103
Par Anonyme / mardi 29 mars 2016 18:21 / France - Vienne
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Beneli_couple  |  28

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Beneli_couple  |  28

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  linoanne  |  39

#25 un peu facile comme raisonnement, c'est son amie pas sa conseillère conjugale, de quel droit se permettrait t'elle d'aller la dénoncer à son mari (même si c'est amplement mérité je suis d'accord!)? C'est à son amie de prendre ses responsabilités et d'avouer, c'est quoi ce monde d'assistés où l'on sais faire des crasses mais pas les assumer pleinement?

Répondre
  Beneli_couple  |  28

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#27 c'est vrai qu'on a pas à s'immiscer dans la vie privée de ses amis Après je pense que perso j'aurais pris mes distances avec cette amie ( si elle est malhonnête envers son maris elle peut très bien l'être avec ses amies comme nous le montre cette VDM) Cela dit ce n'est absolument pas la faute de l'auteur, elle a pas forcément envie de briser un ménage

Répondre
  Haddox  |  23

#25 peut être qu'elle a appris l'existence de l'amant en même temps que le reste et a mis la phrase d'intro pour simplifier? "aujourd'hui j'ai appris qu'une amie mariée avait un amant et qu'elle avait remplacé son nom par le mien quand son mari est venu voir mon copain... etc" c'est un peu lourd...

Répondre
  linoanne  |  39

#30 1) tu parles sans connaître la vie de ce couple, qui te dit que le mari n'est pas un en*oiré de première classe ou un jaloux possessif violent? Ça n'excuse pas l’infidélité mais ça expliquerait la délicatesse à avoir pour l'annoncer 2) L'auteur est peut-être juste un(e) ami(e) comme ça, une bonne connaissance, un(e) collègue etc alors bon, c'est franchement pas son rôle de se mêler de ça. 3) Tu ne sais pas depuis quand elle trompe son mari, si ça fait 10 ans ou 10 jours, donc en règle générale tu balance pas ton "amie" à son mari si ça fait que 10 jours, tu pèse le pour et le contre pendant un certain temps quand même!

Répondre
  linoanne  |  39

#31 peut-être que c'est ce que l'auteur a fait on en sais rien, peut-être que la fameuse copine a gardé son numéro et sa photo juste comme couverture....L'auteur ne pouvait pas non plus deviner ce plan tordu! lol

Répondre
  Lorihengrin  |  31

vivre et laisser vivre ça parle aux apprentis délateurs ? Sérieusement aller blancer un(e) ami(e) pour son infidélité c'est quoi l'objectif ? s'ériger en chevalier de la morale et des bonnes moeurs ?

Répondre
  Ribarjolyc  |  33

#42 Enfin des paroles sensées ;-) Chacun fait ce qu'il veut de son c*, ça ne regarde personne. La seule personne qui peut dire au mari que sa femme a un amant c'est sa femme! Et encore si elle veut qu'il le sache.

Répondre
  BatfIy  |  37

#42 Ouf! J'ai eu peur d'être le seul à penser différemment. Selon la situation et l'état d'esprit du couple, les situations ne sont pas les mêmes. Ta super-pote, tu ne vas pas la balancer, tes potes ordinaire, ben.... leur histoire ne te concerne pas. Pour dénoncer, il faudrait en vouloir à la fille, et on s'éloigne donc du concept d'amitié.... Ceci dit, certain(es) pourrait très bien en profiter pour faire du chantage, c'est pourquoi il faut faire gaffe avec ce genre d'info.

Répondre
  Dricae  |  36

Moi j'avoue ne pas comprendre les gens qui se disent défenseurs de la morale sans connaître tous les tenants et les aboutissants. Tout le monde a ses casseroles et ses secrets ce qui ne donne nullement le droit ou la responsabilité aux personnes proches de les exposer. Si chacun commençait par balayer devant sa porte, tout serait beaucoup plus simple. Même si sa copine lui avait demandé de mentir pour la couvrir, elle aurait juste eu à refuser de prendre part à ça. Cela vaut également pour le-dit copain qui, au lieu de confronter la principale intéressée, l'auteur, est venu bouleverser son couple alors qu'elle n'avait rien demandé. Si il avait agi intelligemment, il aurait su la vérité sans foutre deux couples en l'air, dont un innocent. Je suis désolée si certains ont eu à pâtir d'adultères ou de tromperies mais la délation n'est jamais la solution sauf si il en va de la vie ou la sécurité d'autrui.

