32
B En dire plus :
Pourquoi? Il faut bien quelqu'un pour faire les cafés et les photocopies et ce quelqu'un n'est pas payé. N'est-ce pas merveilleux...
Par B / lundi 21 avril 2008 16:11 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  TheCatMan  |  0

Franchement, j'ai bossé sur des chantier pour aider mon oncle (je devais porter des tas de trucs lourds et faire des corvées chiantes) sans être payé (il est radin), j'ai bossé je sais pas combien d'heures dans ma vie à récupéré des PC nazes et KO sur lequel y avait du Windows vérolé pour des amis d'amis d'amis de ma famille (des gens que je connaissais pas) et encore une fois sans être payé mais le boulot le plus de merde que j'ai fait c'était stagiaire 2 mois à rien foutre, en plus je n'avais pas accès à Internet ma seule occupation que j'avais trouvé au bout d'un moment c'était de pirater leur réseau Intranet vu comment leur responsable info était nul c'était facile. Réellement, ne rien foutre qu'en il y a des gens qui bossent autour de toi et que tu est motivé c'est très cassant psychologiquement.

Par  Romain  |  0

#40 > ça sent le type qui a jamais eu droit au stage photocopies/café. Plus généralement, les gros malins qui disent "t'as qu'à te remuer" n'ont jamais eu ça en expérience : tu peux gueuler, menacer, contacter l'école (!), faire preuve de super bonne volonté, proposer ton aide partout (au moins je connaissais les 50 personnes du battent ! ), tu n'auras RIEN. Rien de rien. Plusieurs fois on te dira "ça va venir", tu penses "ah cette fois ça commence" mais ça retombe toujours. 6 mois à faire le café en arrivant, à le servir y compris en réunions avec des clients (re-!), tu vas voir les chefs 5 fois par semaine pour avoir le moindre petit truc de merde mais rien. Tu viens le matin sans rien à faire, tu repars le soir sans rien avoir fait, tu commences à déprimer, tu te remets en question, tu sais pas quoi faire pour que ça change puisque remuer ciel et terre ne débouche sur rien, tu stresses à cause du rapport, et tu commences à être content à la moindre merde de bureautique qu'on te refile ("tiens fais du copier-coller par 10 000 lignes). Bon courage à l'auteur de cette vdm.

Commentaires
Par  Waya  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  TheCatMan  |  0

Franchement, j'ai bossé sur des chantier pour aider mon oncle (je devais porter des tas de trucs lourds et faire des corvées chiantes) sans être payé (il est radin), j'ai bossé je sais pas combien d'heures dans ma vie à récupéré des PC nazes et KO sur lequel y avait du Windows vérolé pour des amis d'amis d'amis de ma famille (des gens que je connaissais pas) et encore une fois sans être payé mais le boulot le plus de merde que j'ai fait c'était stagiaire 2 mois à rien foutre, en plus je n'avais pas accès à Internet ma seule occupation que j'avais trouvé au bout d'un moment c'était de pirater leur réseau Intranet vu comment leur responsable info était nul c'était facile. Réellement, ne rien foutre qu'en il y a des gens qui bossent autour de toi et que tu est motivé c'est très cassant psychologiquement.

Par  AnaLaNana  |  0

Me voilà bien rassurée... Je suis en stage depuis un moi et c'est MORTEL... Pourtant je suis une personne qui prend des initiatives, qui réclame sans cesse du taf... mais là c juste pas POSSIBLE.... Je pensais que le travail des attachés de presse (ici ds l'édition) était plus stimulant car emballer des livres tte la jrnée, c pas super passionnant!! Je ne dirais peut être pas VDM mais pr le moment j'avoue que c une VDM... :) Je suis de tout soutient

Par  Romain  |  0

#40 > ça sent le type qui a jamais eu droit au stage photocopies/café. Plus généralement, les gros malins qui disent "t'as qu'à te remuer" n'ont jamais eu ça en expérience : tu peux gueuler, menacer, contacter l'école (!), faire preuve de super bonne volonté, proposer ton aide partout (au moins je connaissais les 50 personnes du battent ! ), tu n'auras RIEN. Rien de rien. Plusieurs fois on te dira "ça va venir", tu penses "ah cette fois ça commence" mais ça retombe toujours. 6 mois à faire le café en arrivant, à le servir y compris en réunions avec des clients (re-!), tu vas voir les chefs 5 fois par semaine pour avoir le moindre petit truc de merde mais rien. Tu viens le matin sans rien à faire, tu repars le soir sans rien avoir fait, tu commences à déprimer, tu te remets en question, tu sais pas quoi faire pour que ça change puisque remuer ciel et terre ne débouche sur rien, tu stresses à cause du rapport, et tu commences à être content à la moindre merde de bureautique qu'on te refile ("tiens fais du copier-coller par 10 000 lignes). Bon courage à l'auteur de cette vdm.

Par  Rem  |  12

C'est tout à fait ça Romain. Moi qui croyait être un cas isolé je vois qu'on est quand même quelques un dans la même galère. Je me pose une question toute bête: Pourquoi prendre des stagiaires si on ne s'en occupe pas??

Par  loui$  |  0

eh ben ta ka crachés dans leur café

Répondre
  missXD  |  14

Une seule question: Tu aimerais qu'on crache dans TON café? Moi ça m'est déjà arrivé, mais j'étais au resto avec mes potes et le serveur à craché dedans car j'ai refusé ses avances (je suis fiancée donc,c'est non).Donc imagine qu'il est dans ton entreprise, tu fais quoi?

Chargement…