244
Par TamerAnslipe / jeudi 2 mai 2013 13:11 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  Charlie_K  |  35

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  HannaBreezy  |  11

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  tipanpan  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Skullz  |  16

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  tazounette33  |  41

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  thea2002  |  19

Coucou c'est moi Theanou ! Je voulais dire : peut etre qu'elle s'est vengé parce que le gamin l'avait frappée vant l'interdiction de sa mere,et sinon il peut toujours se venger. Voilà c'était l'explication

Répondre
  flOfl088  |  34

Qui a dit qu'il n'a pas essayé de se défendre? Peut-être que la petite Chloé est une grosse brute et qu'il n'a rien pu faire! En tout cas cette expérience ne va pas l'aider à comprendre que la violence n'est pas la meilleure solution pour résoudre les conflits...

Répondre
  Melle_zaza  |  30

En fait le père n'aurait pas dû vu leur âge d'imposer une interdiction formelle de taper les filles. Il aurait juste dû lui dire que ce n'est pas bien de taper les filles. Ce qui est important c'est qu'il intègre cette valeur.

Répondre
  TamerAnslipe  |  16

En effet, l'interdiction est tombée suite à de nombreuses bagarres avec ses camarades, il me parlait d'une Chloé qui l'embêtait... Ce jour là, il ne s'est pas défendu mais, depuis cet incident, les règles ont changé...

Par  SanaLaBavarde  |  11

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  chocobelle  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  -Reinkaos-  |  46

Bon, enfin, les mioches de la vdm ont que 4 ans visiblement, je doute qu'ils raisonnent comme ça! Ou alors, les gosses sont vachement plus machiavéliques que je ne le pensais, et, dans ce cas là, je vais me méfier de mes petits frères de 5 ans. Nan, sérieux, VDM, pauvre gosse haha! Mais ça me fait plaisir de voir un enfant qui écoute aussi bien sa maman!

Répondre
  Onirinaute  |  22

Enfin même si les femmes ont en général moins de force que les hommes c'est pas comparable à frapper un enfant ou un malade (si on est soi même adulte bien sur pas comme ici ^^) si une femme frappe un homme il n'a pas le droit de riposter/se défendre ? De toutes façons je pars du principe que frapper quelqu'un, qui que ce soit, gratuitement c'est pas un truc à faire mais au delà de ça je suis effectivement pas sure que le "traitement de faveur" des filles dans ce cas soit une bonne chose.

Répondre
  Melle_zaza  |  30

C'est bien que la maman apprenne dès 4 ans qu'il ne faut pas frapper les filles car c'est à cet âge que l'enfant intériorise le plus ce que ses parents lui apprennent. Sa voix intérieure lui dira toute sa vie qu'il ne faut pas frapper les femmes (effectivement moins fortes que les hommes). La comparaison avec les enfants, les vieux,... les chats (Merci ça me touche ! ^^). C'est juste pour illustrer son propos et pas pour tout mettre au même niveau. Plus la différence de taille/force est grande et plus la brute est lâche.

Répondre
  chocobelle  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  TiteCarotte  |  13

Oui bon c'est bien beau tout vos discours mais calmez vous je vous rappelle qu'on parle d'enfants de 4 ans et ça m'étonnerait qu'ils aient pensé à tout ça ^^ il lui a piqué un bonbon elle l'a tapé et basta la discrimination et tous les problèmes inutiles des adultes (:

Répondre
  Melle_zaza  |  30

Comme tu l'as dis toi-même chocobelle, personne ne va naturellement attaquer un plus gros et plus fort que lui. Il est donc normal que les parents apprennent aux enfants (innocents) ce qui est bien et ce qui n'est pas bien. Et a éviter de faire ce qui est tentant mais pas bien : - taper les plus petits, les filles, - Voler - rabaisser les gens : en les traitant que capitaine obvious. Dans la série kung fu le maître demanda un jour à ses élèves : Que celui qui a déjà reçu un coup lève la main : tous ont levé la main Que celui qui a toujours mal lève la main : personne n'a levé la main Que celui qui a reçu une parole blessante lève la main : tous ont levé la main Que celui qui a toujours mal lève la main : tous ont levé la main

Répondre
  MordraaI  |  41

"- rabaisser les gens : en les traitant que capitaine obvious." Voilà, il faut être gentil et amical et laisser Mlle. Zaza écrire n'importe quelle ânerie pour se faire remarquer, peace and love, l'esprit critique, c'est le mal.

