53
Par Conseils non bienvenus - / mardi 23 mai 2017 16:00 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Lamiasky811  |  42

ça dépend sur quoi porte ton avis :) Genre sur le physique de la personne si elle t'a rien demandé je vois pas pourquoi tu t'exprimerais à ce sujet :) (c'est juste un exemple bien entendu)

Répondre
  Poupoupipidou  |  38

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Certains enfants ont un besoin de succion beaucoup plus prononcé que d'autres. Un bébé qui pleure non stop et qui se calme grâce à la tétine c'est que son besoin est comblé. Qui laisserait son enfant pleurer des heures juste Parce qu'il ne veut pas donner de tétine.

Répondre
  Dor21  |  32

@Daffodil: un bebe ca se berce, ca se prend dans les bras, ca se nourrit, ca se change etc.. et parfois ca a juste besoin de pleurer. Quand je vois certaines meres qui forcent leur gosse a prendre la tetine alors que le gosse ne pleure pas, ne la demande pas et la rejete ca me fait mal pour le gosse. Si on lui clou le bec comme ca alors on ignore les besoins potentiels du gamin. Donc oui un gosse c'est chiant, ca prend du temps, ca pleure etc.. mais si on veut pas se prendre la tete on achete un poisson rouge. Au moins ca ne fait pas de bruit.

Répondre
  beceloula  |  23

ma fille en a besoin pour s'endormir et la recrache dès qu'elle dort. Ai-je la validation des mamans parfaites qui ont des enfants parfaits au sourire parfait ? elle a un an et évidemment que ça ne va pas durer des années. L'aîné s'endormait au sein c'était moins pratique alors oui je suis une mauvaise mère qui a donné à la deuxième cet objet défendu ! D'ailleurs pourquoi n'est il pas interdit par l'has ?? bref... toujours des donneurs de leçons sur ce site qui se veut portant distrayant et humoristique. Dommage.

Répondre

@Dor21 : oh ben oui, suis je bête.... je l'ai laissé mourir de faim dans son berceau complètement souillé pendant des mois. C'était à cause de ça les pleurs???? :-O Plus sérieusement, mon fils a été élevé à l'écharpe (il y passait la majorité de son temps les premiers mois), il passait de très bonnes nuits de 12h à 3 mois (donc mangeait suffisamment faut croire) et oui oui, je lui changeais quand même la couche. Un enfant qui a besoin de pleurer pour se décharger, on aura beau lui mettre la tétine, le bercer ou autre : rien n'y fera! C'est sa manière d'évacuer le trop plein d'émotions. S'il accepte la tétine c'est qu'il a un besoin de succion. Que dire des enfants qui sucent leur pouce alors? Si l'enfant n'a pas ce besoin, pourquoi suce t-il son pouce? Et puis franchement, où est le problème ? Y'a plus grave non? Vivre et laissez vivre, si ça vous parle!

Répondre

Et concernant la malformation des dents : j'ai eu la tétine jusqu'à 6 ans, mon frère 8 et l'autre 10 (oui oui c'est bizarre c'est pas bien, ma mère doit certainement être une mauvaise mère bla-bla-bla), mon fils jusqu'à 2 ans et demi -> résultat : On a jamais eu besoin d'appareils et nos dents sont très bien placées !! Alors bon les jugements ça va 5mn!

Répondre
  jamoke7  |  30

Poupoupipidou & Co : 1) la tétine n'est pas "pire" ou "mieux" que le pouce ce n'est qu'une question "d'utilisation" 2) tous les bébés ne sont pas identiques, certains, même allaités, ont un très fort besoin de succion et la tétine peut-être un moyen comme un autre. Mais comme dit précédemment, tout dépend des parents et comment ils gèrent. Oui la tétine dans la bouche dès que le bébé pleure, ou des gamins qui parlent avec c'est odieux car les parents ne sont pas à l'écoute de ces "gosses qui font du bruit" J'ai pour ma part 3 enfants, chacun différent. L'un très succion pendant ses 2 premières années : vive la tétine, l'autre ni pouce, ni tétine, et le dernier pouce à 200%. Mais quelque soit le choix de nos enfants, la règle était la même : uniquement pour dormir ou en temps calme. Pouce ou tétine interdits en jouant, marchant, mangeant et j'en passe ! Donc en gros, au lieu de vouloir catégoriser les parents sur ce qui est "bon" ou pas pour les gamins, si on essayé plutôt d'expliquer à partir de quel moment, dérive, telle ou telle pratique présente un problème pour son enfant...

