65
Par Anonyme - / mardi 21 décembre 2010 00:51 / Japon
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

En effet, tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir un maitre en Tai-chi-chuan pour lui enseigner la légendaire technique du "lever un pied, le reposer, lever l'autre".

Répondre

Voilà, tout à fait. Etant une fille, je ne m'assieds pas pour autant sur la cuvette des toilettes des WC publics. Le coup du "lever les pieds", soit, mais faut avoir une sacré force dans les bras pour réussir à tenir malgré tout ! ;)

Répondre

Pour un pipi d'accord, on évite de s'asseoir, mais pour la grosse commission, bravo à celui qui arrive à le faire les fesses dans le vide, jambes contractées et à moitié debout. WC publics ou pas, il vaut mieux être bien calé, quitte à mettre un peu de papier autour de la cuvette.

Répondre

#47 *Cours pratique sur l'art de bien faire caca ON* Sur des toilettes à la turque, tu reposes tes cuisses contre tes mollets, la position est moins fatigante. C'est d'ailleurs de cette façon que chie une grande partie de la population mondiale (surtout en Asie il me semble). Et d'ailleurs, il paraît que c'est la position la plus naturelle. *Cours pratique sur l'art de bien faire caca OFF - vous pouvez reprendre une activité normale, a tchao bonsoir*

Répondre

Attends, se tenir sur un pied tout en se tenant l'engin et en visant la cuvette, c'est pas facile! Surtout quand le préposé au ménage observe bien que tu en mets pas à côté. Sinon, c'est une journée normale à l'université.

Répondre

Quand on n'a pas le choix, on fait la grosse commission sans s'asseoir (certains WC publics enlèvent même la cuvette pour te décourager d'essayer !) Et c'est bien plus hygiénique...

Chargement…