Répondre
  MynameisT  |  19

#146 & #135 ce que vous dites n'est vrai que dans les cas de disproportions notables des forces, et s'appuie sur une prévision. La plupart du temps on ne sait pas à qui on a affaire et dans une situation de confrontation, c'est le positionnement psychologique de l'individu qui va le pousser à déployer sa force. L'adrénaline et la testostérone peuvent être plus importantes que la taille s'il n'y a pas de disproportions notoires au niveau physique. Et on ne sait rien du taux de testostérones ou d'adrénaline du type d'en face. (dans les disproportions notoires j'inclus aussi toute pratique de sport de combat/ art martial/ self-defense) :D

Répondre
  Arsnl  |  10

Ce n'est pas une question de force, mais une question d'aggressivité, de manque de controle. C'est pour ca que les chiens le plus aggressifs sont les chiwawas

Répondre
  gtvdmnossec  |  13

Je lis parfois des vdm a mon arriere grand-pere (que j'ai encore la chance d'avoir) et tout vos coms l'on fait réagir: Mais qu'est-ce qu'ils chantent tous ces guguss?! On ne peut tout simplement pas frapper une femme car cela irait juste à l'encontre des principes de tout bon gentleman qui se respecte ! C'est ce qui vous manque a vous les "jeunes", je me souviens que dans les années 30, les hommes avait bien plus de respect et de courtoisie envers les femmes, malgré les différences sociales de l'époque! Et dieu sait que je n'aurai jamais envisagé de lever le moindre petit doigt contre ma regrettée Marta ( sa défunte femme), ce n'était pas une question de sexe faible ou pas, mais dans la vie, si tu sais que tu es plus fort que l'autre, rappelles le lui juste en frappant un bon coup sur un meuble et tout le monde se calmera! Voila s'est un peu long mais je me suis dit que ca en toucherait peut-etre certains (moi le 1er)

Répondre
  Freditane  |  42

Ouais enfin dans les années 30 on respectait les dames, mais on les canton ait dans des rôles de mères/ménagères/hôtesses de réception, elles pouvaient même pas voter ni ouvrir un compte en banque à leur nom sans l'autorisation de leur mari... Du coup le fait qu'on les frappe pas était à peu près la seule marque de respect, pour le reste elles étaient infériorisées à mort...

Répondre
  Melle_zaza  |  30

Une fois, j'étais à l'arrêt du bus et un homme plutôt pas mal, bien habillé et qui s'exprimait très bien c'est approché de moi et m'a demandé si je voulais bien lire la lettre qu'il avait écrite à sa femme qui l'avait quitté. Après quelques questions, il m'a avoué que sa femme était partie car il la frappait. Je lui ai dit qu'il devrait consulter un psy pour arrêter de battre sa femme. Et il m'a demandé plein d'espoir - et après elle reviendra ? - non - A quoi ça sert alors d'aller voir un psy ? J'ai sursauté et j'ai été effrayée par sa réponse, il s'est excusé de m'avoir fait peur et il est parti. Cet homme qui aurait pu me plaire n'avait pas intégrer qu'il ne fallait pas battre les femmes. Pour lui c'était normal c'est cela qui m'a fait peur. Est-ce que quelqu'un enfant lui a dit qu'il ne fallait pas frapper les filles ?

Répondre
  lyeslelyes  |  35

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  mariem13  |  13

Pk vous me juger rien qua voir mes infos ?! Quesque je vous ai fait ?! RIEN !!! De 1 se que g mis c t pour rire , de 2 je suis pas une bad girl !!! Et je ne v pas aller sur TF1 dans 15 ans pour un e terapie de chè pas koi !!! Ciao !!!

