68
Par Chewbi14 - / mardi 8 novembre 2016 10:21 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Pegston  |  54

Il t'as pas demandé au bout de combien de douches ça partait ? (Aujourd'hui, une femme vient dans mon salon de tatouage pour se faire tatouer une grosse pièce sur l'avant-bras. Ce n'est qu'au bout d'une heure et demi de travail qu'elle me demande très sérieusement : "Au fait, ça part au bout de combien de douches ?" VDM)

Commentaires
Par  Pegston  |  54

Il t'as pas demandé au bout de combien de douches ça partait ? (Aujourd'hui, une femme vient dans mon salon de tatouage pour se faire tatouer une grosse pièce sur l'avant-bras. Ce n'est qu'au bout d'une heure et demi de travail qu'elle me demande très sérieusement : "Au fait, ça part au bout de combien de douches ?" VDM)

Par  Alone07  |  20

Sachant que tu étais sûrement en temps partiel dans ta boîte, je suppose que ton patron les as déjà remarqués, je ne vois pas en quoi c'est plus gênant en temps plein.. Pas très logique tout ça..

Répondre
  Pegston  |  54

À mon avis il le dit comme ça, à l'occasion de la signature du contrat, dans le genre "oh, au fait, faudra m'enlever ça". Donc je pense que pour lui, ça n'est pas si important, et ça confirme qu'il pensait que les tatouages s'enlèvent et se remettent facilement. Après, seul l'auteur pourra nous éclairer sur ce point.

Par  Eccedentesia  |  37

Les mentalités ont du mal à évoluer dis donc, avoir des tatouages n'empêche pas de faire correctement son travail, tu y étais en temps partiel, suffisamment efficace pour passer à temps plein, c'est purement discriminatoire. Un employeur ne détient pas le corps de ses employés tout de même. Si c'était gênant pour ta profession, il ne t'aurait déjà pas employée le premier jour.

Répondre
  Pegston  |  54

Comme tu dis, les mentalités ont du mal à évoluer. Les gens sont encore très attachés aux apparences. Il faut toujours que tel professionnel ait tel style vestimentaire, tel apparence, autrement il est forcément mauvais... Un médecin qui porte une blouse blanche sera toujours plus crédible pour parler dans un spot publicitaire... C'est malheureux mais c'est comme ça.

Répondre
  Duriel  |  36

Oui et non, ça dépend du métier. Dans nos labos de recherche, tu peux venir habillé comme tu veux avec n'importe quels accessoires ou décorations de corps (ne rentrons pas dans la théorie qui veut que décorer son corps viendrait d'un besoin de se sentir plus beau par manque de confiance en soi ou besoin de se faire remarquer purement pour se faire remarquer, c'est très controversé et ça sortirait du propos) les gens s'en foutent tant que tu fais ton travail et correctement. Par contre, moi un technico-commercial vient toquer à ma porte en ressemblant à une oeuvre d'art impressionniste ambulante, je lui claque la porte à la gueule. Il y a donc des limites qui sont, en plus, différemment placées et souples pour chaque métier. Et encore plus en considérant ta place dans la hiérarchie. Chacun fait ce qu'il veut avec son corps, mais ça me rappelle dans Tellement Vrai ou je sais plus (ouais je sors les références ça vous dérangent ?) la gamine de 22 ans qui voulait s'habiller en Gothic Lolita même à son boulot de toiletteur pour chien. Les clients en avaient un peu peur parce que forcément c'est un peu étrange pour eux, pour moi ça passerait parce que c'est pas un style qui me dérange, mais je peux comprendre que tout le monde n'y adhère pas. Si le patron fait cette remarque pour un tatoo sur l'avant bras, c'est forcer un peu, mais s'il la fait parce qu'elle a un tatouage du dos jusqu'au pattes en passant par la gorge et tout, forcément je peux comprendre. Après, je contrebalance aussi, s'il ne la fait que maintenant et pas avant, cette remarque, c'est un peu con et stupide de sa part, mais comme bien souvent, être patron ne veut pas dire être le plus intelligent ou le plus méritant, on peut être con et patron, ça fonctionne même très bien.

