189
Par ... - / samedi 5 février 2011 01:01 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  hulk  |  50

Lui au moins il: gagne sa vie alors que son pote etudiant si ça se trouve galere chaque mois pour se nourrir ou payer son loyer

Commentaires
Par  fredcart77  |  0

Quand on te disait qu'il fallait apprendre tes leçons!

Répondre
  Zdz  |  0

+1

Répondre
  hulk  |  50

Lui au moins il: gagne sa vie alors que son pote etudiant si ça se trouve galere chaque mois pour se nourrir ou payer son loyer

Répondre
  MSephi  |  29

#8 : Besancenot? (***Désolé je sors*** ^^') Enfin je sortirait mais avant je voulais dire que je suis bien d'accord, j'aime pas les préjugés comme ça sur les "petits métiers", il y a beaucoup de chose dans le vie qui peux faire qu'au lieu de faire la fac bah on peut ce retrouver à faire ce genre de boulot, parfois longtemps même, c'est ce qu'on appel les "aléas de la vie", c'est pas parce que tu vas juste bien bosser à l'école que tu vas forcément réussir à avoir une bonne situation dans la vie... et vice-versa bien sûr il y a des gens qui y parvienne sans forcément plus bosser que les autres. Tout ça pour dire à ceux qui font la morale comme ça on leur souhaiterait presque de subir un jour un de ces "aleas" pas toujours positif qui peuvent arrivé à tout le monde dans la vie on verra si selon leur propre morale ils trouveront aussi qu'ils l'ont "bien mérité"... *_*

Répondre
  Mano_Solo  |  10

Ce n'est pas être communiste ou de gauche que de dire qu'il y a des facteurs extérieurs qui agissent, c'est être déterministe ou holiste. La politique n'a rien à voir avec ça c'est juste un constat.

Répondre
  MordraaI  |  41

Oui, enfin, en général, quand on est de gauche, on s'appuie plutôt sur des analyses holistes, tandis qu'on s'appuie plutôt sur des analyses relevant de l'individualisme méthodologeek quand on est de droite ; mais je suis d'accord avec toi, l'un et l'autre ne sont pas forcément liés, d'autant qu'il parait idiot de tout attribuer à l'individu ou de tout attribuer aux phénomènes sociaux.

Répondre
  FaceDePet  |  23

J'ai voté VDM, mais le problème reste quand même que la connaissance du lycée est toujours étudiant. Ce qui signifie au mieux que le balayeur fait ça pour gagner sa croute alors qu'il étudie à côté (mais j'y crois moyen) ou au pire qu'il a définitivement arrêté ses études et que c'est tout ce qu'il a pour vivre sans espoir de faire mieux dans l'existence. Dans tous les cas, même si la remarque "t'aurais du bosser" est, à mon goût, pertinente parce que c'est souvent un manque de goût pour les études qui fait qu'on les abandonne lâchement et que c'est quand même de sa faute (les aléas sont une chose, j'ai connu, j'ai bossé chez Mc Do, dans les poubelles...) le fait de rencontrer une connaissance du lycée dans ces circonstances est LA VÉRITABLE VDM de ce récit. Donc, que le choix de faire le ménage soit volontaire ou subi, VDM de se retrouver en situation d'être comparé avec quelqu'un qu'on a connu à égalité et qu'on va surtout croiser régulièrement en "état d'infériorité"... Sinon, je ne vois pas pour quelle raison il publierait...

Répondre
  FaceDePet  |  23

Je précise que balayeur n'est pas un métier plus dégradant qu'un autre mais qu'il doit quand même se sentir mal, sinon il ne publierait pas. Signé : Le gars qui dit bonjour aux balayeurs de sa boite dans la rue ou ailleurs.

Répondre
  Lyve  |  9

Il est peut-être diplômé, le balayeur. Moi 6 mois après avoir fini ma très prestigieuse école d'ingénieur, j'étais encore empileur de boîtes de conserve dans un supermarché faute de mieux. Plus on est diplômé, plus on galère avant de faire ce qu'on aime...