Par  tourdepise  |  70

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Valnea  |  41

Je suis tout a fait d'accord ! Pour moi, la morale selon laquelle un garcon ne doit pas frapper les filles est , ce que j'appellerais, du ''galantisme'' de bas étage (oui oui j'ai inventé le mot) et c'est surtout une belle hypocrise !! Tout d'abord, cela reduit les femmes à un rang de petites choses fragiles qui ne savent pas se defendre... (et c'est parfois un bien grand tord) Ensuite, l'egalité des sexes ca va dans les deux sens, n'en déplaise aux ''princesses'' primaires, vous ne pouvez pas tout vous permettre sous pretexte que vous etes une femmes, si vous cherchez des histoires normal qu'a un moment ca vous retombent sur le coin du bec. De plus, c'est dénigrer l'intégrité des mecs. Franchement, ce n'est pas parce que un personne est de sexe masculin qu'il doit accepter les pires vacheries de la gente féminine. Et pour finir, on critique toujours les hommes qui tapent sur les femmes mais jamais l'inverse.En gros tu tapes sur une nana t'es un bourreau, une nana te tape dessus t'es un looser. Mais ou va le monde?! Pourtant c'est innaceptable dans les deux sens! Pour ma part, j'aurais plutot tendance à apprendre à mes gamins que la violence ne résoud rien en générale. Frapper ne peut etre envisagée comme solution que si vraiment on doit se défendre d'un danger (quelqun qui nous frappe constitue un danger)... Et encore, il pourra plus tard apprendre des techniques pour parrer ce genre d'attitude, surtout en cas de véritable danger. Ce qui sera, croyez moi, bien plus efficace!

Répondre
  MordraaI  |  41

Quelque part, je suis d'accord avec toi, parce que si c'est en tant que filles qu'on protège spécialement les filles, c'est stupide et sexiste, en effet ; mais personnellement, ce qui me choque particulièrement dans le fait de frapper une fille, ce n'est pas de frapper une fille, en fait, c'est de s'en prendre à plus fragile et vraisemblablement moins violent que soi, pour des raisons physiques et culturelles, lorsque le mec est l'agresseur, avoue que c'est quand même encore plus lâche que d'agresser un autre mec. Maintenant, en effet, il ne faut pas en faire un dogme et il faut garder à l'esprit que ce ne sont pas tellement les filles en tant que telles, une nana qui le cherche vraiment, je ne vois pas pourquoi on ne devrait pas se défendre contre elle (ça m'est arrivé, hélas), et même si le mec est l'agresseur, il n'y a pas cette lâcheté dont je parlais s'il est clair que la fille en question sait se défendre. Après, je peux dire ce que je veux sur le plan intellectuel, je crois qu'émotionnellement, ça me choquera toujours plus qu'on s'en prenne à une fille qu'à un mec, quoi qu'il en soit^^ Je peux pourtant t'assurer que je ne considère pas pour autant les filles comme de pauvres petites choses incapables devant mendier leur protection, mais oui, je ressens davantage le besoin de les aider néanmoins, c'est comme ça.

Répondre
  chocobelle  |  17

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  chocobelle  |  17

Mordraal, à cet âge-là un garçon n'est pas plus "fort" qu'une fille ni nécessairement plus agressif... Physiquement je suis d'accord pour dire qu'en général, une fois adulte, un homme est plus fort qu'une femme mais concernant l'agressivité ça n'est pas biologique. C'est une manière d'éduquer les garçons en leur apprenant justement à ne pas frapper les filles mais en leur disant qu'il faut se défendre face aux mecs...

Répondre
  Valnea  |  41

En fait chocobelle, je n'approuve pas la violence du tout. J'avoue que c'est un même un des ''rares'' trucs contre lequel je n'ai aucune tolérance, avec la discrimanation également (et justement). Que ce soit une fille ou un homme, je ne comprends pas comment on peut frapper quelqun sans véritable raison (j'entend ici se défendre). En tant que fille, je ne défend pas les filles en particulier pour autant, je défend les ''agressés'' en générale :). Ce que je voulais dire, donc, c'est que qu'on soit homme ou femme, si on cherche trop les histoires (d'autant plus physiquement) il ne faut pas s'étonner si un jour ca nous retombe dessus, que ce soit approuvable ou non.

