83
devilbirdy En dire plus :
NB pour tous les bien pensants et "choqued": dans un soucis de clarté et de concision j'avais un peu modifié l'histoire. Pour faire bref, mon mari connaissait le patient et l'avait rencontré quelques jours plus tôt pour des raisons personnelles. Mon mari aime beaucoup vos commentaires, surtout de ceux, très nombreux semble-t-il, n'ayant jamais fait de gaffe dans leur vie en disant une énormité. A Bientöt pour une VDM !!!!
Par devilbirdy / mercredi 5 août 2009 10:34 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Bref  |  11

Ne sentez-vous pas comme une vague odeur de bon vieux débat des chaumières sur le secret professionnel ? Y'a des fois, quand on sait pas quoi dire, et bien, il faut rien dire. C'est mieux

Commentaires
Par  Bref  |  11

Ne sentez-vous pas comme une vague odeur de bon vieux débat des chaumières sur le secret professionnel ? Y'a des fois, quand on sait pas quoi dire, et bien, il faut rien dire. C'est mieux

Répondre
  mmaagg  |  0

comme son mari ne fais pas parti des personnes qui aident a la prise en charge, cette personne risque juste d'être condamne pour violation du secret professionnel... je dis ça je dis rien, mais la c'est quand même grave !!

Répondre
  zetsubou  |  8

le secret médical n'est qu'un secret professionnel parmi tant d'autre vous parlez jamais boulot vous? bha méfiez vous parce qu’un jours on défoncera votre porte à vouloir condamner pour tout et n'imprte quoi

Par  Foxsking  |  7

#7. Je me lance :) : Article R. 4312-4 du décret 2004-802 Le secret professionnel s'impose à tout infirmier ou infirmière et à tout étudiant infirmier dans les conditions établies par la loi.Le secret couvre non seulement ce qui lui a été confié, mais aussi ce qu'il a vu, lu, entendu, constaté ou compris.L'infirmier ou l'infirmière instruit ses collaborateurs de leurs obligations en matière de secret professionnel et veille à ce qu'ils s'y conforment.

Par  acorns eater  |  0

On m'a amputé d'une phalange d'orteil il y a un mois et demi (3eme phalange du 2eme orteil gauche, pour l'infirmière). J'ai tellement morflé après coup que je crois que sa blague involontaire aurait été la dernière qu'il aurait put prononcer après que je lui ais eu enfoncé mes cannes dans les dents. Quand tu souffre, tu aime bien ne pas être le seul. Ça réconforte. P.S.: Si c'est toi Gwenaelle, ça va chier vendredi!

Chargement…