autrui ne vienne entraver nos choix. Évidemment que les personnes qui préfèrent que le sexe soit l'expression de leur amour pour un être unique en ont le droit, et n'ont pas à être blâmés pour ça, ni même jugés, pas plus que ceux qui préfèrent lier le sexe exclusivement au plaisir charnel. Un "coup d'un soir", ça n'est pas forcément "aller coucher avec le premier / la première venu(e) sans même connaître son prénom". Le plus souvent, c'est à l'issue d'une rencontre impromptue de deux personnes entre qui le courant passe bien sur le moment, qui prennent déjà du plaisir à passer du temps ensemble durant une soirée, décident de prolonger le plaisir par un acte physique qui leur apporte de la satisfaction -du moins qui tente de le faire, parce que ça dépend des fois :P- à tous les deux. Ca n'empêche en rien de se respecter soi même ni le partenaire. A titre personnel, j'ai vécu durant 6 années en couple. Je suis redevenu célibataire il y a un peu plus de deux ans et je n'ai pas particulièrement envie de m'investir à nouveau dans une relation parce que j'ai d'autres priorités. Est ce que cela veut dire que j'aurais du me contraindre à deux ans d'abstinence sexuelle ? Je conçois que d'autres puissent faire ce choix, mais à titre personnel, je ne peux pas. Outre les pulsions physiques en elles mêmes, il y a également le fait de vouloir simplement parfois partager mes draps avec quelqu'un, partager mon intimité. Et ça n'a rien à voir avec un manque de respect ou quoi que ce soit.

Répondre
  Lamperay  |  21

En tant que femme a qui il a pu arriver de coucher le premier soir. Et d'avoir des plans plus régulier, je ne peux qu'être en désaccords avec ces sois disants conseils. Soyons clair je déteste les personnes, homme ou femme qui se permettent d'avoir si peu de respect pour l'autre en se barrant de cette manière, ne serait ce que parce qu'ils favorisent les idées comme quoi le sexe en dehors d'une relation bien établi c'est du kleenex jetable et que l'on ne se respecte pas ni que l'on respecte son partenaire de passage. Ton parallèle avec le sex toy est vraiment douteux, donc une femme qui couche le premier soir c'est une fille qui se respecte pas et qui acceptent que les hommes les utilisent ? Non une femme qui couche, ça peut être une femme forte, indépendante, qui maîtrise sa sexualité. Un jour mon frère m'as dis en langage peu chaste que je ne reproduirait pas ici à propos de mes habitudes sexuelles qu'au final c'était moi qui baisait les mecs, ce qu'il voulait dire c'est que c'est moi qui choisissait, établissait les règles etc. J'ai toujours été très claire avec mes partenaires. Pas de sentiments déplacé, je n'était pas là pour chercher l'amour et la plupart du temps eux non plus. On agit en tant qu'adulte, on respecte l'autre même si oui très égoïstement c'est un moyen de s'envoyer en l'air, mais très honnêtement c'est la même chose des deux côtés. Ils sont toujours restés pour le petit déjeuner, on c'est toujours respectés, j'ai gardé une relation plus suivi avec certains, d'autres non, j'ai même contre toute mes règles fini en couple avec un, pendant plus de 2 ans (mais on s'en fou j'aurais pu ne jamais en revoir aucun que ce serait pareil). Tout ça pour dire mon conseil pour les femmes et au final même les hommes : respectez vous et respectez votre partenaire, entre adulte consentant le sexe n'as rien de sale ou d'irespectueux même pour un coup d'un soir que vous connaissez depuis 2h. Envoyez vous en l'air si vous en avez envie, mais soyez honnête envers vous et votre partenaire ! De cette manière vous aurez plus de respect pour vous même et pour les autres que ceux qui se permettent de vous juger. Amusez vous ! Vivez ! Et bien sûr protégez vous ! ;)

Répondre
  Lola7879  |  21

Ca fait plaisir de voir que je ne suis pas le seule à penser ça! Je ne parle pas d'attendre le mariage mais au moins d'être sur que le mec n'est pas là que pour le sexe. C'est quand même un grand partage d'intimité que l'on ne peut pas faire avec n'importe qui. Surtout un mec comme ça qui se barre en douce et qui a juste voulu profiter de la demoiselle. La vie n'est pas basée autour du rapport sexuel malgré ce que beaucoup pense. J'ai fait les frais de ça avec certaines "amies" qui se moquaient de moi car je n'avait toujours rien fait à quasiment 20 ans. Mais maintenant j'ai compris que je n'aurais pas du en avoir honte à l'époque.

