166
lafrayze69 En dire plus :
Bonsoir à tous je suis l'auteure de la vie de merde. Très touchée d'avoir été publiée pour la deuxième fois. Tout d'abord, je tiens à présenter mes plus plates excuses aux amoureux de la langue française, certes il était tard lorsque j'ai proposé cette vie de merde, mais j'aurais dû faire plus attention. J'espère cependant que le S et le E qui manquent ne vous ont pas occasionné trop de douleurs oculaires (sinon, ne lisez même pas mon commentaire qui risque lui aussi d'être bourré de fautes). Pour entrer dans le vif du sujet : Oui ces (ex) amis sont du genre radins. Le repas en question était un repas de nouvel an, au menu : champagne, foie gras, pintade farcie, bûche ect... Quand ils m'ont demandé ce qu'ils pouvaient apporter, je leur ai répondu "à boire" et je savais très bien qu'ils apporteraient comme d'habitude les boissons qu'ILS aiment boire, c'est à dire coca et bière. J'avais prévu le coup et avais déjà prévu le champagne et le vin, car non, désolée, mais pour moi impossible de commencer un repas par une coupe de champagne pour la poursuivre avec un mélange foie gras et coca. A la fin du repas quand ils ont demandé à rapporter la bouteille de coca, je dois avouer que j'étais sous le choc. -"ça ne te dérange pas hein ?" -"non pas du tout, mais pendant que j'y pense, vous passerez aux WC avant de partir afin de vous y faire vomir MA bouffe, avec laquelle vous vous êtes fait péter le bide !" Plus sérieusement, je n'ai rien osé dire tellement j'étais gênée par la situation que je trouvais surréaliste. Puis il y a eu l'anniversaire de ma fille, auquel ils étaient invités et auquel bien évidemment ils sont venus les mains vides, car "on n'a pas eu le temps et puis à deux ans de toutes façons on ne se rend pas compte !" Notre relation "d'amitié" à durée encore de nombreux mois durant lesquels les soirées et dîners avaient toujours lieu chez moi (oui forcément) et où les bouteilles de coca et de bières (entamées parfois) continuaient de quitter mon frigo à la fin de la soirée... Puis après les avoir quittés après leur déménagement avec la promesse d'une invitation imminente de leur part (oui vous ne rêvez pas) j'ai attendu six longs mois une invitation qui n'est jamais arrivée (snif!) du coup je me suis décidée à couper les ponts (HIP HIP HIP !!!!) Oui parce que voilà... Sinon je me souviens d'une soirée raclette chez une amie commune où ils ont eu l'idée de demander à chaque couple de donner 15€ à notre hôte pour participer aux frais (point de radinerie cette fois-ci !). Nous n'avions apparemment pas la même vision de la politesse et de l'amitié, je me porte depuis très bien sans eux et je reçois désormais mes VRAIS amis avec plaisir. Vous êtes les bienvenus à la maison d'ailleurs ! Coca, bière, vin, champagne... Peu importe ! Tant que vous promettez de ne pas rapporter les fonds de bouteilles ! ;)
Par lafrayze69 / mercredi 23 septembre 2015 01:37 / France - Lyon
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  lafrayze69  |  25

Bonsoir à tous je suis l'auteure de la vie de merde. Très touchée d'avoir été publiée pour la deuxième fois. Tout d'abord, je tiens à présenter mes plus plates excuses aux amoureux de la langue française, certes il était tard lorsque j'ai proposé cette vie de merde, mais j'aurais dû faire plus attention. J'espère cependant que le S et le E qui manquent ne vous ont pas occasionné trop de douleurs oculaires (sinon, ne lisez même pas mon commentaire qui risque lui aussi d'être bourré de fautes). Pour entrer dans le vif du sujet : Oui ces (ex) amis sont du genre radins. Le repas en question était un repas de nouvel an, au menu : champagne, foie gras, pintade farcie, bûche ect... Quand ils m'ont demandé ce qu'ils pouvaient apporter, je leur ai répondu "à boire" et je savais très bien qu'ils apporteraient comme d'habitude les boissons qu'ILS aiment boire, c'est à dire coca et bière. J'avais prévu le coup et avais déjà prévu le champagne et le vin, car non, désolée, mais pour moi impossible de commencer un repas par une coupe de champagne pour la poursuivre avec un mélange foie gras et coca. A la fin du repas quand ils ont demandé à rapporter la bouteille de coca, je dois avouer que j'étais sous le choc. -"ça ne te dérange pas hein ?" -"non pas du tout, mais pendant que j'y pense, vous passerez aux WC avant de partir afin de vous y faire vomir MA bouffe, avec laquelle vous vous êtes fait péter le bide !" Plus sérieusement, je n'ai rien osé dire tellement j'étais gênée par la situation que je trouvais surréaliste. Puis il y a eu l'anniversaire de ma fille, auquel ils étaient invités et auquel bien évidemment ils sont venus les mains vides, car "on n'a pas eu le temps et puis à deux ans de toutes façons on ne se rend pas compte !" Notre relation "d'amitié" à durée encore de nombreux mois durant lesquels les soirées et dîners avaient toujours lieu chez moi (oui forcément) et où les bouteilles de coca et de bières (entamées parfois) continuaient de quitter mon frigo à la fin de la soirée... Puis après les avoir quittés après leur déménagement avec la promesse d'une invitation imminente de leur part (oui vous ne rêvez pas) j'ai attendu six longs mois une invitation qui n'est jamais arrivée (snif!) du coup je me suis décidée à couper les ponts (HIP HIP HIP !!!!) Oui parce que voilà... Sinon je me souviens d'une soirée raclette chez une amie commune où ils ont eu l'idée de demander à chaque couple de donner 15€ à notre hôte pour participer aux frais (point de radinerie cette fois-ci !). Nous n'avions apparemment pas la même vision de la politesse et de l'amitié, je me porte depuis très bien sans eux et je reçois désormais mes VRAIS amis avec plaisir. Vous êtes les bienvenus à la maison d'ailleurs ! Coca, bière, vin, champagne... Peu importe ! Tant que vous promettez de ne pas rapporter les fonds de bouteilles ! ;)

Commentaires
Répondre
  shadowshadow  |  33

rigoles pas... invitée chez des...amis.... à la fin du repas. ."bon ! alors j'ai dépensé tant divisé par 6 ça fait tant par personne "... stupéfaits, on a sorti nos fonds de poches et j'ai exigé la note...en rentrant on a constaté qu'elle nous avait compté du jambon cru dont nous n'avons pas vu la trace au repas ( entre autres) les bonnes manières se perdent ma bonne dame....

Répondre
  Mr_Citation  |  59

" Surtout que dans le coca cola, on ressent bien tous les arômes végétaux...Même le petit arrière-gout de javel est délicieux. Alors que dans le St-Emillion, il n'y a rien de tout ça...C'est décevant ! "

Par  marsoby  |  17

trop chic pour le coke !

Par  lolo3606  |  9

ils sont desbulles

Chargement…