178
Confessional
Aikya En dire plus :
OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! Ma VDM publiée ! Après tant d'échecs infructueux, je n'y croyais pas X) Vous l'aurez compris, je suis l'auteure :) Je vais commencer par répondre à quelques questions: Je suis belge parce que mes parents sont belges (Mais ils sont venus travailler en France). Je suis née en France, j'habite en France depuis presque 15 ans et je n'ai pas du tout d'accent belge. Et je ne crie pas non plus comme une hystérique quand il y a des frites à la cantine :p Du coup, il y a peu de gens qui savent que je suis belge, et ce n'est pas quelque chose que je crie sur tous les toits (Je n'ai pas honte d'être belge bien sûr, mais je me sens juste plus française étant donné que je ne connais presque rien de la Belgique). Notre premier brevet blanc à lieu vers mi-janvier, on en a ensuite un deuxième (Mars-avril je crois) et puis on a le vrai brevet. Notre brevet blanc se déroule comme le vrai (Copies anonymes, pièce d'identité obligatoire, etc. La seule différence c'est qu'on a pas forcément une table par personne, faute de place), du coup oui, les profs ont contrôlé notre identité comme pour le véritable examen. Ensuite je dois avouer que j'ai un peu exagéré ma VDM pour la rendre un peu plus comique. Quand mon prof d'Histoire-Géo a pris ma carte, il s'est exclamé "Heu... on avait dit une carte d'identité, qu'est-ce que c'est que ça ? C'est pas une carte !". Mais dès qu'il l'a regardé, il a bien compris que c'était une carte belge, puis j'ai eu droit à un "Ah, mais t'es belge en faite ? Tout s'explique !" qui m'a bien fait rire. Et je me suis peut être mal exprimée, par "fausse carte", j'entendais plus "fausse pièce d'identité" en faite (Comme si j'avais apporté une carte de cantine, de bus, de bibliothèque...) Ensuite ma "carte pas normale" est devenue une sorte d'attraction pour le reste de ma classe, et on m'a demandé de la montrer toutes les 5 minutes. Donc voilà, ça ne m'a pas empêché de passer mes épreuves correctement, mon prof est très sympa, n'est pas raciste du tout, et il n'a pas été le seul surveillant (Au total j'en ai eu 4 différents) intrigué. Je ne sais pas si j'ai bien réussi, je vous dirai ça dans trois semaines :P Bref, merci d'avoir lu mon pavé, vive la Belgique, vive l'essuie-tout, vive les frites et puis vive la France aussi, même si ses cartes d'identité sont moins belles que la mienne.
Par Aikya - / vendredi 16 janvier 2015 06:24 / France - Pompey
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Soda  |  73

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Aikya  |  47

OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! OH MON DIEU ! Ma VDM publiée ! Après tant d'échecs infructueux, je n'y croyais pas X) Vous l'aurez compris, je suis l'auteure :) Je vais commencer par répondre à quelques questions: Je suis belge parce que mes parents sont belges (Mais ils sont venus travailler en France). Je suis née en France, j'habite en France depuis presque 15 ans et je n'ai pas du tout d'accent belge. Et je ne crie pas non plus comme une hystérique quand il y a des frites à la cantine :p Du coup, il y a peu de gens qui savent que je suis belge, et ce n'est pas quelque chose que je crie sur tous les toits (Je n'ai pas honte d'être belge bien sûr, mais je me sens juste plus française étant donné que je ne connais presque rien de la Belgique). Notre premier brevet blanc à lieu vers mi-janvier, on en a ensuite un deuxième (Mars-avril je crois) et puis on a le vrai brevet. Notre brevet blanc se déroule comme le vrai (Copies anonymes, pièce d'identité obligatoire, etc. La seule différence c'est qu'on a pas forcément une table par personne, faute de place), du coup oui, les profs ont contrôlé notre identité comme pour le véritable examen. Ensuite je dois avouer que j'ai un peu exagéré ma VDM pour la rendre un peu plus comique. Quand mon prof d'Histoire-Géo a pris ma carte, il s'est exclamé "Heu... on avait dit une carte d'identité, qu'est-ce que c'est que ça ? C'est pas une carte !". Mais dès qu'il l'a regardé, il a bien compris que c'était une carte belge, puis j'ai eu droit à un "Ah, mais t'es belge en faite ? Tout s'explique !" qui m'a bien fait rire. Et je me suis peut être mal exprimée, par "fausse carte", j'entendais plus "fausse pièce d'identité" en faite (Comme si j'avais apporté une carte de cantine, de bus, de bibliothèque...) Ensuite ma "carte pas normale" est devenue une sorte d'attraction pour le reste de ma classe, et on m'a demandé de la montrer toutes les 5 minutes. Donc voilà, ça ne m'a pas empêché de passer mes épreuves correctement, mon prof est très sympa, n'est pas raciste du tout, et il n'a pas été le seul surveillant (Au total j'en ai eu 4 différents) intrigué. Je ne sais pas si j'ai bien réussi, je vous dirai ça dans trois semaines :P Bref, merci d'avoir lu mon pavé, vive la Belgique, vive l'essuie-tout, vive les frites et puis vive la France aussi, même si ses cartes d'identité sont moins belles que la mienne.