Par  Pinkdeus  |  38

Il y en a qui devrait apprendre à se taire! Depuis quand la tétine est obligatoire, indispensable? Et on en parle du BCG? Ça me donne envie de les secouer, de les baffer en même temps et de leur dire : "Mais ta gueuuuuuuuuuuule!!!!". Mais je suis un panda roux bien élevé, je tape pas les gens.

Répondre
  Nightbird83  |  8

Oui on en parle du BCG ! Le vaccin en lui même n'est plus obligatoire, mais il est extrêmement important de vacciner ses enfants, même contre la tuberculose, même dans un pays a faible risque ! Donc vaccinez vos gosses, ce n'est pas juste une opinion comme ça, c'est un fait medicalr avérée : la vaccination est importante. Elle permet de proteger vos enfants ainsi que les personnes avec un système immunitaire affaiblie ne pouvant pas être vacciné (si on est vacciné, on ne tombe pas malade et on ne contamine pas ses pauvres gens). Et j'en profite avant de voir des mecs débarouler avec leur fausse science : non les vaccins ne rendent pas autiste, ne donnent pas la sclérose en plaque. A moins d'être fortement allergique a un constituant, les vaccins ne sont absolument pas dangereux. Et non, les vaccins ne servent pas à enrichir les médecins ou les entreprises pharmaceutique, ça leur rapporte nettement plus de laisser tomber les gens malades.

Répondre
  Xavyeah  |  64

Les recommandations du calendrier vaccinal 2017 ont changé pour le BCG. Notamment les classes de risque rendant la vaccination recommandée ont été revues. Certes, c'est essentiellement dû à des questions logistiques (approvisionnement et administration du vaccin), mais il est difficile de jeter la pierre à des parents qui suivent les reco du Ministère. D'autant plus que faire vacciner son enfant contre la tuberculose, si on le souhaite mais si on ne rentre pas dans les classes de risque définies, est un vrai chemin de croix.

Répondre
  Nienor  |  23

Le changement date de bien avant 2017 et cela n'a pas changé pour des raisons de "logistique" mais pour des raisons de santé publique : le vaccin ne protégeait pas à 100% contre la tuberculose et certains cas étaient raté par les médecins qui se fiaient trop à la vaccination (étude comparative par rapport à la GB où le vaccin n'était pas recommandé)

Répondre
  Pinkdeus  |  38

Je n'ai jamais dit que j'étais anti-vaccin! (avec un diplôme en vaccino, ça serait le comble!). Mais le BCG reste tout de même un cas à part. Cela fait maintenant 10 ans qu'il n'est plus obligatoire, du fait de la très faible incidence en France (malgré quelques foyers persistants, comme en Ile-de-France). C'est entre autre pour ça qu'il n'est administré que chez les enfants issus ou vivants avec une population à risque. Et comme il l'a été mentionné, beaucoup de toubibs ont eu quelques loupés, mais ce vaccin génère également quelques effets secondaires passablement emmerdants : outre la bécégite, il y a le risque d'escarre au point d'injection. Donc tant qu'on peut éviter des problèmes inutiles! Oui la vaccination est importante, mais il faut la faire de manière raisonnée.

Répondre
  Xavyeah  |  64

Le passage de "obligatoire" à "recommandé" pour les enfants présentant des facteurs de risque (dont le simple fait de vivre en IDF) date de 2007. Cette modification était fondée sur l'analyse de la balance bénéfice/risque, toujours considérée comme positive pour les enfants présentant ces facteurs de risque (mais pas pour les autres, donc). Le retrait du critère "IDF" comme facteur de risque prioritaire date bien du calendrier vaccinal 2017. Cette modification n'est pas motivée par un changement de l'analyse de la balance bénéfice/risque, mais pas des questions logistiques. Aujourd'hui, seules certaines PMI et certains CLAT disposent du vaccin et l'administrent, les pédiatres de ville n'en ont pas. Le problème est que les pédiatres, en général, ne procèdent absolument pas à une recherche des facteurs de risque pour donner un conseil adapté.