Répondre
  tourtinet  |  55

Et puis sérieusement, tous vos copains / copines vous connaissez forcément leurs petits copains / petites copines ?. Je ne parle pas des amis vraiment proche avec qui on fait des sorties et "vous pouvez venir avec votre petit copain / petite copine" , mais j'ai des potes avec qui je vais parfois au ciné ou autre, je sais qu'ils sont en couple, mais si ils étaient infidèles, je pourrais pas le dire, car je n'ai jamais vu leur petit copain / petite copine.

Répondre
  mr_nice_guy  |  22

sérieux! ? De quel droit peut-on se mêler de la vie intime des gens, même amis. Je connais une fille qui trompe son copain. Un autre mec qui cocufie sa meuf' même si lui je le connais moins, je risque pas d'être le delateur. Aller quand on était au lycée a la limite...

Répondre
  souris67  |  25

#25: si mon amie tromperai son homme je n irai pas lui dire, c est elle mon amie et je vais sûrement pas risquer de la perdre pour ça. S il ferait attention à sa femme il le remarquera tout seul.

Répondre
  _galya_  |  22

Ben après ya plein de raisons qui peuvent justifier que l'auteur n'en parle pas au mari (je précise que je suis totalement contre l'adultère avant qu'on me tombe dessus haha). par exemple, l'auteur est peut-être super proche de l'amie et pas du tout du mari. Elle pourrait très bien être contre la tromperie et avoir essayé d'en parler à ladite amie, on en sait rien. Ou alors le couple est peut-être juste des connaissances, potes, et l'auteur ne veut pas s'en mêler (surtout qu'après, quand on essaie de bien faire ça nous retombe souvent dessus..?) Après voilà il y a pleins de raisons personnelles qu'on ne connaît sûrement pas, donc ne jetons pas la 1ère pierre. :)

Répondre
  _galya_  |  22

Limite je trouve plus la situation chiante pour l'auteure, parce qu'apparemment son amie fait vraiment croire à son mari qu'elles/ils sont ensembles. Du coup ça risque de foutre vraiment la merde.. Bon j'avoue avoir bien rigolé en lisant la VDM. Hum *shame on me*