Répondre
  Nariel  |  30

""t'aurais du bosser" est, à mon goût, pertinente parce que c'est souvent un manque de goût pour les études qui fait qu'on les abandonne lâchement" -_- Ou alors parce qu'on a pas les parents derrière pour les payer et qu'on est obligé de les quitter pour continuer à payer son loyer et sa bouffe :/

Répondre
  Lee47  |  14

oui ou alors tu te retrouves comme mon beau frère, a faire une licence pour devenir préparateur sportif, mais comme vous êtes que 2 à vouloir suivre cette fois, en plein milieu de ton cursus on l'a supprime et tu te retrouves sans rien. Il a espéré se retourner vers un BTS avec son ancien bac S avec mention, mais non on ne l'a

Répondre
  Djosef  |  7

Quelqu'un est forcément un lâche de ne pas vouloir faire d'études? De toute évidence les tiennes d'études ne t'ont pas appris à respecter les gens. Ces emplois que tu regardes de haut, ces gens qui les occupent que tu méprises, ils font en sorte que tu puisses manger et que l'endroit dans lequel tu habites ne soit pas une gigantesque décharge dégueulasse. Signé un diplômé.

Répondre
  Lee47  |  14

désolé mauvaise manip'! donc on ne l'a pas pris en BTS il s'est tourné vers un CAP qu'il a eu en un an, il voulait aller plus loin mais au bout d'une deuxième année il a eu des problèmes de sciatique suite à ce métier, donc il a du arrêter. Il se retrouve à se demander ce qu'il pourrait bien faire. Alors vos théories fumeuses sur les études, aimer ça ou non, et du coup, de réussir dans la vie, merci de les revisiter!

Répondre
  Maxsup  |  14

Tout les métiers sont égaux, il n'y en a pas un mieu que l'autre, chacun apporte quelque chose de différent. Quelqu'un qui aura fait de grande étude dans des écoles luxueuses n'aura pas les même capatités que quelqu'un ayant balayé, travaillé au Mcdo, et domri 3 heures par nuit pour payé ses études. Dans mon exemple, le deuxième réussira mieu sa vie que le 1er. Si je disais tout se que j'avais a dire on en finirais plus, alors je m'arrêterais là pour l'instant. C'est tout... pour le moment.

Répondre
  FaceDePet  |  23

Bon ! mettons sur la table ce que j'ai à y mettre : c'est fou comme les gens ne lisent que ce qu'ils ont envie de lire. J'ai écrit "souvent", ce qui ne signifie pas "toujours" de manière péremptoire, mais une majorité permettant la coexistence avec de nombreuses exceptions. Ensuite, je ne méprise aucune personne effectuant aucun métier. Tous ces métiers "sales" ont pour doubles qualités de rendre service à la société et de nourrir ceux qui les pratiquent. C'est bien pour cette raison que je dis bonjours aux gens du ménage de ma boite : ces gens sont hautement respectables et leurs métiers (même si je n'ai pas envie de faire le même) sont indispensables.

Répondre
  FaceDePet  |  23

Certains jours, les commentaires ne passent que découpés en tranches... Désolé. Seulement, et c'est là que la VDM en est une (et j'en ai repéré certains pour renier ce caractère de VDM à cette histoire), l'auteur vit mal cette rencontre promise à devenir régulière avec l'un de ses anciens camarades de lycée qui est en train de mieux réussir que lui puisque l'un a les mains dans les ordures tandis que l'autre se remplit encore le cerveau pour faire autre chose plus tard. Bref, l'auteur de la VDM méprise son propre métier mais uniquement par comparaison avec son ancien camarade. Deuxièmement : l'expression "abandonner lâchement ses études" vient du sketch 'Gérard' de Coluche. Arrêtez un peu le premier degré, cela n'est pas un crime de le faire, tout le monde n'est pas fait pour étudier longtemps après le bac. Certains y sont carrément allergiques.

Répondre
  Tatoo10  |  2

Que de blabla alors qu'il est évident qu'il aurait du ( en effet ) continuer ses études s'il n'avait pas voulu être balayeur! Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est parceque certaines personnes sont allergiques aux études, avec un minimum d'effort on s'ouvre facilement les portes d'une école publique permettant de faire des études courtes et donc exercer un métier un minimum qualifié.

Répondre
  Mano_Solo  |  10

C'est parce que tu es encore enfermé dans ton idée de choix or a-t-on réellement la capacité de faire des choix ? De plus le principe de l'école consiste à enseigner la culture dominante qui n'est pas forcément compatible avec sa culture ce qui explique pourquoi certaines personnes n'y arrivent.

Répondre
  Tatoo10  |  2

Je m'octroie le droit de répondre à cette question oratoire en te disant que nous vivons dans un pays où ( au niveau des études ) quand on veut on peut. Pour l'instant...