Répondre
  Valnea  |  41

#61 Quant à l'idée du plus faible disons que c'est encore une fois mitigé. Ce n'est pas parce que on est physiquement plus faibles, que l'on peut causer des problèmes en toute ''impunité''. Et puisque l'on parle des enfants, justement : trop d'adultes prétendent qu'ils ne faut pas gronder les enfants ou les punirs sous pretexte qu'ils sont plus faibles... que c'est un abus de pouvoir. Le problème c'est que ne jamais réagir c'est ne pas poser de limite... et on voit trop ce que ca donne par la suite. Pour le monde des adultes, c'est la même chose: ne pas se laisser faire c'est poser des limites et donc inciter l'autre à nous respecter. C'est également le traiter comme son égal : je te respecte si tu me respecte, le contraire est vrai aussi.

Répondre
  MordraaI  |  41

Chocobelle : "Mordraal, à cet âge-là un garçon n'est pas plus "fort" qu'une fille ni nécessairement plus agressif... Physiquement je suis d'accord pour dire qu'en général, une fois adulte, un homme est plus fort qu'une femme mais concernant l'agressivité ça n'est pas biologique. C'est une manière d'éduquer les garçons en leur apprenant justement à ne pas frapper les filles mais en leur disant qu'il faut se défendre face aux mecs..." Hum, je n'en sais rien pour la force, mais tu t'exprimes mal pour ce qui est de l'agressivité, parce que là, il y a une contradiction flagrante : d'un côté, tu dis qu'une fille n'est pas plus agressive, de l'autre tu dis qu'une différence d'éducation fait qu'elle est souvent moins agressive, faudrait savoir :D Je n'ai jamais dit que c'était biologique, j'ai même dit exactement le contraire, que c'était culturel. Valnea : "Ce n'est pas parce que on est physiquement plus faibles, que l'on peut causer des problèmes en toute ''impunité''." Relis mon post, je n'ai jamais dit ça =)

Répondre
  chocobelle  |  17

Mordraal ce que je voulais dire c'est que normalement les enfants à cet âge n'ont pas encore acquis tous les automatismes dont tu parles ^^ Il n'est pas trop tard pour celui de l'auteur et la petite Chloé :p

Répondre
  halima  |  33

A cet âge là, les enfants sont au début de la vie en société. Ils apprennent les règles de la vie en collectivité. Il n'est pas étonnant qu'il reste encore de la violence entre eux. Il n'y a pas encore, pour les garçons. ce réflexe de penser que l'autre est plus faible, dans la plupart des cas. Pour l'auteur, c'est bien d'avoir parlé à ton fils. Il t'a écouté, c'est toujours bénéfique.

Répondre
  Zazzera  |  33

Mordraal tu dis : si un mec agresse une fille "c'est quand même encore plus lâche que d'agresser un autre mec. ", puis tu dis "il n'y a pas cette lâcheté dont je parlais s'il est clair que la fille en question sait se défendre.". Quid des mecs qui ne savent pas se défendre? Est-ce toujours moins lâche? J'suis sans avis sur la question, à préciser, juste que le schéma de pensées m'a l'air d'omettre ce détail.

Répondre
  halima  |  33

Il faut voir aussi qu'on est dans une société qui pense encore qu'un mec maltraité par une fille n'est pas un vrai mec, c'est un faible.On a encore beaucoup de préjugés.

Répondre
  Lumpyyy  |  15

C'est marrant ces déferlements de ''faut pas frapper les plus petits que soi'' et nianiania et donc les gosses n'ont ni le droit de se frapper entre eux, ni de frapper des adultes, alors que bizarrement, les parents se permettent tout avec leurs mômes sous prétexte ''d'éducation''...Because FUCK LOGIC.

Répondre
  Lumpyyy  |  15

Mais qu'est-ce que la grosse violence ? Car une claque dans la gueule ou une ''petite'' fessée un enfant peut les ressentir comme tel... C'est nous qui jugeons ? Les adultes ? De quel droit est-ce qu'on impose à un autre individu ce qui nous semble bon ?... Bref je vais me faire enterrer mais la Suède marque des points sur ce sujet, TOUS les chatiments corporels y sont interdits sur TOUS les individus. On en est loin en France.