Commentaires
Par  Soda  |  73

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Holy_Mad  |  73

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  BadaCrac  |  73

Holy-Mad : y a qu'une petite partie des Belges qui ajoutent "une fois" en fin de phrase, il me semble que c'est dû aux Flamands qui eux disent souvent "eens" (= une fois ^^), et encore je mettrais pas ma main à couper que tous les Flamands utilisent souvent ce mot c'est comme si nous les Belges (ou les autres francophones) on associait la phrase "tu tires ou tu pointes ?" et la pétanque à l'entièreté de la France, Savoie, Bretagne ou Normandie y compris ^^

Par  shabyshaby  |  68

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Yunikoon  |  68

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Ce n'est pas tous les belges qui ont cet accent typique hein. A moins d'aller en Wallonie, il est très rare de l'entendre chez les jeunes. A part les septante et autre, rien ne pourrait différencier un Français d'un Bruxellois par exemple. Sans compter que l'auteure dit être belge... Elle pourrait donc tout aussi être de nationalité, comme moi par exemple. Bref tout ça pour dire que contrairement à une personne qui vit genre à Québec, sur les 10 belges que tu rencontreras, tu seras incapable de deviner l'origine de plus de la moitié... maintenant c'est autre chose s'ils sont flamands lol.

Répondre
  LMC8  |  68

#41 Bof non, pas d'accord ^^ À chaque fois qu'un Belge passe à la télé dans une émission française, on le grille direct' grace à son accent. Quand je vais en France, on me dit tout de suite "Ah! Vous êtes Belge vous!" Je n'ai pas l'impression d'avoir un accent, et pourtant... Une partie de ma famille habite dans une ville à 20 min de chez moi, pour moi, ils ont un accent et pour eux, c'est moi qui en ait un. Je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose: ça fait partie de notre identité, de notre culture. Ce n'est pas parce qu'on a un accent qu'on est un péquenaud de 70 ans. Je suis fière de mon accent, même s'il n'est pas très sexy ahahah. Et j'aime les belgicismes aussi. J'adore ce petit blanc quand je parle à un Français et que j'utilise un belgicisme et qu'il me regarde en mode: "Euh? Qu'est-ce que ça veut dire?" Ahahah

Répondre

J'ai bien précisé la plupart des jeunes n'ont plus cet accent. Pourquoi je parle de jeune ? parce que je suis aller à l'école avec certain, et connu d'autre belge de souche dans d'autre cercle. Lorsqu'ils parlent tu ne pourrais pour rien au moins deviner leur origine s'ils s'abstiennent d'employer les expressions typiquement belge genre : Tu ne saurais pas me donner ça... vient un peu etc. .. maintenant je parle des Bruxellois. Il est clair qu'à Namur, Chaleroi par exemple c'est tout le contraire. l'accent est plus présent. Pour ma part j'habite en Flandre et côtoie les Bruxellois. Donc, déjà que les flamand ont un accent fort prononcé qui n'a rien de belge mais plutôt dû au fait de leur langue maternelle et que les Bruxellois à cause de la mixité des langues et expression style certains mots arabe qui se retrouvent dans le lexique de beaucoup de personnes, même ceux qui n'ont pas d'arabophone dans leur groupe d'ami, à moins que la personne ne soit ou ne vit en Wallonie, on aura beaucoup de mal à le deviner... Encore une fois, ceci n'est que mon opinion et n'est appuyer par aucune autre étude que celle mener par moi même ^_^.