Répondre
  Nienor  |  23

Au temps pour moi si j'ai loupé des nouvelles recommandations, mais le calendrier vaccinal d'avril 2017 dit : "Sont considérés comme enfants à risque élevé de tuberculose les enfants qui répondent au moins à l’un des critères suivants : - enfant né dans un pays de forte endémie tuberculeuse ; - enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays ; - enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans l’un de ces pays ; - enfant ayant un antécédent familial de tuberculose (collatéraux ou ascendants directs) ; - enfant résidant en Île-de-France, en Guyane ou à Mayotte ; - enfant dans toute situation jugée par le médecin à risque d’exposition au bacille tuberculeux, notamment enfant vivant dans des conditions de logement défavorables (habitat précaire ou surpeuplé) ou socioéconomiques défavorables ou précaires (en particulier parmi les bénéficiaires de la CMU, CMUc, AME...) ou en contact régulier avec des adultes originaires d’un pays de forte endémie" Pour les pénuries, c'est une autre question...

Répondre
  aida_neko  |  5

Je n'ai aucun vaccin, tout simplement parce qu'un de mes frères en est mort. Quelle joie que d'avoir le cerveau qui "bout" à 4x°c (ca dépassait 40, mais je ne me souviens plus ce que ma mère m'a dit) alors que l'on n'a qu'un et demi... je me soigne autrement qu'en me rendant malade à petite dose, je n'ai propagé que la rougeole, à mon ex, sinon, j'ai toujours fais en sorte de ne pas contaminer mon entourage. Je comprends que les vaccins aident, mais je suis contre, de manière générale, et le seul moyen de m'en faire prendre un sera une pandémie ou maladie zombiriène... La H1N1, je l'ai surement eu, vu la mine et la puissance que j'avais à cette période, aucun vaccin, et j'en suis pas mort, pourtant j'étais déjà pas au top de ma forme... Bref, tout ça pour dire que cela ne me plais que moyennement, mais que ça n'est pas non plus bon que de "forcer" à en prendre (ya qu'à voir les milliers de seringues neuves useless après chaque grande campagnes de "vaccinations indispensable sinon on meurt tous")

Répondre
  Xavyeah  |  64

Tout à fait. Et ce même calendrier dit aussi, au chapitre "Adaptation des recommandations vaccinales en situation de pénurie de vaccins" : "Les vaccins disponibles, sont actuellement à réserver aux enfants les plus exposés et susceptibles d’évoluer en cas d’infection vers une tuberculose. Il s’agit, en priorité des enfants âgés de moins de cinq ans qui présentent en outre un facteur de risque lié à leur environnement ou leurs proches/ entourage (notamment un antécédent familial de tuberculose ou des liens avec un pays où la tuberculose est très fréquente). Les enfants vivant en Ile-de-France ne sont plus prioritaires pour la vaccination, en l’absence d’autres facteurs de risque. Les enfants nés à Mayotte ou en Guyane doivent recevoir ce vaccin de manière prioritaire.". Aida_neko : c'est un drame terrible, et j'en suis bien entendu désolé. C'est comme les antibiotiques : ça a grandement augmenté les possibilités d'interventions médicales et les chances de survie, mais certaines personnes peuvent y faire des allergies fatales (pénicilline, notamment). C'est la différence entre santé individuelle et santé publique, mais les pouvoirs publics ne semblent pas considérer ces cas comme suffisamment fréquents pour mettre des moyens de recherche pour permettre de les détecter autrement que via des drames, une fois qu'il est trop tard...

Par  Emeli  |  32

J'adore le pseudo ! Aura-t-on bientôt une VDM : Aujourd'hui, malgré mes "conseils-indispensables-sur-l'unique-façon-d'élever-sa-fille", ma voisine m'évite ! Perso je n'ai jamais eu de tétine et mon frère l'a refusé quand il a compris que ce n'était pas avec ça qu'il aurait du lait ! ^^

Par  nehtayot  |  21

Ah ! Les fallait pas, les t'aurais dû !!! Quand j'ai eu mes jumeaux, très jeune, tout le monde y allait de son conseil... Toujours fait ce que je voulais ! Ils font pareil avec mes petits enfants... À bon entendeur !

Par  leonnelle  |  19

euh, je suis maman d'un enfant de 2 ans et pour info, nous faisons ce que nous voulons, enfin dans la limite du raisonnable bien évidemment! Mon enfant n'a jamais voulu de la tétine sauf en cas de poussée dentaire. Pour faire le vaccin BCG à son enfant, il faut savoir que cela est très compliquer depuis plusieurs années puisque celui-ci est délivré au compte goutte et seul les hôpitaux peuvent l'avoir. La prochaine fois, dites lui de se renseigner et d'eviter de dire comment chaque parent doit élever son enfant. En tout cas, VDM.

Chargement…