Répondre
  Aschen  |  13

#61 "Quelqu'un qui aura fait de grande étude dans des écoles luxueuses n'aura pas les même capatités que quelqu'un ayant balayé, travaillé au Mcdo, et domri 3 heures par nuit pour payé ses études. Dans mon exemple, le deuxième réussira mieu sa vie que le 1er." Dans ce cas là on devrait tous faire ce que le 2e fait, et qu'en fait celui qui fait ses études dans une """école luxueuse""" (mais c'est quoi ce terme?!) il a juste rien compris à la vie? Je suis sidérée là. Si moi-même je suis dans une école qualifiée de prestigieuse, c'est quand même que j'ai l'intention de réussir. J'ai du mal à saisir cette logique selon laquelle "t'as fait des grandes études = tu sais rien faire de tes deux mains = tu vas rater ta vie". Là j'ai besoin qu'on m'explique. J'suis indignée.

Répondre
  parsifal  |  13

et en plus le balayeur, il lui restera des loisirs pour avoir une vie privée, et une vie tout court. Alors que le futur brillant diplomé, il bossera 60 à 70 heures par semaine et perdra sa vie à la gagner. Haut les coeurs, balayeur, tu n'as pas forcément la plus mauvaise part !

Répondre
  Manou_24  |  0

Pardon, mais je doute qu'avec un salaire de balayeur, il puisse se payer des vacances ou loisirs .... Et si c'est dans une grande ville, je doute (encore) qu'il puisse s'y loger décemment. @104 : je trouve ton comm' un peu provocateur et surtout pas en phase avec la réalité actuelle où même quand tu bosses, tu ne peux pas forcément te loger et parfois moins te nourrir correctement .... triste réalité.

Répondre
  Chineze_eyes  |  23

c'est claire il faut arreter d'être hypocrite, certes, il n'y a pas de sous mêtier (car tous sont indispensables) mais ne me dites pas que tout les mêtiers sont égaux, cela m'étonnerait franchement que vous teniez le même discours si vous étiez vous même balayeur. Genre c'est un bon travail, nan mais qui enfant veut devenir balayeur? C'est d'ailleurs souvent un exemple : "travaille bien si tu veut pas finir balayeur, éboueur..." Cela veut tout dire, c'est mal payé et les conditions de travail sont difficiles, de plus assez dévalorisant pour la personne elle même, en effet nettoyer pour les autres c'est rarement une fierté même si cela peut le devenir avec le temps, il y a des exceptions à tout. La VDM est 100% justifiée.

Répondre
  Nariel  |  30

Tatoo : si y'a personne pour te payer le loyer et la bouffe derrière toi, combiner année de fac réussite, problèmes personnels, boulots, courses, factures, tu finis par jongler avec la fac en moins :)

Répondre
  pitipiti  |  3

#61 : demagogisme exacerbee ou betise inconsideree ? tu penses vraiment que ceux qui en chient en prepa pdant 2 ans pour rentrer dans une grande ecole ont moins de chance de reussir ( et savent faire moins de choses !!) que quelqu un qui a uniquement son brevet ?? A quoi est ce que ca sert les etudes a ton avis ?

Répondre
  Lee47  |  14

vous faites exprès de ne pas savoir lire c'est pas possible! il n'a pas dit que quelqu'un qui n'a pas fait d'études en savait plus que quelqu'un qui en a fait! mais que, en effet, entre la personne qui se la "coule douce" parce que papa et maman peuvent tout lui payer pour ses études et qui n'a rien d'autre à faire que de bosser pour réussir et celui qui n'a pas cette chance, trime, va de petits boulots en petits boulot, et réussit les même études, ben cette personne saura plus de chose que celui qui a entre guillemets tout d'acquis. Car oui, devoir travailler, gérer un boulot, un salaire et des études en même temps, ça t'en apprend plus que de rentrer des cours et de mettre les pieds sous la table.

Répondre
  pitipiti  |  3

ouai c est sur que faire des etudes c est se la couler douce, surtout pour aller dans une grande ecole .. t es au courant qu il ya une prepa avant une grande ecole ( surtout si elle est prestigieuse, dixit l auteur) ? t es au courant que tu bosses au bas mot 70h par semaine en prepa ? et t es au courant qu il ya toujours des bourses poyr ceux qui ont les capcites intellectuelles mais pas les moyens financiers ? et ici il ne balaie pas pour payer ses etudes, l opposition avec le statut d etudiant de son vieil ami est explicite.