Répondre
  LMC8  |  68

#62 En effet, je pense que l'accent belge s'entend moins quand on vit en Belgique et qu'on est entouré de Belges. Par exemple, je n'ai pas l'impression que mes amis, qui vivent dans la même ville que moi, aient un accent. Alors que oui, on en a un. Léger, mais on en a un. Par contre, quand il y a un Belge dans un groupe de Français, l'accent va s'entendre et être facilement repérable, même s'il est subtil ^^ En tout cas, quand nous allons en France, les Français nous grillent à chaque fois ahahah :-)

Répondre
  Lisa7503  |  68

#41 Je suis wallonne, originaire de la Thudinie (à mi-chemin entre la frontière française et Charleroi), mais j'ai vécu 7 ans à Bruxelles. Celui qui dit que les Bruxellois, même jeunes, n'ont pas d'accent, c'est qu'il n'y est pas resté longtemps ou qu'il a les oreilles bouchées! C'est sûr que les Flamands ont l'accent prononcé quand ils parlent en français, mais l'accent bruxellois est bien présent. Même nous, Wallons, nous nous en moquons. Les Français essaient de l'imiter quand ils veulent prendre l'accent belge (souvent raté), donc c'est qu'il est connu! :-D Il est vrai qu'il y a une kyrielle d'accents en Wallonie, mais les accents de la région de Liège et Verviers sont les plus prononcés.

Répondre
  finwesl  |  68

pour être pas loin de la Belgique (et donc croiser des frontaliers ou y faire un saut régulièrement) , ya bien un accent chez presque tout le monde et des expressions typiques. par contre c est loin du cliché du gros accent qui tâche.

Répondre
  galyak95  |  68

#87 C'est marrant parce que moi je suis Bruxelloise, et je suis d'accord que l'accent de Liège est particulièrement fort mais à mes yeux, celui de Charleroi l'est encore plus! Pour en revenir à la VDM, si le surveillant n'a jamais vu de carte d'identité belge, normal qu'il n'ait pas tout de suite tilté que c'en était une. J'espère que ton brevet s'est bien passé quand même!

Répondre

@41 "maintenant c'est autre chose s'ils sont flamands lol." Et encore, encore une fois, il est question ici de nationalité seulement. Mon copain de 21 ans est flamand, il vit en France depuis une douzaine d'années (mais quand même sa carte d'identité belge) et il n'a donc pas le moindre accent (peut-être un léger accent du Sud vu que c'est là qu'il a appris le français, rien à voir donc).

Par  Loumax08  |  32

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Yunikoon  |  48

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Ondariste  |  48

Je vis en France, dans une commune frontalière de Belgique et certains Belges (sans forcément aller loin dans le plat pays) disent "une fois" comme nous disons "hein", par automatisme et sans s'en rendre compte :-)

Répondre
  LMC8  |  48

#17 Si si, on dit "une fois" en Belgique. Pas comme le font les Belges caricaturés par les Français, mais si, c'est utilisé. Ça vient de Bruxelles: puisque les langues officielles de cette ville sont le français et le néerlandais, les Bruxellois francophones ont repris et traduit le fameux "eens" néerlandais, utilisé pour "adoucir" un ordre. Dans certaines régions, on utilise "un peu" à la place d'une fois ("Viens un peu!")

Répondre
  szut  |  48

Je suis belge et je dis "une fois". Mais pas à la fin de chaque phrase, plus dans le sens "un de ces jours". Du style : "On irait bien à la mer, une fois !"