Répondre
  Rorschacher  |  18

#35 Je vous l'accorde, certes on ne connaît pas le contexte, on ne connaît ni l'amie de l'auteur, ni son mari, mais dans tous les cas, si on n'est pas bien avec son conjoint, on en discute, on fait un break, ou en dernier recours, on demande le divorce (si on est marié). Le tromper c'est vraiment le trahir, et c'est n'avoir aucune respect pour lui. En plus, supposer que le mari trompé est "un en*oiré de première classe ou un jaloux possessif violent", cela revient à prétendre "connaître la vie de ce couple". Donc vous faites également ce que vous reprochiez au com #30. #44 Concernant l'excuse du "Je fais ce que je veux de mon c*l", je trouve ça carrément déplacé. Pour moi, ce n'est valable que lorsqu'on est célibataire, ou qu'on est dans un couple "libre" où chacun s'est mis d'accord (et vu la réaction du mari, ça ne me semble clairement pas le cas). Le faire dans le dos de son/sa conjoint(e), c'est une attitude qui renvoie à l'égoïsme (pour ne pas dire du f%utage de gu#ule), surtout avec ce genre de raisonnement : "La seule personne qui peut dire au mari que sa femme a un amant c'est sa femme! Et encore si elle veut qu'il le sache". Genre, le mari est volontairement maintenu dans l'ignorance, et il n'a le droit à la vérité que selon le bon vouloir de Madame qui ne le respecte plus. Celles qui trompent leur mari ( et inversement, d'ailleurs !!! ) me dégoûtent profondément dans leur comportement, que leurs maris/femmes soient des enfoirés de première, je m'en f*us, pour moi c'est loin d'être une excuse ! Et sous prétexte de pouvoir disposer de son propre c%l, on va se dire : "Allez, haut les cœurs, j'ai de compte à rendre à personne, alors j'ai le droit ! Y a pas de raison !" ? C'est aberrant ! A partir du moment où la personne trompée dans le couple risque de souffrir, l'argument du "laisser vivre" celle qui trompe (traduction : la laisser continuer son petit manège en toute impunité) me paraît assez mesquin. Et pour tous ceux qui disent "Ça va, tout le monde a ses casseroles et ses secrets", "La délation n'est jamais la solution", "On ne se mêle pas de la vie des gens", etc... Euuuuuh, désolé, mais ce n'est pas pareil que jeter en douce l'assiette préférée de Maman qu'on a malencontreusement cassée, je pense... Un mensonge peut, en fonction de sa gravité, avoir des conséquences dramatiques ou non. Tromper son homme, c'est trahir toute la confiance qu'il a en la femme qu'il aime, c'est partager une intimité avec un intrus. Et entretenir une relation intime avec quelqu'un d'autre, et surtout, dans le dos de son mari, c'est déjà foutre son couple en l'air. Pour ce qui est de balancer sa pote sur Internet pour son adultère, je rappelle simplement qu'il n'y a aucune indication d'identité. Ce n'est pas comme si on pouvait reconnaître la copine qui a trompé son conjoint même si on la croise par hasard dans la rue. Donc là-dessus, elle est plutôt tranquille. #46 Oui, le mari trompé a sûrement bien foutu un sacré bordel dans le couple de l'auteur de la VDM, surtout qu'il s'avère que celui (ou celle)-ci est totalement innocent(e) (et j'espère que la situation a été clarifiée depuis). Cela étant, je ne suis pas d'accord pour ce qui est de le mettre "face à ses responsabilités" (autrement dit, fermer sa gu%ule). Le mari pensait que sa propre femme le trompait avec l'auteur de la VDM, et il est évident qu'il connaît le copain de celui-ci (peut-être qu'ils sont amis aussi). Or quand on découvre qu'on a été salement trahi, on ne réfléchit pas pleinement aux conséquences. Dans ce cas-là, le mari trompé a probablement jugé bon de prévenir d'abord le copain au sujet de cette pseudo-liaison, et ce pour qu'il ne soit pas l'ultime "dindon de la farce". Et contrairement à ce que dit #60, se confronter simplement à l'auteur peut ne pas être suffisant, car le mari a pu entrevoir le risque que l'auteur n'avoue jamais à son copain, voire même de lui raconter des salades (en l’occurrence, c'est sa femme qui lui a menti jusqu'au bout). Pour le peu que l'on sait, il peut tout aussi bien s'agir d'une tentative de vengeance ("Ma femme m'a trompé, mais je vais aussi faire payer l'amant(e).") que d'une volonté de protéger le copain apparemment trompé ("Je ne peux pas le laisser dans le mensonge comme je l'ai été, il doit savoir, même si c'est par moi."), les raisons sont les siennes. Voilà, moinssoyez-moi, enterrez-moi si cela vous chante, de toute façon, vu certains commentaires, le fait que je sois en désaccord total avec la plupart des commentaires va me coller l'étiquette du "chevalier de la morale et des bonnes mœurs, qui n'a rien à se reprocher, qui juge sans connaître" et patati et patata... Sans avoir à être parfait, il y a des choses graves que je ne commettrai et ne cautionnerai jamais, même sans l'avoir vécu, comme mentir à la personne avec qui on est censé partager sa vie.

Répondre
  linoanne  |  39

#35 je n'ai pas caser le mari je lui ai simplement donner un trait de caractère, ça aurait pu être très sensible, ex-drogué, suicidaire ou je ne sais quoi! C'est pas ça l'important, c'est simplement que ne connaissant pas personnellement le mari on ne peut pas savoir comment il risque de le prendre, et imagine qu'il prenne la voiture après, ou qu'il pète un câble sur l'auteur ou, ou, ou, les possibilités sont infinies et c'est une responsabilité immense d'annoncer ce genre de chose à quelqu'un car il peut y avoir des conséquences importantes voire très grave. Et je ne cautionne pas l’infidélité!

Répondre
  Beneli_couple  |  28

J'ai effectivement trop peu nuancé mes propos et tout dépend de la situation, désolé. Après reflexion je n'avais pas pensé à la réaction dudit cocu. Cependant, dans le cas où l'auteure est proche du couple entier et pas que de la femme... Je pense vraiment qu'au moins une mise en garde vraiment légère ("mouais j'ai pas trop confiance en gnagna tu sais...") peut être utile... après tout, si ma copine me trompe et que j'apprends que des amis communs étaient au courant je me sentirais doublement trahis... bref. C'est un sujet délicat car on n'a effectivement comme vous l'avez souligné, pas le contexte. Tout le monde à des avis tranchés et tranchants sur le sujet... car dûs à des expériences de vie ou des convictions, de l'éthique. Je reconnais mon erreur pour le coup !

