26
Par ninie / samedi 13 août 2016 07:35 / France - Champigny-sur-marne
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Moongai  |  34

Y a des "minces-minces" et puis il y a des "cons-cons". VDM pour toi en tout cas.

Commentaires
Répondre
  Coloquinte  |  12

Ce n'est pas de l'honnêteté, c'est un manque de professionnalisme : une posologie doit être adaptée au patient et si l'auteure souffre plus qu'il ne faudrait, ce n'est pas normal. Le chirurgien n'a pas à mettre en cause la morphologie de la patiente, et encore moins la juger, lorsqu'il s'agit de douleurs post-opératoires.

Répondre
  Pancakelly  |  25

Il est bien dit dans la vdm que la personne prend déjà des antidouleurs puissants. Qu'est ce que tu veux que le médecin fasse au juste? Qu'il lui donne encore plus de médicaments au risque qu'elle fasse une overdose? Il y a des doses limites pour tout médicament même un "simple" doliprane si tu prends tout le paquet d'un coup que tu sois mince ou pas, ça va mal finir! Et tu dis "si l'auteure souffre plus qu'il ne faudrait, ce n'est pas normal", et bien si justement comme son médecin l'a dit c'est normal à cause de son poids, tu ne m'as pas l'air d'être médecin donc je ne pense pas que tu sois en droit de critiquer quelqu'un qui connait son métier. Alors non il ne manque pas de professionnalisme, il manque juste de diplomatie et de tact car en effet il y a des manière de dire les choses. Mais moi personnellement je préfère qu'on me dise la vrai raison de mon problème surtout si c'est un problème de santé. Je vais prendre un cas extrême: si un patient a un cancer très grave au point où il ne lui reste plus longtemps à vivre et que les médecins ne peuvent rien faire, ce n'est pas un manque de professionnalisme de ne pas pouvoir le soigner et de lui dire la vérité. C'est la vie c'est comme ça. Il y a sûrement des médecins qui sont incompétents comme dans tous les métiers, mais les autres font juste leur travail au mieux.

Répondre
  Hyfb  |  57

Si on adaptait toutes les doses des anti douleurs au poids du patient il y aurait des dégâts ! Quel que soit le poids la dose est la même que l'on fasse 50 ou 120 kilos. Par exemple le doliprane c'est 4 g maxi par 24 h que l'on soit mince ou pas ! prenez des antidouleurs plus puissants comme la morphine c'est un dosage très précis avec risque de détresse respiratoire si surdosage et on ne dose surtout pas en fonction du poids...

Répondre
  L0mion  |  5

(Vraie réponse, d'un étudiant Belge en médecine) : les anesthésiques utilisés ont la propriété d'être lipophiles, c'est-à-dire de très bien se "dissoudre" dans les graisses. Ils vont d'abord dans les graisses nobles qui sont très bien vascularisée (le cerveau) et puis dans les graisses moins nobles (d'abord la graisse rétro-péritonéale et puis, finalement, la graisse sous-cutanée) ; on demande le poids aux gens car, lorsqu'on arrête l'anesthésie, le cerveau se débarrasse rapidement des produits, mais vu que la graisse sous-cutanée a fait des stocks, elle va en relarguer et la personne va mettre plus de temps à se réveiller. Donc on demande le poids pour savoir combien il faut en mettre en plus, et avoir une certaine "marge de sureté" si la personne ne se réveille pas immédiatement après l'opération (j'ai vu du gens se réveiller en 10 secondes, d'autres en 2-3 minutes, et toujours la même phrase de l'anesthésiste pour m'expliquer "C'est normal, c'est le poids qui fait ça") Sinon, semi-VDM : au moins il a eu l'honnêteté d'expliquer le pourquoi du comment ;)

Par  Moongai  |  34

Y a des "minces-minces" et puis il y a des "cons-cons". VDM pour toi en tout cas.

Par  leoanr31  |  14

Je ne vois pas ou est le problème de ne pas être mince-mince.. C'est même signe de bonne santé que d'avoir quelques rondeur... Je comprend de moins en moins certaines vdm.

Similaires
Chargement…