52
Par Jugulus - / jeudi 3 août 2017 12:33 / France - Lewarde
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Suzie Laravine  |  6

Puisque tu publie ton histoire sur un site publique je me permet de te faire par de mon avis ^^ Je me base sur se que tu dis dans ta vdm pour ta rappeler qu'il n'y as aucun mérite à conclure avec une fille saoule! Si elle n'est pas en état de dire non c'est même du viol hein. Je ne sais pas à quel point elle était saoule mais visiblement asser pour vomir ! Donc voilà petit rappel...

Par  jadrien65  |  14

Une fille qui but à s'en rendre malade etait elle vraiment capable de consentir à conclure avec toi de façon volontaire ?

Commentaires
Par  Suzie Laravine  |  6

Puisque tu publie ton histoire sur un site publique je me permet de te faire par de mon avis ^^ Je me base sur se que tu dis dans ta vdm pour ta rappeler qu'il n'y as aucun mérite à conclure avec une fille saoule! Si elle n'est pas en état de dire non c'est même du viol hein. Je ne sais pas à quel point elle était saoule mais visiblement asser pour vomir ! Donc voilà petit rappel...

Répondre
  Froggy01  |  14

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Tardian  |  70

Certes, vu l'espace réduit d'une VDM nous ne connaissons pas le contexte. Mais de la manière dont cela est formulé, on peut avoir deux raisonnements assez probables : elle était ronde comme une queue de pelle (sauf si elle a vomi parce qu'elle ne digérait pas le repas, mais si elle avait été claire elle aurait au moins eu la présence d'esprit de tourner la tête pour vomir par terre plutôt que sur le lit donc l'ivresse reste plus probable), et c'était la première fois qu'il se passait quelque-chose avec elle (la formulation de la première phrase me semble assez évidente sur ce point). Partant de là, quel que soit le niveau de relation qu'ils avaient avant ça, et quelle que soit la manière dont ça s'est terminé, le fait de s'apprêter à coucher avec une fille suffisamment saoule pour vomir laisse planer un certain doute sur la lucidité de son consentement, et sans parler de viol, il s'agit pour le moins d'une tentative moralement très discutable.

Répondre
  Duriel  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Tardian  |  70

Alors là, non, non, et re-non. S'ils sont aussi démontés l'un que l'autre, et que malgré tout ils parviennent à faire quelque chose (parce que, bon, avec 5g dans chaque bras ça doit pas être folichon tant en technique qu'en plaisir), là, OK, rien à dire. Mais en revanche, même s'ils ont bu tous les deux, si le mec est suffisamment lucide pour constater qu'elle ne l'est pas, et qu'il y va quand même, c'est un viol, il n'y a absolument aucun doute. L'alcool expliquera, certes, mais il n'excusera pas. Ce sera exactement le même principe que si, ayant trop bu, il avait défoncé un type à coup de chaise : que la victime soit elle-même ivre ou pas ne change rien à sa culpabilité. Aucun viol n'est excusable. Jamais. Aucun exception. Pour la simple et bonne raison que tu ne peux pas pénétrer une personne par inadvertance, c'est un acte volontaire.

Répondre
  pasmafot13  |  30

Who Duriel, "elle s'est mise toute seule dans cet état", oui, certes, très probablement. Mais depuis quand on ne peut plus se bourrer la gueule avec des potes sans risquer de se prendre une bite dans le vagin ? Il me semble probable, vu la formulation de la VDM et la présence dans le lit que c'est bien ce que l'auteur avait prévu. Et oui, légalement, si elle n'est pas en état de consentir, c'est un viol. Qu'elle ai elle meme choisi de boire ou non (et les meufs qui s'habillent "trop" sexy, c'est leur faute aussi ?)

