53
Par Anonyme - / mardi 13 décembre 2016 15:42 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Duriel  |  36

Tu vois ça, c'est la gosse qui balançait tout le temps à l'école et qui continue à avoir ce comportement dans sa vie d'adulte, un jour elle va se faire dégommer, elle va pas comprendre pourquoi, parce que c'est le genre de personnes tellement connes qu'on les utilise comme des chaussettes pour les balancer après.

Comments
Par  Soda  |  72

J'ai quand même envie de dire TLBM, hein! On peut avoir des choses urgentes à faire et devoir quitter son boulot précipitamment même pour quelques heures, mais faut prévenir son supérieur !

Répondre
  ALFIVE  |  31

Effectivement, en théorie tu as plutôt raison sur la démarche à suivre. Maintenant, de là à en venir à la délation... C'est davantage ça qui me choque.

Répondre
  Astrancia  |  9

En même temps, sa collègue se mêle un peu de ce qui ne la regarde pas.
Je suis choquée de voir qu'il y a des gens qui dénoncent... ça fait un peu "je dénonce mon voisin juif" si vous voyez ce que je veux dire.
Le travail est assez dur comme ça pour en plus y mettre un ambiance pourrie.

Répondre
  Skaadhi  |  23

Tout dépend de la nature du boulot. Si la collègue peut pas travailler sans son binôme elle est peut être juste allée voir sa chef en mode "j'étais pas au courant que Truc était absente, je dois faire quoi du coup".
Et peut être que c'est juste une peau de vache qui est allé dénoncer. Bref, ne pas juger avec une moitié d'histoire.
Par contre, je vois pas dans quel corps de métier on peut partir sans prévenir ne serait-ce que quelqu'un ?

Répondre
  Borny  |  36

Perso, il m'est arrivé de partir 5 minutes pour poster un truc (j'ai un bureau de poste à vraiment 50 m dans la rue, avec grosso-modo les mêmes horaires que moi). Et quand je vois mes collègues fumeurs prendre une pause clope de 5 minutes toutes les heures, ou d'autres qui prennent des pauses plus ou moins longues matin et a-m, je ne pense pas que s'éclipser 5 minutes 1 fois tous les 2 mois soit "grave". Idem, avant j'avais mon appart à 50 m (dans l'autre sens), ayant oublié mon mug thermos, il m'est arrivé d'aller rapidement le récupérer (ou cet été, le recharger en Coca frais). Idem pour récupérer un colis à l'accueil du travail.

Perso, je ne m'occupe pas des pauses de mes collègues, ni de leurs horaires. Ce n'est pas mon taff.

Bref, je suis ingénieur infimaticien, je travaille donc en bureau. Et la productivité n'est pas forcément lié à la présence à son poste.

D'ailleurs, il y a beaucoup d'entreprises qui imposent des plages horaires de présence obligatoire, ce qui permet une flexibilité sur le reste de la journée donc implicitement, tu peux t'absenter en dehors des horaires obligatoires.

Enfin, perso si mon absence dure plus de 5-10 minutes, je préviens. Enfin, à part pour aller chez le médecin, ça ne m'est jamais arrivé.

Il ne faut pas non plus croire ayez je fais ça quotidiennement, ni une fois par semaine.

Par  Duriel  |  36

Tu vois ça, c'est la gosse qui balançait tout le temps à l'école et qui continue à avoir ce comportement dans sa vie d'adulte, un jour elle va se faire dégommer, elle va pas comprendre pourquoi, parce que c'est le genre de personnes tellement connes qu'on les utilise comme des chaussettes pour les balancer après.

Répondre
  Robinho01  |  15

J'espère que ton commentaire est une blague...

Répondre
  alouex  |  9

je travaille avec une collègue qui est en PERMANENCE en retard : 20/30 minutes le matin, et a midi elle prends 1h30 au lieu de 45 minutes...
on ne dit rien, parce qu'on a pas envie de foutre la merde, mais quand elle va se plaindre qu'elle est débordée et qu'on lui donne pas d'aide (on a aussi notre boulot a faire) ben ca donne envie de la balancer..

il faut aussi se mettre à la place des autres, ceux qui respectent les horaires :-)

Répondre
  Lokhas  |  43

#10, personne ne dit que l'auteur est toujours en retard ou autre. Elle peut être très ponctuelle et avoir eu vraiment besoin de s'éclipser ce jour-là...

Répondre
  Ninany  |  37

#10 Le vrai problème, c'est pas ses retards, c'est le fait qu'elle n'assume pas du coup ce que ça implique sur sa capacité de travail, et son boulot en général.
Dans ma boîte (bon OK je suis en Allemagne mais c'était vrai aussi dans mon ancienne entreprise parisienne) on s'en foutait des horaires où on arrivait et partait, du moment que le boulot était fait comme convenu. On s'engageait sur des délais, on devait les tenir. Et on était jugé sur ça, pas sur le nombre d'heure passé derrière notre bureau.

Parce que les gens qui arrivent à 7h, restent jusqu'à 18h mais sont les 3/4 du temps sur FB et font juste du présentéisme, j'en ai vu ! Donc être à l'heure ne veut rien dire si c'est du vent derrière ;)

On est adulte, pas des gamins, je trouve toujours ça un peu flippant de traquer les horaires comme si on était encore au collège. Par contre ça veut aussi dire assumer derrière les conséquences de ses choix. L'essentiel c'est le boulot fourni, non ?

Répondre
  chapelle16  |  48

#10 je veux bien qu'on puisse couvrir un collègue de temps en temps et faire le boulot en retard à sa place on est humains et on a tous des problèmes mais là vous atteignez un degré d'abnégation totalement ridicule ... Quand c'est des retards systématiques qui mettent tout le monde dans la merde et qu'en plus elle se plaint c'est débile de subir ça sans compter que "foutre la merde" elle s'en charge déjà bien assez toute seule ...

Répondre
  alouex  |  9

je suis d'accord... sauf qu'ici en plus du boulot qui doit etre fait, on a un nombre d'heures a faire (oui oui on est surveillé la dessus aussi)

et son boulot n'est pas fait puisque c'est nous qui le faisons... sinon elle se plaind d'etre débordée...

Répondre
  Cranibalette  |  21

Après ça dépend aussi des relations de boulot. Je sais que j'arrive souvent à 9h10 au lieu de 9h et qu'il peut m'arriver de prendre une pause plus longue que normalement prévu le midi. Cela étant mon patron le sait, l'admet et surtout je suis cadre et je fais largement plus que mes heures (sans heures supp payées). Mon patron sait qu'il peut m'appeler en dehors des heures et il m'a déjà appelée un dimanche pour m'envoyer à l'autre bout de la France le lundi (mais il n'en abuse pas c'est très exceptionnel). Donc il n'a jamais rien dit sur mes retards. Tout comme je ne dis rien aux gens de mon équipe qui partent plus tôt ou arrivent plus tard (bon si c'est vraiment un gros retard j'appelle mais surtout parce que ca m'inquiète) parce que je sais que je n'ai pas de tir au flanc dans l'équipe. Cela etant certains responsables sont franchement très durs alors je comprends qu'on hésite à leur parler de ca

Répondre
  gnagnou  |  28

#10: votre collègue va avoir la prime d'activité de la performance de l'équipe alors que c'est l'équipe même qui en fait 2 fois + pour rattraper ce qu'elle ne fait pas. Il faut juste admettre que c'est une fainéante et le faire remonter subtilement (pas de front). Mais ne rattrapez plus son retard, que la jsutice soit faite :-)

Chargement…