Répondre
  LMC8  |  48

#22 Absolument, on ne s'en rend plus compte en fait. Mon copain est parti en Erasmus et lui et ses potes belges restaient avec des Français et les Français se marraient à chaque fois que les Belges utilisaient l'expression "une fois". Je n'y croyais pas trop jusqu'à ce que mon copain fasse la même chose avec moi et se marre dès que j'utilisais l'expression "une fois". Du coup, maintenant, je remarque ce tic langagier que mon entourage et moi-même avons. Ça ne veut pas dire que les Belges ponctuent chacune de leur phrase d'un "une fois" évidemment ^^

Répondre
  LMC8  |  48

#43 Oui. Je l'utilise aussi pour dire "un jour: "Une fois, j'étais à Paris et...". Techniquement, j'ai été plusieurs fois à Paris mais le "une fois" veut dire "un jour". Je l'utilise aussi pour désigner un moment bref ("Viens une fois!" = "Viens un p'tit moment!")

Répondre
  Doctor_Who  |  48

Désolée de vous contredire, mais je n'ai jamais entendu personne dire "une fois" en Belgique (région de Liège pour ma part, l'accent liégeois n'est pas des plus glamour mais il est généralement l'apanage de la classe ouvrière) . je pense que c'est plus spécifique de la région bruxelloise. De plus, je crois me souvenir que le fameux accent belge a été popularisé en France à cause d'une pièce de théâtre "le mariage de mademoiselle Beulemans". Ici encore, je dois émettre des réserves, la plupart des bruxellois que j'ai fréquentés avait un accent qui sonnait très parisien.

Répondre
  LMC8  |  48

#76 Si on m'avait dit il y a quelques années que les Belges (donc moi) utilisaient l'expression "une fois", sincèrement, j'aurais répondu comme toi, que non, cette expression n'est pas utilisée. Il a fallu que des Français de France mettent le doigt dessus pour que je me rende compte que j'utilisais cette expression. Et maintenant, quand ça m'arrive (à moi ou une personne de mon entourage) de dire "une fois", je m'en aperçois. Certainement pas à chaque moi d'ailleurs. Comme c'est une expression qui est née à Bruxelles, c'est possible qu'elle soit plus utilisée dans la région bruxelloise et ses alentours, bien que, personnellement, je n'habite pas du tout Bruxelles, et pourtant, dans ma région, on l'utilise ^^ Ça ne veut pas dire quoi tous les Belges francophones de toutes les régions disent une fois. Mais c'est plus répandu qu'on ne le croit car on ne se rend même plus vraiment compte qu'on utilise cette expression. Dire que l'accent est l'apanage des classes ouvrières, je trouve pas ça génial. C'est un peu comme tu associais les accents à une classe sociale défavorisée ou quelque chose du genre (en plus, je ne crois pas que c'est une réalité sociologique...) Pour aller plus loin, je n'aime pas trop cette association accent=pour les ploucs et les beaufs. Je ne vois pas pourquoi c'est mal perçu globalement. J'ai l'impression que quand on dit à quelqu'un qu'il a un accent, il se vexe, le prend mal et nie. Ce ne pas honteux d'avoir un accent.

Répondre
  crimerz  |  48

*mode intellectuel on* en fait, je pense que l'important n'est pas tant que les Belges disent ou non "une fois" mais l'important est la force de représentation qu'a cette phrase : en effet, celle ci est directement associé au belge. prenons un exemple : comment sont représenté les français ? avec une marinière, une baguette et un béret. combien de français se baladent réellement comme cela ? très peu. ainsi, la question n'est pas de savoir si l'image est vrai ou pas, mais de savoir si cette image a une force de représentation suffisante pour être compris par tous ! merci de m'avoir écouté * mode intellectuel off*

Répondre
  Finibus  |  48

Vous me fichez un doute là... Je ne suis ni belge ni même du nord de la France, mais j'utilise "une fois" pour dire "un jour" comme dans votre exemple "une fois je suis allée à Paris". Ça me paraît être une expression parfaitement normale qui ne relève pas du belgicisme ou autre. On dit bien "il était une fois" sans trouver ça bizarre. Pour moi, le "une fois" belge, c'est plus le "viens là une fois" par exemple. J'me trompe? Je suis belge sans le savoir?

