149
Confessional
Surfer_Vert En dire plus :
(Repost suite à une fausse manip :-( ) Hou là ! Que de commentaires... bon, quelques précisions s'imposent. Cette VDM s'est passée en... 1997 :-) sur la ligne Tours-Paris. Donc, à cette glorieuse époque, on ne demandait pas le n° de quelqu'un comme ça puisque les portables apparaissaient tout juste. Alors, le "gros suant et soufflant" qui choque... j'aurais effectivement pu utiliser un autre terme, mais, pour décrire la situation : juste après que le train se soit mis en route, pile
Par Surfer_Vert - / mercredi 28 octobre 2015 14:15 / France - Paris
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Carrément ! Elle a fait les premiers pas en venant s'assoir à coté de lui dans un wagon presque vide et entamer la conversation. Il faut la suivre et reprendre la conversation là où elle en était. Enfin bon je dit ça mais sur le moment moi je n'aurait pas osé. ; )

Répondre

Pour avoir pris le train quelques centaines de fois, je pense qu'on est rarement ouvert à la discussion dans un train, quand c'est un long trajet et qu'on veut du calme on est souvent gêné par les enfants qui vivent même si ça nous amuse quand on est de bonne humeur, on doit gérer les différents arrêts, les changements de voisins, les annonces pénibles en trois langues... Dans le train, l'enfer c'est souvent les autres, même si on fait parfois des rencontres sympas. Je ne parle même pas des reta

Répondre

J'ai pris le train pendant deux ans tous les jours .. J'avais calculé à l'époque, jai du perdre presqu'une semaine à attendre le train .. Tout ça parce qu'un train annoncé partant à 35 n'arrivait pas avant 48 (le temps que les gens descendent et montent, dans une grande gare, je te passe le vendredi soir avec les gens et leurs valises). Ça leur a juste pris un an et demi pour régler ce problème (et ça se trouve, ça durait depuis bien plus longtemps) Donc cest pas nouveau qu'à la SNCF, ce ne son

Chargement…