Répondre
  Duriel  |  36

Pegston je réponds parce que tu as intercalé ta réponse avant la mienne. Ce que tu dis n'est pas faux, mais n'est pas vrai non plus en toutes circonstances. Je reparle de nos labos de recherche, mais j'ai déjà vu une discussion entre un Gothique à pics (la classe t'as vu) et un mec à blouse, à lunettes qui portaient des feuilles à la main (style très intello t'as vu) et pourtant je te laisse deviner lequel s'y connaissait le mieux dans son domaine. Seulement il y a certains métiers, plus que d'autres, où des limites vont s'imposer, le contact avec les clients, les partenaires, ou autre, impose des contraintes. Tu vas pas voir le président d'un grand pays habillé comme Sacha Baron Cohen dans Ali G. Tu vois le délire ? Faut pas tout le temps confondre être fermé d'esprit et avoir un simple respect qui impose de laisser ses habitudes chez soi. T'aimes peut-être foutre le musique à fond et head bang comme un abruti avec du Metal à fond (Metalleux spotted) mais tu fais pas ça dans le train sinon tu dérange tout le monde. tu peux aussi aimer te foutre à poil chez toi, il est évident que les flics vont t'emmerder si tu le fais au Carrefour du coin. Je suis d'accord là on ne parle que de tatouages, je répondais à ton commentaire plus général, afin d'établir un débat correct. Tout n'est qu'histoire de limites à ne pas franchir, et là précisément, vous ne savez pas quel est le métier dont on parle ni à quel point cette femme est décorée. Attendons de savoir avant de parler de non ouverture d'esprit. Ne jamais juger trop vite, sauf si on a des indices.

Répondre
  Galadrien  |  25

Mais qu'est-ce que ça peut faire qu'un commercial arrive tatoué ? Pour toi, ce n'est pas gênant dans un labo de recherche, mais tu n'hésites pas à juger un commercial ou tout autre représentant d'une société. Tu n'es pas logique dans ton raisonnement et je trouve tes propos presque malhonnêtes. Que la personne soit tatouée ou non, ça m'est complètement égal. Le tatouage est un art et lorsque le tatoueur est bon, on a des pièces tout simplement magnifiques. Ne pas embaucher sous prétexte que la personne est tatouée, c'est discriminatoire car c'est juger le physique de la personne. ça prouve bien que les mentalités sont très longues à évoluer, puisque beaucoup pensent encore que les tatouages et piercings font "mauvais genre". Et si on laissait les gens vivre comme ils l'entendent et qu'on arrêtait de se limiter au physique pour juger une personne ?

Répondre
  Pegston  |  54

Joli débat. Je n'ai pas grand chose à ajouter, si ce n'est : @Duriel : évidemment, j'ai un peu exagéré mes propos pour les rendre plus marquants. Évidemment que ça dépend de la profession, et je parle plus des professions commerciales dans lesquels un contact avec le client est nécessaire, que des labos de recherche. Et bien évidemment que se baser sur l'apparence (ou même le titre professionnel, comme docteur, maître, etc.) est un biais cognitif déjà connu et que c'est juste la manière dont notre cerveau fonctionne, mais que c'est loin d'être la réalité. Même souvent, une personne négligée pourra l'être parce qu'elle se donne trop à fond dans son travail et fait moins attention à son apparence (j'ai connu de sacrés cas quand j'étais moi-même chercheur). Comme le dit l'expression : l'habit ne fait pas le moine. @Galadrien Qu'on en soit conscient ou non, en règle générale la première impression qu'on a d'une personne est basée sur l'apparence, c'est scientifiquement prouvé. Après, bien entendu qu'il y a des exceptions, et nombreuses je l'espère. Mais ton commentaire parle de ton cas personnel alors que l'on essaye de parler plus dans la globalité.

Répondre
  Galadrien  |  25

J'ai parfaitement compris le propos et c'est là où je ne suis pas d'accord. Par malhonnêteté, je pointais le manque de logique dans le raisonnement. Je ne dis pas de venir débraillé, mais les tatouages ne font absolument pas mauvais genre : nous ne sommes tout simplement pas habitués et je trouve dommage de devoir s'empêcher de faire ce dont on a envie pour un boulot.

Répondre
  Morgy91  |  26

je pense qu'il y a des choses qui se mélangent. les modifs corporelles sont une chose. la propreté et les vêtements en sont une autre. j'ai vu un commentaire plus haut (je sais plus qui désolée) qui associait tattoos/piercings et être débraillé. mais on peut être commercial, avoir des tattoos, porter un costume/tailleur et avoir l'air très sérieux et inversement ne pas être tatoué mais être habillé comme un sac et ça ne fera pas sérieux du tout ^^ de plus, le corps est assez grand pour se faire tatouer sur des endroits non visibles si l'on est dans une profession un peu regardante sur l'aspect physique. il y a moyen de trouver des compromis ^^

Répondre
  vivienkun  |  17

Perso on m'a gentillement demandé de retirer mes piercing lorsque je suis arrivé dans la boîte. En sachant que je vois environ 2 clients par an, je pense qu'ils avaient peur que je raye le téléphone !

