134
Par tatiemma / lundi 6 juillet 2015 19:44 / France - Plaisance-du-touch
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Je ne suis pas sur de ça Je vois plus là une réponse un peu naïve, innocente. Après tout l'histoire ne raconte pas la suite, si ça se trouve l'homme n'a pas compris (parfois on est con, ça arrive à tout le monde ;) ) et une fois expliqué comme il aura compris et, sinon approuvé, au moins pas rabaissé :)

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Je vais me faire l'avocat du diable: je pense que ce que voulait dire #4 c'était que pour les personnes un peu moins jeunes, cela vient moins à l'esprit le fait qu'une personne soit gay. Cela ne veut pas dire qu'ils n'acceptent pas, juste qu'ils sont moins habitués, de par leur génération, à rencontrer des personnes homos qui peuvent s'assumer ouvertement. D'où cette pensée improbable... parce que la personne devait être un peu étonnée. Car il ne faut pas oublier que c'est assez récent tout ce

Répondre

#53 Elle ne disait pas que les plus de 50 ans ne pouvaient pas être homosexuels mais que les + de 50 ans ont du mal à intégrer la notion d'homosexualité c'est pas pareil. Édit: 109 a tout dit

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

dans le carnet de santé, l'emplacement pour les parents concerne la période prénatale, donc les parents biologiques de l'enfant, pas les parents aux yeux de la loi. Donc cet enfant ne peut pas biologiquement avoir deux mamans, la partie du père aurait du rester vide ;)

Répondre

#9 Le carnet de santé est censé aider les médecins, quand y demandent le père, y demandent pas la personne qui l'aime comme son père, mais le père biologique. Dans le cas de maladie héréditaire, c'est bien beau, mais y faut les parents biologiques, et pas les tuteurs légaux. C'est comme les parents adoptifs qui ne donnent pas les parents biologiques aux médecins parce que "c'est nous ses parents". Docteur House ne vous a donc rien appris? :p

Répondre

j'en ai pas sous les yeux mais le pedigree génétique d'un parent dont le médecin n'a de toute façon pas le dossier, je doute que ça soit utile. en revanche les noms et coordonnées des représentants légaux, au cas ou ils doivent être joints pour une question, ou pour savoir à qui demander une autorisation pour telle ou telle intervention ou acte me semblerait plus judicieux.

Répondre

Du coup #15 ça m'a interrogé ta remarque, dans mon propre carnet le nom du père et son âge est demandé juste après la table des matières donc avant toute info médicale. Puis dans la période prénatale il n'y a aucune mention du père. Il n'y a pas non plus mention de père biologique ou quoi que ce soit. Étonnant non ? Ça sent l'instrumentation.

Répondre

C'est plus logique de renseigner les parents biologiques. Je suis d'accord avec toi. Après, rien n'empêche de mettre une feuille avec les coordonnées des tuteurs légaux. De toute façon, ça change tout le temps. J'ai 4 enfants et ils ont tous des carnets de santé différents!! Alors autant mettre ce qu'on nous demande et y rajouter ce qu'on pense être important et pratique.

Répondre

#9 n'a pas mentionné à quel endroit du carnet de santé le médecin a regardé l info, comme ils ont changé souvent il y en a peut-être avec d autres info que "biologiques". Ou, puisque c'est arrivé à une amie, c'est peut-être pas sur le carnet de santé que le médecin a vu l info, #9 aura mal compris/mémorisé. Ça vaut pas le coup qu'on sorte les carnets de santé de chaque année pour vérifier je pense

Chargement…