Répondre
  Nessaka  |  19

je me retrouverai confronter à un tel cas, je pense que je parlerais à la personne qui trompe. lui faire ouvrir les yeux et faire savoir que je ne cautionne pas ses agissements. Mais je ne pense pas que j'irais en parler à la personne "cocufier". Apres, tout dépend des relations que l'on entretien avec le couple en question. et comme dit plus haut, à trop vouloir être honnête, ca nous retombe sur la figure!

Répondre
  Nessaka  |  19

je me retrouverai confronter à un tel cas, je pense que je parlerais à la personne qui trompe. lui faire ouvrir les yeux et faire savoir que je ne cautionne pas ses agissements. Mais je ne pense pas que j'irais en parler à la personne "cocufier". Apres, tout dépend des relations que l'on entretien avec le couple en question. et comme dit plus haut, à trop vouloir être honnête, ca nous retombe sur la figure!

Répondre
  Salopette42  |  15

Tu ne sais même pas quel genre de mari il est, il n'y a pas de fumée sans feu non plus. Et quand bien même ce serait un mec bien, l'auteure est l'amie de la femme, pas du mari. C'est pas une question d'être faux-cul ou je ne sais quoi comme tu dis si bien, cet homme n'est visiblement pas un ami proche donc elle n'a aucun compte à lui rendre, et surtout, on se mêle de ses fesses avant d'aller vouloir décrotter celles des autres. C'est l'amie de la femme et pas du mari, point.

Répondre
  linoanne  |  39

#74 hé bien pour ma part j'appelle "une copine" une personne que j'apprécie bien, chez qui je vais boire le café de temps en temps ou qui a des enfants dans la même école que la mienne....Autrement dit c'est pas une amitié hyper profonde dans laquelle je m'investis au point de connaître tout ses proches :) D'où ma réaction^^ Une amie c'est aussi délicat car ça veut dire que l'on brise le couple et l'amitié à la fois, dans tout les cas faut peser le pour et le contre.

Répondre
  ailime  |  18

Personnellement j'aimerai bien qu'on me le dise si mon mari me trompait! Chacun vit comme il veut mais ne pas le dire c'est un manque de respect. Après tout depend de la relation avec le mari si tu le connais à peine en effet c'est pas ton role de le lui dire mais si c'est un super pite aussi c'est pas facile à cacher non plus!

Répondre
  Delhome  |  19

Au risque de me faire lyncher. Si j'apprend qu'un ami trompe son ou sa partenaire... bah je le couvre. Un ami ca se défend toujours. Ensuite tout dépend aussi de ta relation avec l'autre personne. Bien entendu je lui dirai peut etre mon avis sur la question. Mais un ami...je n'irai pas donner ses secrets , meme si c'est mal. Ensuite je suis loyal à ma facon, chacun la sienne je suppose.

Répondre
  Bleachak  |  21

Sans preuve allez dénoncé quelqu'un c'est se prendre un mur De plus si quelqu'un me fait une confidence c'est pas pour la balancer Jai des principes et qu'une parole Alors non ce n'est pas de l'aceptance de ne rien dire C'est respecter ses engagements et la confiance que l'autre à placer en nous Que la personne soit malhonnête c'est son choix sa ne te force pas à l'être pour autant

Répondre
  BatfIy  |  37

Plus j'y pense, plus je me dis que, dans le cas d'un super pote, sa copine sera également une amie, et cela peut également mettre mal à l'aise. Cependant, la dénonciation, quoiqu'il arrive, n'apporte jamais rien de bon: Tu auras l’étiquette du délateur et le couple sera ridiculisée, en plus de perdre un ami sur les deux. Dans le cas où tu es au courant de la situation, tu parle au fautif, et tu cherche à le persuader de mettre de l'eau dans le vin et de parler à son cocu afin que tes deux amis, dont ton super-pote, ne tombent pas dans le ridicule. La position de Polichinelle n'est jamais simple, mais elle put tout aussi bien être celui du diable déclencheur de conflit que de l'ange salvateur ^^ . Après... je trouve #70 super psycho-rigide: le couple libertin est très rare et il y a souvent dans un couple l'un des deux qui se soumet plus que l'autre. Le couple parfait étant lorsqu'il y a "équilibre de force" (dans le sens où les deux ont fait les même consensus pour l'autre, hein? ^^" ). Donc il n'y a rien de surprenant aux situations "infidèle", l'humain étant de nature polygame, c'est même extrêmement fréquent ;) .