Répondre
  pitipiti  |  3

ouai c est sur que faire des etudes c est se la couler douce, surtout pour aller dans une grande ecole .. t es au courant qu il ya une prepa avant une grande ecole ( surtout si elle est prestigieuse, dixit l auteur) ? t es au courant que tu bosses au bas mot 70h par semaine en prepa ? et t es au courant qu il ya toujours des bourses poyr ceux qui ont les capcites intellectuelles mais pas les moyens financiers ? et ici il ne balaie pas pour payer ses etudes, l opposition avec le statut d etudiant de son vieil ami est explicite

Répondre
  Lee47  |  14

et toi t'as toujours pas compris qu'entre quelqu'un qui fait ses hautes études et qui doit beaucoup travailler pour l'école et un autre qui fait la même chose mais qui doit travailler à côté pour se les payer, il y a deux mondes! oui la bourse au mérite existe, je sais aussi que pleins de critères rentrent en compte et qu'une personne réussissant assez bien ses études peut ne pas l'avoir. Et enfin, oui, l'auteur de la VDM ne fait peut - être pas ça pour payer ses études, mais tout ce débat est venu du fait que quelqu'un a marqué que l'étudiant pouvait être en galère. Si déjà vous commentez des commentaires assurez - vous de tous les lire pour comprendre quelque chose.

Répondre
  Maxsup  |  14

Encore merci à Lee47, et puis t'as jamais vu des gens faire des études qu'il n'ont pas forcément envi de faire, et que le métier n'interresse pas forcément, mais que c'est papa/maman qui paye? J'peux te dire que celui là ne bosse pas 70 heures par semaines...

Répondre
  Jurgen  |  0

En général ces gens ne sont pas la majorité en école d'ingénieur. Alors y'a peut être des exceptions, mais en règle générale, plus tu fais d'études plus tu sais de choses et plus ton boulot sera bien payé. Galérer et avoir un boulot mal payé ça va aussi t'apprendre des choses, des choses qu'un ingénieur ne saura peut être pas, mais de là à t'en apprendre plus.... Ca me rappelle quelques réflexions de personnes qui ont des boulots manuels, genre "lui il bosse dans son bureau, il est super bien payé, mais il ne sait même pas planter un clou". A les écouter, avant de savoir faire n'importe quel boulot, même secrétaire, il faudrait faire des études de charpentier. Parce que le boulot de MOSSIEUR est la base de tout. Je parle pas de tous les gens qui font un boulot manuel, juste de ceux qui ont l'esprit étroit. Si je fais des études dans les matériaux, je vais pas reprocher à un charpentier de pas savoir que la solidité du clou qu'il plante dépend de la densité de dislocations, de joints de grains et de défauts ponctuels de son clou. Il en a rien à cirer, il a bien raison et c'est bien normal. Pourtant, si on est c** on pourrait dire que c'est les bases à savoir avant de planter un clou. Et chaque boulot à besoin de certaines connaissances. Et des connaissances différentes. Et ce ne sont pas des connaissances hiérarchisées en pyramide, genre il faudrait d'abord savoir les bases (charpentier) avant de monter dans les connaissances. (D'ailleurs ce sont ironiquement ces gens là qui pensent justement qu'il devrait y avoir une hiérarchie dans les connaissances). Et chaque boulot a besoin d'une quantité différentes d'informations. Allez dire à un chirurgien qu'il sait moins de choses qu'un éboueur... J'ai croisé un vieux dans le bus qui ralait parce qu'un jeune qui allait à la fac avait laissé trainer son sac dans l'allée. Il lui avait dit "Toi t'es trop instruit".... Y'a des gens, je vous jure...

Répondre

Mais pourquoi tout le monde pense qu'on bosse pour de l'argent? Je bosse à mort de 9h à 2h du matin tout les jours et sans pause déjeuner pour mes études, et ce sera pire une fois que j'aurai mon diplome. Je veux être game designer. Et si je fais ça c'est pas pour le fric, j'aurais pu choisir de partir dans la pub, mieux payée et moins fatiguant. Ca vous arrive de penser qu'on peut bosser à mort pour un métier qu'on adore et qui nous passionne?

Répondre
  Ivy_League  |  0

Un beau métier c'est celui qui correspond a ta passion ou qui te permets de la vivre. Et mieux vaut tard que jamais...lance toi dans une folle aventure (professionelle, humaine,...) si ce que tu fais ne te plais pas. C'était quelle grande école ?