Répondre
  Lamperay  |  21

Et du coup je viens de lire ton dernier commentaire. Et non tu ne te fait pas enterrer parce que tu ne suis pas le mouvement libertaire, tu te fait enterrer parce que tu te permet de juger la vie intime des autres sur tes principes sois disant moraux. La philosophie en a d'ailleurs pas mal a dire sur la question de ce qu'est la morale. Et pour répondre à la phrase de ton prof de philo dans se contexte. Sache que du sexe, même pour un coup d'un soir ça ne retire pas le fait que ce soit un moment à deux, qu'il y a une connexion qui se fait. Les personnes ne sont pas prises aux hasards c'est quelqu'un avec qui tu as connecté, que ce soit sur le plan physique ou mental et bien souvent les deux, il n'est pas interchangeable avec le premier passant venu, c'est quelqu'un que tu as choisi pour passer un moment extrêmement intime et qui t'as choisi également. Et tiens pour l'anectode une fois j'ai embrassé un mec avant même connaître son prénom (oh mon dieu mais que fait la police de la morale!!!), il c'est avéré qu'il avait un prénom, Edward, et que c'était un garçon charmant avec qui on a eu pas mal de chose à se dire et à discuté le lendemain, ça reste un de mes meilleurs souvenirs et même si on en est resté à une fois car j'ai decidé de me mettre en couple peu après, je pense toujours à lui comme une belle parenthèse. De la même manière je me souviens de mes autres partenaires, de ce qu'on a partager, que l'expérience soit éphémère ou prolongée. Et pour conclure, je dirais ce que je disais à toute les nanas à l'époque qui me traitait de salope : Je me respecte bien plus que beaucoup de personnes en couples qui trompent leur partenaire derrière leur dos, ou de célibataire que ça ne dérangent pas de séduire (ou tenté) quelqu'un qui est en couple exclusif. Je ne suis pas hypocrite, je me respecte, je respecte les autres, et surtout je ne me permet pas de juger celles et ceux qui pensent que le sexe ne vas qu'avec l'amour, c'est très bien pour eux, j'attends juste la même chose des autres : qu'ils ne jugent pas ma sexualité et qu'il me laissent la vivre tranquillement.

Répondre
  Alan  |  40

Lamperay : Tu gagnes le badge du commentaire le plus raisonnable du matin. Non, c'est pas sarcastique. Prenez-en de la graine les autres !

Répondre
  madgi  |  30

peu importe que certaines femmes ou hommes aiment les rapports d'un soir ou espèrent plus dans une relation, quelles qu'en soient les raisons. TLBM++++ pas pour être parti, mais pour ne pas avoir eu le respect, et le courage de le faire ouvertement

Répondre
  madgi  |  30

peu importe que certaines femmes ou hommes aiment les rapports d'un soir ou espèrent plus dans une relation, quelles qu'en soient les raisons. TLBM++++ pas pour être parti, mais pour ne pas avoir eu le respect, et le courage de le faire ouvertement

Répondre
  Greil  |  25

Sarah a encore le droit d'avoir une opinion. Elle n'envisage pas d'utiliser quelqu'un, n'en ressent aucun besoin et le perçoit comme de la consommation. Personne n'est obligé de faire comme elle, mais sa logique se tient et est légitime. Cela me fait beaucoup rire les termes utilisés d'ailleurs pour décrire les femmes qui ont des relations sexuelles facilement "à l'aise avec leur sexualité, avec leur corps". Parce que si on ne veut pas procéder comme elles, on est "mal à l'aise avec son corps" et "pas libre" ? Il y a des femmes libertines, mais il y a aussi énormément de femmes qui couchent pour combler un manque, parce qu'elles pensent que ça va leur permettre de retenir un mec ou parfois pour faire comme les copines à l'adolescence etc. Et puis bon arrêtez de faire les vierges effarouchées avec les "jugements", tout le monde juge tout le monde.

Répondre
  souris67  |  25

Ben pour moi c est plutôt une VDM. Il doit quand même refaire ses papiers et refaire ses clefs de voiture juste parce qu'il ne voulait rien de sérieux. Je vois pas le mal à partir en pleine nuit. De toute façon, qu'il parte dans la nuit ou au matin, ils ne se reverront plus après donc ça change rien. Mais bon je peux comprendre qu on puisse penser autrement.

Répondre
  pif_paf_pouf_  |  19

Je trouve qu'il y a quand même un gros manque de respect de partir juste après en cachette. Même si on ne veut rien de sérieux (et dans ce cas on s'assure que la personne en face soit dans le même état d'esprit, et si ce n'est pas le cas on trouve quelqu'un d'autre), rien n'empêche de rester un minimum poli et courtois et au moins de dire au revoir (parce que partir sans rien dire, même si les deux personnes étaient ok pour que ça soit sans lendemain, c'est vraiment limite)

Similaires
Chargement…