Répondre
  chocobelle  |  17

#145 "Les parents se permettent tout avec leur môme." Je ne crois pas... Mais en admettant que cela soit vrai, ça n'est pas parce que certains parents frappent leurs enfants qu'il ne faut plus apprendre aux enfants à ne pas frapper les autres. Ça serait illogique, oui, mais c'est ni plus ni moins ce que tu as dit pour... dénoncer une incohérence.

Répondre
  halima  |  33

Et tu penses que tous les suédois respectent cette loi â la lettre? On n'est pas dans le monde des bisounours non plus. Les gamins sont encore plus mal quand ils n'ont pas de limites. Pour les grosses violences, je parlais de raclées bien entendu.

Répondre
  Lumpyyy  |  15

#152 : Je vis en Suède trois mois par an ;) et oui, ce que j'observe c'est qu'ils respectent ça à la lettre. Et j'irais même plus loin : c'est mal vu chez eux d'engueuler un enfant. Pourtant il me semble pas que les suédois soient réputés pour leur impolitesse.Pour répondre à Chocobelle, oui. Mais frapper un enfant pour lui expliquer que c'est mal de frapper. Ça dépasse ma logique désolée.

Répondre
  halima  |  33

Ok, tu le sais mieux que moi. Mais c'est â nous, parents, d'inculquer des valeurs. Et nous ne sommes pas infaillibles. Mettre une fessée à son enfant, ça peut arriver à tout le monde. Je ne considere pas cela comme un acte de violence grave (mais ça ne doit pas être une habitude). Mais chacun son point de vue.

Répondre
  tazounette33  |  41

Mais vous tous, êtes vous parents ? Parler d éducation c est un fait, l'appliquer un autre. Savez vous seulement ce que réellement représentes se genre de violence chez un enfant à la maternelle? ne pas confondre violence chez l 'enfant et l'adulte...

Répondre
  Freditane  |  42

#154 c'est vrai mais je nuancerais... En Suède le laxisme est tout aussi inacceptable que le châtiment corporel ! Du coup les gamins sont mieux éduqués à la base, tu verras pas un petit suédois manquer de respect à ses parents... Ici de plus en plus on laisse tout faire à ses marmots, parents demissionnaires et compagnie. Ça forme un tout !

Répondre
  chocobelle  |  17

#173 Ah ! Je m'y attendais au "vous êtes pas parents". Bien sûr qu'on parle de théorie, on ne juge pas tel ou tel parent mais on donne notre vision de ce qu'on devrait inculquer à nos enfants si on en avait. Il me semble qu'on peut parler de ce qu'on ne connait pas du moment qu'on ne juge pas hâtivement telle personne. Si tu penses qu'on doit être/avoir été dans une situation pour en parler, penses-y la prochaine fois que tu critiqueras le Président de la République ou n'importe quel autre élu. Ça marche avec un tas de truc : les hommes (bah oui, t'es pas un mec alors pourquoi tu en parles ?), les gens célébres qui se droguent (bah oui, t'es pas célébre)... Si on doit être dans une situation pour en parler alors on ne peut plus rien dire ou presque.

Répondre
  Lumpyyy  |  15

#202 Tout à fait ! Et d'ailleurs je n'ai jamais parlé de laxisme mais c'est aussi une tare, tu fais bien de le souligner. Il est évident que si l'enfant n'a pas de repères, il finira perdu. Par contre en France on considère que tous les gosses sont de potentiels monstres en puissance et qu'on a besoin par conséquent de les dresser. À coup de claques dans la gueule et de tympans déchirés mais bon, c'est pour le bien de l'enfant !Je ne suis pas étonnée qu'on soit hermétiques à mes arguments ici. Quand on considère qu'on DOIT frapper un enfant ou lui crier dessus pour qu'il ne devienne pas un délinquant (et visiblement personne ne connait l'enfance de la plupart d'entre eux), je ne peux plus discuter.