Répondre
  Beneli_couple  |  28

#99 Écoutes je veux bien être tolérant mais faut pas pousser mémé. NON la polygamie n'est pas la "nature de l'homme". Rnseignes toi avant d'affirmer des choses. Physiologiquement parlant on a une synchronisation des cycles féminins dans le cas d'un isolement avec un seul homme et plusieurs autres femmes seulement dans le but de péreniser l'espèce via une augmentation statistique de reproduction. Tout le temps restant et mesdames confirmeront les ragnagnas chacune les a... différement. Quant à l'homme après première éjaculation il y a libération d'hormones... "fatiguantes". Donc quasi-impossibilité de reprendre un acte immédiat avec un autre partenaire. Déjà le corps n'est pas programé pour la polygamie Anatomiquement le corps féminin est bloqué par la production d'un UNIQUE ovocyte sauf cas exceptionnels, chaque mois. Par ailleurs on a une lutte spermatique, et production, dans un couple vraiment amoureux, d'ocytocine en masse, liant à UN SEUL partenaire les sentiments et créant une dépendance. Socialement, en retraçant des millénaires avant même l'enfermement religieux de la monogamie (occidentale en tout cas), les couples étaient voués à deux personnes seulement. Tu peux toujours prendre l'exemple de la religion musulmane oui, bien qu'elle ait évolué mais les femmes sont plus considérées comme des biens et non pas des personnes donc argument rejeté. Maintenant que l'on a bien démontré que la "nature humaine" comme tu dis, est MONOGAMME, je me permets un apparté sur plusieurs commentaires qui m'ont fait tiquer. Vous faite ce que vous voulez, c'est vos vies et personnelement voir des débats, des avis différents et des idées mises en avant, je trouve ça fantastique. Par contre n'affirmez pas VOS pensées comme des règles absolues et générales. Je me suis contenté d'énumérer les faits, pas ma pensée. Si vous souhaitez la connaître et bien... MP car on s'éloigne de la VDM. Pour moi le sujet est clos en tout cas. BONNE LECTURE !

Répondre
  BatfIy  |  37

#100 Je suis désole d'élevé le débat là-dessus, mais tes arguments "basé sur les fait" à propos de la monogamie ne sont pas convainquant... Après, promis, on se répond en MP. C'est juste ici pour mettre en place mon partie-pris et mes arguments, également "basé sur les fait", histoire de montrer que je ne suis pas non plus né de la dernière pluie: Physiologiquement et Anatomiquement, tes arguments ne justifient en rien le comportement sexuel humain: Tu parle d'exemple de fonctionnement sur des cas conditionnels (La synchronisation des cycles ne se fait QU'A CONDITION qu'il y ai plusieurs femmes pour un seul homme (qui est de la Polygynie, pas Polygamie)). Tu as démontrée que la Physiologie S'ADAPTE à la situation sexuelle, ce qui est une nuance importante ;) . Pour l'hormone de sommeil, là aussi, tu te limite "à l'instant t" et "au moment du rapport", donc conditionnel encore une fois (plan à trois...), mais tu vois bien que les rapports peuvent se faire en un différent temps, de différentes manières (L'amant le jour, le mari la nuit :D ). Enfin, pour le cas de la femme qui ne peut faire qu'une seule gamète par mois, j'ai envie de dire "et alors?": Ça ne l'empêcherait pas de recommencer avec un autre homme 1 mois après l'accouchement. Quand au sentiment amoureux, ce n'est pas Physiologique, mais Psychologique. Même si les phéromones ont un sacrée rôle pour désirer l'autre, il y a des facteurs socio et psycho bien importante qui provoquent ce cas du "One Itis". La notion d'amour d’ailleurs change selon les civilisation. Génétiquement, au contraire, la nature à montrée que la diversité a du bon: plus le brassage génétique sera varié, plus les probabilités que certains membres de l'espèce survivent et évoluent augmentent (Que ce soit dans la nature ou dans la société...). Les périodes de consanguinité au moyen-âge était dût à la préservation du "sang noble", où, nous allons le voir plus bas, la monogamie bien fidèle était imposé pour des raisons de pouvoir et de statut social (que je trouve - et là, c'est mon avis personnel basé sur mes pensées - absurde). Nous somme actuellement 7 milliards d'être humains dans le monde, je ne dis pas qu'on est de lapins, ça ne veux pas dire non plus qu'on est des pandas... Donc l'attirance fidèle ET purement instinctive envers une seule et unique personne? J'y crois moyen.... Socialement, tu as tout faux: La polygamie existait bien avant la monogamie romano-chrétienne. Déjà en préhistoire, où des tributs avaient des femmes avec plusieurs maris, d'autres l'inverse selon les situations et les cultures. Situation car des tributs se faisaient encore la guerre pour survivre en capturant des femmes pouvant leur assurer la pérennité, indifférent de(s) l'homme(s) qui va (vont) vivre avec. Ensuite, il est intéressant de constater que non, la polygamie est la règle et la monogamie l'exception de façon spontanée. En Europe, la monogamie était l'apanage d'essentiellement que les Romains, considérés à ce titre comme bien frustres, pas drôles du tout et plutôt sévères - (comme leur dynastie ;D .... en fait, tout ce qu'on appelle "morale judéo-chrétienne", c'est en vérité la morale romaine, qui a ensuite été défendue par le monde ecclésiastique qui a en grande partie fait survivre la culture romaine dans les royaumes romano-germaniques qui se sont construits dans l'empire romain, à sa chute). A ce titre, nos bons ancêtres pratiquaient en toute innocence et naïveté la polygamie : il existait plusieurs status juridiques selon la nature de la relation. L’Église a d'ailleurs eu beaucoup de mal à leur imposer la monogamie... toutefois, ce n'était l'apanage que des élites ! (Bon, j'avoue, j'ai ctrl-c ctrl-v ce paragraphe d'un étudiant Master en histoire, mais il suffit de faire une recherche de documents pour trouver confirmation à ses dires). Je ne parle même pas ici de l'homosexualité, dont les grecs antique en sont l'exemple le plus connu. Le seul argument valable pour la monogamie serait Mathématique: Il y a autant d'hommes que de femmes, donc mathématiquement parlant, tout le monde ne peut pas être polygame... mais ça reste faible comme argument. Bon, voilà, je crois que j'ai placé assez d'argument dans les commentaires public, pour le reste, effectivement, ce sera par MP , désolé pour le pavé ;) .