Répondre
  Dvv  |  46

Vous opposez forcément grande école et galère en fin de mois. Mon copain est a Polytechnique Montréal, il a une bourse au mérite de son pays pour payer une partie de ses études mais il lui reste 3000$ a payer par an .. alors oui, école d'ingénieur alors qu'il aime pas ça (seul moyen de quitter son pays..), job en plus, j'ai jamais vu quelqu'un bosser autant de toute ma vie. Et si de l'argent doit circuler entre lui et sa famille c'est plutôt lui qui va en envoyer. Tous les élèves de grande école ne sont pas des gosses de riches a papa maman Perso si je travaille autant, c'est parce que je me fous une pression monstrueuse et j'essaye de donner 100%, alors certes ça dépend de moi mais ça rend pas mes semaines moins longues ou fatigantes ! En tous cas les études c'est souvent difficile, a différents degrés mais quand même. Quelqu'un aura des difficultés financières, 'd'autres personnelles, d'autres de niveau par rapport a la filière choisie, alors ne faisons pas trop de catégorie - chacun son parcours et on peut pas juger quelqu'un par rapport a son école, cursus, métier !

Par  farewelly  |  4

Ça décoiffe ... non ça balaie

Par  Nanoflo  |  13

qu'une chose a dire "mouahahahahah"

Répondre
  Kevco  |  6

Mouais, enfin sans avoir fais des etudes de "je dis des poujadisme a longueur de temps" comme tu semble avoir fais, il me semble que la probabilité qu'un balayeur se retrouve clodo est plus forte que quelqu'un qui est dans une grande ecole prestigieuse: ie minimum Centrale...

Répondre
  Lee47  |  14

faux! combien de personne avec des CAP dans les métiers du bâtiment s'en sortent? je suis étudiante, un "petit" bac +3, bientôt +5 si tout va bien et il est fort probable que je doive aller pointer au chômage. Pourquoi? parce que j'ai choisis une licence de lettres (qui ne sert à rien) pour faire professeurs des écoles, entre temps, la réforme à changer, il me faut un master! donc bon je vais vers mon Bac +5 avec un master EEE (enseignement éducation et blablabla) qui ne sert à rien aussi en dehors de l'enseignement et oh joie! on apprends quoi? pour les 1000 et quelques candidats qu'on est, 69 postes de dispo au concours (pour la lorraine), l'année d'après? 30! donc oui, j'ai plus de chance de pointer au chômage qu'un balayeur. un balayeur, on en aura toujours besoin, apparemment les profs un peu moins.

Répondre

On ne peut pas affirmer qu'il finira ses études pour commencer. Il peut les rater, avoir un énorme problème de santé ou d'argent du jour au lendemain qui le forcera à arrêter, etc. On ignore aussi où en sera le marché du travail quand il finira ses études (des gens qui sont très bien diplômés et qui se retrouvent au chômage ou balayeur, ça existe, la femme de ménage de mon immeuble avait deux DUT ce qui n'est pas rien) ni même s'il s'en sortira dans son travail (on peut être doué pour les études mais nul pour le travail, c'est un fait). Il ne faut pas se dire sans cesse qu'on va forcément finir à la rue mais il faut aussi être réaliste, des gens qui ont tout perdu du jour au lendemain, ça existe (et c'est sûrement plus fréquents que des gens qui ont tout gagné subitement). Par ailleurs, il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas faire les métiers qu'ils jugent dégradant, on peut aussi penser qu'il y aura plus facilement des places pour être balayeur que pour être ingénieur par exemple (même si ça dépend de nombreux facteurs comme la région, la personnalité, le piston et j'en passe). Tout le monde ne peut pas faire de travail ou d'études prestigieuses (que ce soit par rapport aux capacités ou à l'argent, faut pas rêver, y a des gens qui auront beau travailler à l'école, ils se retrouveront vite en difficultés, on ne pourra pas mettre tout le monde en grande école ni même au niveau bac) mais les études prestigieuses ne garantissent pas systématiquement un bon travail. L'auteur se sent sûrement un peu honteux à cause de la différence de niveau (et honnêtement, les gens sont très durs envers ceux qui ont un métier jugé comme inférieur) mais pour le moment il a un métier, c'est déjà ça. Je suis actuellement étudiante, j'ai un petit boulot (que j'ai eu du mal à avoir car justement, je ne suis pas qualifiée pour balayer, tout le monde ne peux pas le faire même si ça parait con) mais je sais que si je n'ai pas mes concours, je me retrouverai sûrement dans une situation bien moins agréable que celle de mon père qui fait des boulots inférieurs (mais nécessaires) et qui ne reste jamais au chômage plus de deux semaines.