Répondre
  kwalish  |  48

Finibus:Affinons le diagnostique: tu aimes le chocolat? les gaufres? les frites (avec de la mayo)? ah bah plus de doutes! :P Plus serieusement, l'utilisation de "une fois" pour dire "un jour" est aussi française ... en tout cas moi aussi je l'utilise ... en plus j'aime la bière? AAAHHHHHHHHH! :)

Répondre
  Doctor_Who  |  48

Tout le monde a un accent, je te l'accorde et les classes "supérieures" ont toujours eu tendance à tenter de perdre l'accent de la région pour se différencier, tu ne peux le nier. On me demande souvent d'où je viens, car je n'ai pas l'accent de la région. Notre accent est modelé par notre entourage.

Répondre
  LMC8  |  48

#86 J'aurais plutôt dû donner comme exemple "J'ai été à Paris, une fois, et..." (la place du "une fois" dans la phrase est importante :-P ) Oui, "une fois" ça s'utilise aussi en France, enfin, je suppose ahahah. Mais est-ce qu'un Français dirait: "On irait bien à Paris une fois."? Moi j'ai l'impression que c'est une tournure de phrase typiquement belge, même s'il signifie dans ce cas "un jour indéterminé". Un Français ne dirait-il pas plutôt "On irait bien à paris un de ces quatre"?

Répondre
  Vins34120  |  48

D'ailleurs en parlant des expressions qu'on fait sans s'en rendre compte. En fait moi je dis presque tout le temps "en fait" x) et ma copine aussi donc des fois on fait le compte du nombre de "en fait" et on arrive haut :)

Répondre
  Finibus  |  48

#93 Oui un Français (ou au moins moi et les gens que je connais ^^) dirait "j'irai bien à Paris une fois" dans le sens de "un de ces quatre". C'est une expression "normale" pour un Français. C'est vraiment le "une fois" qui ne veut pas dire ça et qui est placé en fin de phrase qui est typiquement belge j'ai l'impression!

Répondre
  LAlbert11  |  48

Hum, personnellement, même en travaillant à Bruxelles, j'ai rarement entendu de lourds accents ou d'utilisation intempestive de "une fois". J'ai bien l'un ou l'autre collègue (dont un liégeois) dont c'est le cas, mais il sort clairement du lot. Pareil quand j'étais à l'université. J'aurais fortement tendance à dire que c'est lié au milieu social en premier lieu. D'ailleurs, on a régulièrement des collègues qui viennent de France et ils ne nous trouvent pour la plupart pas d'accent. Là où on se rend compte de la différence c'est surtout avec les nombres (septante, nonante).

Répondre
  Ptiravi  |  48

Je ne connais pas de Français qui diraient "J'irai bien à Paris une fois.". C'est techniquement pas si faux vu que une fois = un jour, mais les gens que je connais diraient simplement "J'irai bien à Paris un jour.". Mais je suis d'accord pour les tics de langage. Les gens ne s'en rendent absolument pas compte. Comme pour les Lyonnais qui mettent "Y" de partout. "Y va pas bien, lui" (au lieu de "Il"), "J'y fais" (au lieu de "Je le fais"), etc.. Mais on ne s'en rend pas forcément compte que ce n'est pas "normal" ou même qu'on l'utilise. Il faut faire vraiment très attention au parler des gens autour de nous, et du nôtre. (Apparemment les lyonnais mangeraient également bien les voyelles mais je ne sais pas, vu que je n'ai pas d'élément de comparaison à comment ce serait dit ailleurs. Petit test: comment vous diriez "Saint-Genis-Laval" ? A Lyon en général on dit "Saint j'ny" et pas "Saint Genis") Un wiki dit aussi: "Ne me donne pas ce truc" ou plus couramment "me donne pas ce truc" devient à Lyon "donne moi pas ce truc" ou en version pure lyonnaise ça donne "m'y donne pas" ou "donnes-y moi pas". Mais là pareil. Je ne sais pas vraiment si c'est vrai que dire "m'y donne pas" ou "donnes-y moi pas" serait (un peu) bizarre ailleurs ou pas~

Par  nutsed  |  44

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Oakk  |  34

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Oakk  |  34

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…