Répondre
  janclodedus  |  15

Si ça vous chante d'être complice de trahison irrespectueuse, tant mieux pour vous. Mais ce n'est que votre avis. Si d'autres préfèrent la dénonciation, laissez les tranquilles. De plus, je serais curieux de savoir quelle serait votre réaction si vous apprenez que votre meilleur ami ne trompe pas, mais est trompé par son partenaire.

Répondre
  Dricae  |  36

Ou pas. Les préférences et pratiques sexuelles peuvent changer ou se diversifier dans le temps. Rien ne dit que l'auteur et son amie sont strictement hétéro ou, même si elles le sont, qu'elles ne sont pas tombées amoureuses l'une de l'autre tout simplement. C'est plus complexe que l'anatomie je pense. ^^ (Pour certains, tromper c'est aussi psychologique sans que ce soit sexuel hein. Donc peut-être même pas de sextos)

Répondre
  Phantomine  |  33

#40 : M'ouais, perso, je pense que l'auteur est une fille, ou alors il faudra m'expliquer la logique de couvrir son amant avec le profil d'un autre mec.. Homosexuel ou non, les messages de "Sarah" passeront plus inaperçu que ceux de "Bertrand" auprès d'un mari curieux x)

Répondre
  linoanne  |  39

#13 je sais pas si tromper son mari avec une femme est plus acceptable que de coucher avec un homosexuel! mdr Dans tout les cas il y en aurait un des deux qui a eu une sacrée crise de conscience! lol

Répondre
  passantparici  |  38

Mais je n'ai pas dit que c'était mieux, j'ai dit que c'était, à mon avis, ce que pensait "l'amie". Pour ma part je pense que c'est aussi grave l'un comme l'autre, mais pourquoi elle aurait "avoué" avoir eu des relations avec l'auteur, et pas avec son amant réel ? C'est pourquoi je pense que l'auteur est une femme. En fait je faisais une déduction logique au-dessus, je ne donnais pas mon avis ;)

Répondre
  linoanne  |  39

#24 Peut-être qu'elle s'est dit assez naïvement je dois dire qu'avec un peu de chance son amie marcherait dans la combine et que le mari, subjugué par le fantasme assez classique de deux femmes ensembles la pardonnerait et passerait l'éponge! mdr

Répondre
  Rorschacher  |  18

Mais voilà, dans ce cas de figure, il n'est pas tombé dans le "piège". Ce qui montre qu'un homme ne se laisse pas forcément appâter "bêtement" par le fantasme saphique, et qu'il n'est donc pas obligé de "passer l'éponge" à cause de ce genre de raisonnement typiquement sexiste (car curieusement, beaucoup ont cette vision selon laquelle la femme est capable de "tenir son homme par la queue" quelles que soient les circonstances, comme on tiendrait son molosse en laisse, ce que je commence douuuucement à trouver très lourd sur VDM).