Répondre

Et quand je dis "inférieur", je fais référence à la connotation qu'ils ont. Il y a une grosse différence entre un médecin et un éboueur (au niveau du salaire, des études, du rôle) mais au final, ils sont tous les deux nécessaires. Ca fait bisounours de respecter toutes les professions mais ça me semble normal même lorsqu'on est capable de voir les différences.

Répondre
  Lee47  |  14

ce n'est pas être bisounours, tu prends juste en compte la réalité des choses et j'aime ça! on se fait de plus en plus rare... une fille de ma licence m'a claqué une fois, quand je lui ai dit que si je n'arrivais pas à être prof je passerais des concours, même ceux ou le bac était simplement nécessaire. Elle a été outrée et ne comprenait pas comment je pouvais m'abaisser à ça avec un BAC +3. Les gens comme ça sont idiots, si je dois passer le balais avec un bac +3 pour me nourrir et me loger, ben je passerais le ballais et puis c'est tout.

Répondre
  Tatoo10  |  2

Vous pensez que bobpasbricoleur a une vie pour écrire un pavé comme ça que personne ne vas lire tout ça pour dire que le mec pourrait rater son école?

Répondre
  jcloud  |  19

Si elle sait ce qu'elle veut dire et qu'elle n'est pas une merde en orthographe, elle peut faire ça en moins de 10 minutes, même 5 si elle tape vite. Et oui, des gens ont pris le temps de lire. Temps de lecture qui, au final, était peut être inférieur à celui qui t'a été nécessaire pour écrire ta petite phrase.

Répondre
  Andreas11  |  9

je suis juste de passage mais je peux dire une chose une fois sortit de HEC Paris, polytechnique ou normal sup honnêtement il est quasi impossible de pas trouver un boulot qui plus est grassement payer ....

Répondre
  Kevco  |  6

Nan mais les gens apprenez a lire: "Tres prestigieuse grande ecole", il y a pas a dire "FAUX!", on parle pas d'un bac+3 de truc qui mene a quasi rien... Mais bon il y aura toujours des gens pour dire "il peut quand meme rater sa vie", super, plus de chance de la réussir en sortant d'une tres prestigieuse grande ecole quand meme...

Répondre
  Lee47  |  14

dis nous voir quels sont tes "très prestigieuses grandes écoles" en dehors de Paris tiens, ça me fera rire. Et au passage, va faire un petit tour à Pôle Emploi, tu seras surpris du nombre de "haut" diplômés qui y sont. On est tous dans la même merde, faut arrêter de se mettre des œillères.

Répondre
  fuckmylif3  |  9

#50 non "pas faux", on parle d'école prestigieuse, pas de la fac (j'y suis aussi). Et à la sortie ces écoles presque 100% des élèves trouvent un emploi dans les 6 mois. Vous êtes vraiment stupides pour le moinsoyer ce qu'il a dit est prouvé, c'est de la statistique, certes cela ne veut pas dire que c'est vérifié dans tous les cas. Il a simplement dit qu'un balayeur de rue a plus de chance de pointer au chômage qu'un diplômé d'une école prestigieuse. Bref, si certains osent encore affirmer le contraire qu'ils nous prouvent cela avec des statistiques de l'INSEE à l'appui et pas avec des "je connais quelqu'un qui ..."

Par  Advance  |  48

y'a pas de sot métier. Et puis, Gad Elmaleh avait bien appelé sa mère pour lui dire qu'il était entré à Polytechnique quand il y était aller ... pour jouer son spectable

Répondre
  kenzy28  |  17

On dit pas "sous-métiers??" J'ai toujours cru... Sinon c'est peut être le moment de reprendre ta vie en main si tu n'aimes pas ton poste d'homme d'entretien ! Il est jamais trop tard...

Par  Burzum  |  31

Hé, pour te remonter le moral regarde Will Hunting, un excellent film avec Matt Damon traitant de la même chose. :p Pour ceux qui ne l'auraient pas vu je vous le recommande également.

Répondre
  Ivy_League  |  0

Un beau métier c'est celui qui correspond a ta passion ou qui te permet de la vivre. Et mieux vaut tard que jamais, lance toi dans une folle aventure si ce que tu fais ne te plais pas. Quelle grande école c'était ?

Par  Anyotis  |  0

Et qu'est-ce qui te fait croire que notre ami balayeur ne galere pas tous les mois a se nourrir et a payer son loyer? Je suis salariee et ca m'arrive aussi. Autant qu'en etant etudiante par ailleurs.

Chargement…