Répondre
  chocobelle  |  17

En France on considère qu'on doit dresser les enfants à coups de claques dans la gueule et de tympans déchirés ? T'as vu ça où ? Ça arrive, oui, et il y a sûrement de ces parents-là qui restent impunis mais, excuse moi de te contredire, cette manière d'éduquer les enfants n'a JAMAIS été considérée comme normale en France. Il n'y a qu'à voir la manière dont les gens s'indignent quand ils en parlent avant même de connaître les faits exacts. Ce n'est pas parce que les médias sont plein de faits divers sordides dans ce genre-là que les français considèrent que c'est normal. Et ce n'est pas parce qu'un parent a pour habitude de mettre une tape sur la main ou sur les fesses de son enfant quand il fait une bêtise qu'il le bat forcément. Ma mère me donnait une petite tape derrière la tête voire des gifles quand je faisais des bêtises mais elle ne m'a jamais fait réellement mal comme ça. Ça ne s'appelle pas de la maltraitance.

Répondre
  cartoone  |  14

J'ai eu la flemme de lire toute les réponses, mais pour répondre aux premières réponses, faudrait un peu d'arrêter de crier au scandale des qu'y à une histoire "d'égalité des sexes" ! Sa me fais rire les filles qui veulent manger des nions pour être l'egale de l'homme... c'est pas une honte ni rien c'est un privilège ! Voilà pourquoi je deteste les féministes, c'est comme retirer mademoiselle de la langue française, arrêtez de faire vos victimes, ce sont des marques de respect qu'on a pas forcément envers les hommes ça, donc se plaindre pour se plaindre, voilà quoi..!

Répondre
  sarviot  |  22

c est vrai que frapper un enfant pour lui enseigner de ne pas le faire n est pas forcement un exemple mais le faire de façon exepcionnelle ( desole je ne suis pas sur de l orthographe ) peut s'averer utile... Si elle n'est pas abusive, je l aprouve.

Répondre
  Shonya  |  15

Je suis d'accord que ça n'est pas considéré comme normal ACTUELLEMENT mais par contre ton "jamais" tu peux l'oublier. Car autrefois en France, et ça ne remonte pas à si loin la maltraitance était bel et bien la norme, c'est un fait reconnu. Qui dit norme dit "considéré comme normal". De plus, comme dit Lumpyy c'est un fait avéré qu'une majorité de délinquants et encore plus de criminels ont subi des violences dans leur enfance donc frapper quelqu'un dans l'espoir d'en faire un citoyen honnête tient de la plaisanterie.

Répondre
  Shonya  |  15

1) Cliché sexiste de base entré dans les moeurs : "les hommes ne doivent pas frapper les femmes". 2) Demande des féministes : "égalité homme femme" -Problème : "la situation 1 s'oppose à la demande 2 car il y a privilège en faveur des femmes qui bénéficient d'une immunité morale". -Déduction immédiate de Cartonne : "les féministes veulent manger des gnons pour être l'égale des hommes" Ca t'es venu à l'esprit que peut-être les féministes voulaient plutôt que PERSONNE, ni les hommes ni les femmes ne donnent ni ne reçoivent de gnons plutôt que tout le monde ? C'est tout aussi égalitaire et moins coûteux en frais médicaux. Mais curieusement tu a opté directement pour l'autre possibilité, celle du nivellement par le bas où "tout le monde se fait cogner". Supprimer un privilège peut aussi consister à étendre ce privilège à tous, c'est même mieux.

Répondre
  Valnea  |  41

#173 Depuis quand être parents donnent la science infuse? Et tu penses quoi des educateurs, professeurs, ou tout simplement personne régulièrement en contact avec les enfants dans leur travail? Mais encore plus grave !! Que penses tu des parents qui bousillent(dans tout les sens du terme) la vie de leur enfant? C'est bien joli de precher la moral sous pretexte qu'on posséde un "titre", ou une "situation", mais j'ai envie de dire être parent ca ne suffit pas pour savoir eduquer un enfant, et je peux te le garantir vu tout ce que je vois tout les jours là ou je travailles depuis des années! On ne devient pas un bon educateur dès que bébé est sorti du bidou. Ca depend de l'experience, du bon sens, et bien sur de l'interet pour ce que l'on fait! Le reste n'est que pure spéculation.

Chargement…