Répondre
  linoanne  |  39

#71 comment as tu fait pour ne pas saisir le fait que la personne "ridiculisée" dans mon précédent message est la femme infidèle? Je veux dire, c'est bien elle la pintade qui a potentiellement inventé une histoire à dormir debout! Je suis trèèèèèèèèès loin de penser qu'on "tient un homme par la queue" justement, d'où mon dédain ironique face aux femmes qui le pensent! :P

Répondre
  Rorschacher  |  18

Pardon pour la méprise qu'a pu susciter mon commentaire. Bien évidemment que j'ai saisi l'ironie (avec le mdr), surtout à la lecture de tes posts. Ma 1ère phrase était dans cette lancée (par écrit, c'est dur de donner l'intonation, j'aurais dû ajouter un ;-) ). Le reste de mon post n'était pas dirigé contre ton message, mais visait à dénoncer cet état d'esprit que j'ai eu l'occasion de remarquer à de nombreuses reprises, et pas que sur VDM.

Par  pirla  |  18

Pour #1 Le savoir ce n'est pas couvrir ensuite l'auteur précise bien qu'elle vient d'apprendre que cette amie l'a impliquée dans l'histoire ce qu'elle ne savait pas .

Répondre
  Lewogona  |  22

En gros tu as Raphaël(le) (on se demande si l'auteur est une fille ou un mec), qui a une amie Cindy qui est mariée. Cindy trompe son mari. Sur son téléphone, le nom de l'amant est remplacé par Raphaël(le) et Cindy a en plus mis une photo de lui/elle. Plus clair ?

Répondre
  Nallalove  |  24

Ginette est mariée à Robert mais a un amant marco. sur son téléphone elle a remplacé marco par Julie une copine. Robert est tombé sur les message enflammé entre Ginette et Julie (marco !) Et l'a dit au mari de Julie. Julie est maintenant officiellement en train de tromper son mari avec Ginette alors qu'elle n'était pas au courant ?

Répondre
  pps21  |  18

Alors on a une fille qui a un amant. Dans son téléphone, elle a enregistré le numéro de son amant sous le nom d'une amie à elle (ou d'un ami ?), et du coup, le mari qui lit les sms croit que c'est cette amie et pas un amant. Sauf que les sms coquins c'est pas discret et du coup ce mari et allé voir le mec de cette amie, pour lui dire que sa femme avait une relation avec cette amie (ou ami). Avec les prénoms : Raymond et Huguette sont marié. Mais Hugette a un amant. Hugette à aussi une amie, pimprenelle, qui sort avec Nicolas. Du coup elle a enregistré le numéro de son amant avec le profil de pimprenelle dans son portable. Du coup, Raymond, en voyant les sms, pense que pimprenelle sort avec Hugette et trompe Nicolas !

Répondre
  linoanne  |  39

Brandon et Jessica sont mariés, Jessica a un amant (Victor) mais par soucis de discrétion elle a mis dans son répertoire de téléphone le prénom de son amie Gisèle ainsi que sa photo (à Gisèle donc) en lieu et place du numéro de son amant Victor. Brandon surprend les messages entre sa femme et "Gisèle" (qui est en fait Victor) et va donc demander des comptes à la véritable Gisèle qui n'est au courant de rien! voilà! :)

Par  Beebelbrox29  |  25

OK c'est pas simple a comprendre L'auteure a une amie qui a un amant Cette amie a mis dans son téléphone le nom et la photo de l'auteure avec le numéro de l'amant Le Mari de l'amie a trouver les messages entre l'amant et sa femme Puis est venue donnée l'information au compagnon de l'auteure - Maintenant le compagnon de l'auteure croit qu'elle est Bisexuel - et qu'il est cocu J'aimerai vraiment avoir la suite de cette histoire

Chargement…