Répondre
  Nco95  |  11

En se basant sur la VDM, tu ne peux en aucun cas dire ni qu'elle était saoul, ni que c'etais un viol .... Elle peut avoir manger quelque chose qui ne passe pas. Le mec peut aussi être saoul ... bref crier au viol comme ça, c'est comme crier au loup, tu n'a pas les tenants et aboutissants pour pouvoir juger de l'action de cette personne.

Répondre
  eldoras24  |  3

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Timothé  |  11

Pour la petite histoire la pénétration par inadvertance a déjà été reconnue (au moins en Angleterre assez ressassement d'ailleurs). La question juridique qui se pose est celle du vice du consentement : le rapport voit-il le consentement vicié par la menace, la violence ou la surprise. Evidemment il s'agit de la définition de la surprise qui intéresse ici : l'auteur a t-il connaissance que la personne n'a plus les moyens de consentir valablement à un rapport sexuel => si elle comprend encore ses actes alors en vomissant ou non c'est bon. De même s'il est aussi bourré qu'elle alors il n'y a pas d'infraction (on pourrait sinon dire qu'elle le viole autant qu'il ne la viole ce qui serait un peu cocasse). En revanche s'il a la connaissance qu'il abuse d'un état de faiblesse abolissant le discernement de la personne alors l'auteur relève effectivement d'une qualification pénale.

Par  jadrien65  |  14

Une fille qui but à s'en rendre malade etait elle vraiment capable de consentir à conclure avec toi de façon volontaire ?

Par  Tardian  |  70

Et c'est toi qui l'a faite boire pour parvenir à tes fins, ou c'est elle qui s'est sentie obligée de boire pour que ce soit plus supportable ? Parce que dans le premier cas TLBM, mais dans le second double VDM.

Par  Ratus  |  36

Comme dit plus haut, si elle était saoule au point de vomir (peut être qu'elle était simplement malade, ça arrive), la seule chose que tu avais à faire c'était de la laisser dormir. C'est peut être frustrant mais le consentement, c'est dire "oui", pas simplement ne plus être en état de dire "non". L'alcool n'est pas une excuse ;)

Par  Melorik  |  33

Punaise mais de suite vous criez au loup ou au viol ou peu importe.. Vous pensez sincèrement que le gars qui publie cette vdm a sauté sur cette pauvre fille dans son état et viens s'en vanter ici après. Non mais sérieusement qu'est ce qui vous dit que c'est pas un type bien qui est resté assis à côté d'elle toute la nuit pour surveiller que tout aille bien? Oui oui ça existe encore des gens comme ça enfin dans mon monde en tout cas. Et sinon bonne journée à tous

Répondre
  chabouille  |  33

Tu as sûrement raison ( je le souhaite en tout cas pour cette jeune file) mais c'est la phrase "j'ai réussi a conclure" qui laisse place a toutes les suppositions. (En si peu de caractère l'auteur n'a pas pu écrire de roman, mais du coup la formulation est interprétable de 1000 façons).

Répondre
  Tardian  |  70

On est d'accord que si elle a vomi sur l'oreiller, c'est qu'elle était fort probablement trop défoncée pour vomir ailleurs ? Et que s'il la envoyée dans sa chambre, c'était pas pour jouer aux cartes ? Elle a vomi, ça l'a interrompu dans son élan, OK, mais ça n'enlève absolument rien à son intention initiale, qui était de coucher avec une fille manifestement plus imbibée que lui. La seule question étant : est-ce qu'avant d'atteindre un tel état d'ébriété, elle a pu lui signifier clairement son envie d'aller plus loin. Et encore.

Répondre
  souris67  |  31

Quand on dit qu on va conclure avec quelqu'un, on va pas simplement rester à côté de la personne pour s assurer qu'elle aille (pas sûr de l orthographe) bien hein... Ce que veulent dire les autres c est qu'il a eu l intention de coucher avec une fille qui visiblement n était pas en état de donner un vrai consentement. Mais ils ne crient pas au viol, personne ici, d'ailleurs. Leur propos restent modéré tout de même.

Chargement…