Répondre
  PrincesseBulle  |  26

Et dire que je ne peux pas faire de commentaire qui dépasse un certains nombre de caractères, je suis impressionnée par la taille des vôtres XD J'arrêtes d'écrire je vais arriver à ma limite!

Répondre
  Eccedentesia  |  37

Mon commentaire a déchaîné les passions ! Je suis une fervente défenseuse du droit à disposer de son corps. J'ai eu longtemps un piercing, tout en travaillant en réception hôtelière. J'ai dû l'enlever pour un grand hôtel, les autres s'en fichaient. Tout dépend de la clientèle surtout, et du standing. Comme dit plus haut, un tatouage ou piercing est une forme d'expression, ça n'empêche pas de faire son job correctement mais ça peut être mal perçu. Pas assez neutre, pas assez "sérieux". Question de mentalités ? J'en conviens, mais certains emplois sont incompatibles aujourd'hui et si cela change un jour, tant mieux ! Hypocrisie de la société ? Sûrement. M'enfin, là ça ne gênait pas l'employeur jusque là, il n'a donc rien à dire, c'était ça surtout mon commentaire :)

Répondre
  moinina  |  22

Je confirme surtout qu'elle y travaillais déjà. Certains employeur voient lors de l'embauche les tatouages, mais je me demande si certains ne font pas exprès pour s'en servir contre son employé par la suite... En cas de problème...

Par  Pegston  |  54

Je sais que c'est embêtant de devoir se conformer aux exigences de son patron, et je vais me faire un peu l'avocat du diable, mais il y a peut-être une image de la boîte qu'il veut respecter. Du coup la solution serait de porter des manches longues (qui peuvent être néanmoins très légères). Il existe bien l'inverse : des faux tatouages qui sont en fait des sortes de collants avec des motifs imprimés.

Répondre
  Pegston  |  54

Entre une paire de manche qui s'enfile en 2 secondes ou qui fait simplement partie de l'habit qu'on porte, et une couche de maquillage qui coûte cher et qu'il faut passer du temps tous les jours à mettre et à enlever, quel est le plus pratique ?

Répondre
  hulk  |  50

Bah l'été elle va pas tout le temps rester en manche longues , et si le magasin ou le bureau est bien chauffé , et si le tatouage est pas trop imposant le maquillage est simple !!!

Répondre
  Lalalalah  |  28

Le maquillage suffisamment couvrant pour cacher un tatouage, ça coûte une blinde !! Si en plus t'as une grande surface à couvrir... Et attention au niveau de la tenue, les bras rentrent en contact avec beaucoup de choses (vêtements, bureau, etc).

Répondre
  hulk  |  50

Un tatouage aussi ça coute une blinde alors un peu de maquillage couvrant ça doit pas etre si cher que ça en rapport , et avant d'en faire des tatouages faut aussi réfléchir un peu et y penser au fait que ça peut poser pb au boulot

Répondre

Et si au lieu de devoir réfléchir à tout ce qu'on doit faire ou pas les gens pouvaient être un peu plus ouverts d'esprit et acceptaient les autres sans jugement aucun.... ça serait ça le Must!!!!

Répondre
  hulk  |  50

C'est pas une question d'ouverture d'esprit, c'est juste qu'au travail y a des codes vestimentaires et autres aussi , et si ça passe pour un tatouage discret pour la plupart des jobs, quand c'est une grande partie du corps là c'est pu possible quand on est aupres d'une certaine clientele, quand on est dans les affaires et autres

Répondre
  Melorik  |  33

#27 à la base c'était de l'humour parce que non seulement j'en ai beaucoup mais en plus je suis patronne donc pour le coup je suis en plein dans la vdm. merci en tout cas ?

Par  rotsen  |  24

Pour faire un commentaire sérieux pour une fois, l'article 225-1 du code pénal qualifie ce genre de propos de discrimination, car ton patron conditionne ce temps plein à l'enlèvement des tatouages, ce qui correspond au critère "d'apparence physique" du susdit article. Alors à moins que tu fasses un métier artistique genre mannequin, ou comédienne, ton patron est dans l'illégalité...

Chargement…