109
Par filsindigne - / mardi 5 janvier 2016 19:19 / Israël - Rehovot
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

"Oui, vous comprenez, je m'adapte, quoi... À la crèche, je marche, je badine, je balade... La mobilité, c'est la liberté, après tout. Non? Je conquiers mon espace, pars à la recherche de stimuli, éprouve mon corps... À la maison, c'est différent. Je connais tout, je n'ai pas de territoire à explorer ou à défendre et on me trimbale là où j'ai besoin. Pourquoi je me ferais chier à m'user les chaussettes, hein? Bref, j'y exerce mon droit à l'immobilisme et je vous emmerde..."

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  Nexia

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Comment savoir que l'enfant n'a pas tendance à mordre chez lui? n'a pas la varicelle? attend un petit frère ou une petite soeur? sait faire telle ou telle chose et est susceptible de le refaire à la crèche? La communication est un indispensable élémentaire qui doit aller dans les deux sens ! Pour le bon développement de l'enfant, elle doit s'attacher au positif comme au négatif. C'est normal qu'il y ait échange entre les personnes qui s'occupent de quelqu'un surtout si le quelqu'un ne sait pas

Répondre

#18 le moment où l'enfant est accompagné ou récupéré suffit largement pour donner des nouvelles régulières ^^ PS: la stasi, sérieusement ??! C'est vrai que les personnes qui partagent sa vie et le renseignement (et quel exemple) c'est pareil

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Perso, je pense au contraire qu'ils auraient dû rien dire sauf "félicitations" quand la maman a été le dire à la créche. Dans mon abécédaire du baby-sitting, c'était écrit en gros "Si l'enfant que vous gardiez fait ses premiers pas, évitez de le dire , il est important que les parents n'aient pas l'impression que vous leur voliez ces moments précieux. Il aura d'autres occasions de marcher" . Mais dans les deux cas, je ne qualifierais pas ça de "faute professionnelle&q

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#34 Non, c'est assez logique, y a pas mal de parents qui prendrait mal le fait de pas avoir été là pour les premiers pas de leur enfant, et s'en voudrait inutilement. Donc ne pas le dire et leur laisser croire qu'ils voient les premiers pas de leur enfant n'est pas forcément une mauvaise chose. Vu sous cet angle, ça peut même passer pour une bonne chose, non? ;p

Répondre

Je suis totalement d'accord avec tourtinet. Sur ce cas là, il aurait été préférable de ne rien dire et de paraître surpris, la mère se sentira moins coupable de laisser son enfant être gardé et "élevé" par quelqu'un d'autre. Elle sera fière de savoir qu'en voyant son enfant que le soir et le week end, celui ci "attend" ses parents pour se lâcher. C'est une des étapes la plus importante dans la vie d'un bébé, et là, je considère que la crèche a gâché ce moment particulier atte

Répondre

mais vous êtes maman pour affirmer toutes ces choses ?? O.o qui plus est ce n'est pas au professionnel de choisir deja il y a des règles donc je ne comprends même pas qu'on débatte.. sinon c'est que les crèches sont en faute, et ensuite c'est aux parents de décider si on doit leur cacher des choses ou pas O.o des fois ça peut partir d'une bonne intention ça n'en reste pas moins une mauvaise idée

Répondre

entièrement d'accord avec yamiko d'ailleurs à chaque fois qu'un gosse fait quelque chose je téléphone et leur dit il a fait ça pendant que vous étiez pas la... est ce que je dois vous le cacher -_-

Répondre

On ne dit JAMAIS aux parents que Ca y est leur enfant leur dieu tout puissant à marché chez nous et pas chez eux !!! Ça va du bon sens !!! Tu vas pas leur voler cet instant de bonheur !!! Faute professionnelle n'importe quoi. Débilité en revanche de le dire apres. Cette professionnelle n'a aucun tact.

Répondre

et bah j'aurais quelques arguments de plus sur le pourquoi il ne faut pas confier les petits mdr si en plus maintenant elles apprennent à tout cacher aux parents la belle affaire .. J'ai toujours trouvé ça glauque les nounous filmées à leur insu mais je crois que je commence à comprendre ^^ (et pourquoi les parents étaient ravis de mes services également ..)

Répondre

@yamiko, je suis maman de 2 petits, et ça m'aurai embêté que ma nourrice me dise que mes petits on fait leurs premiers pas chez elle.. Il est vrai que nous préférons qu'ils le fassent avec nous, quand on est "obligé" de faire garder nos petits on souhaite que les moment important nous soient exclusifs! En dehors de votre travail êtes vous une maman? Car nous pensons toutes la même chose! ;) Dans le cadre du bon développement de l'enfant l assistante mat' peu simplement dire qu'il comm

Répondre

Je suis maman d'un petit bout et on s'est mis d'accord avec la nourrice pour qu'elle ne me dise pas ses progrès très important comme les premiers pas ou le premier mot. Comme ça été dit, je souhaite avoir la surprise de voir mon fils marcher tout seul. Ça ne nous empêche pas, (la nounou et moi) de parler de ses journées matin et soir pour se passer des informations sur sa santé principalement.

Répondre

Ce n'est pas du tout une faute professionnelle.... Si je me permet de dire ça c'est que je travail avec les enfants ! Il est difficile pour les parents de laisser leur enfants très tôt en crèche à des personnes qu'ils ne connaissent que professionnellement parlant, dans la majorité des cas, les enfants sont présent à la journée soit environs 7h ou + alors c'est sur il y a plein de petite chose que l'on voit et eux non... Il y a des chose qu'on dit et d'autre qu'on essaye de dissimuler ! La m

Répondre

C'est dingue le débat que ça prends. pour mon fils je disais tout et je voulais tout savoir. justement pour savoir si y avait des choses qu'il arrivait à faire la bas et pas chez moi. par exemple il parlait très bien chez nous mais ne à jamais dit plus de 3mots là-bas. Sauf à la fin. En crèche ils sont tenus de informer les parents mais les parents peuvent très bien ne pas vouloir le savoir.

Répondre

Moi je suis maman et effectivement je préférerais qu'on me le cache et qu'on me laisse croire qu'il l'a fait avec moi pour la première fois. Je te raconte même pas la déception que j'ai éprouvé quand mon fils a tété le biberon la première fois alors que je voulais l'allaiter donc de savoir qu'il a pas marché avec moi la première fois ! Bon après c'est parce qu'il était prématuré et que la tétine du biberon était plus adapté à la taille de sa bouche mais pu**** qu'est ce que ça m'énerve encore 4

Répondre

Ma mère qui a été assistante maternelle pendant 20 ans n'a jamais dis lorsqu'il y avait de grandes évolutions. Si l'enfant marchait chez elle, elle laissait les parents le découvrir le soir et avoir l'impression d'être les premiers à le voir, même s'ils n'étaient pas dupes. Ne rien dire n'est en aucun cas synonyme de mensonge (auquel cas si vous faites croire au père noël à vos enfants vous seriez donc des menteurs ?) c'est simplement de la bienveillance. Ce n'est pas comme si tu cachais une réa

Répondre

#25 : Ce que les gens critiquent, c'est bel et bien l'excès de surveillance de masse. Certes. Mais là, ceux qui se plaignent sont adultes, donc généralement responsables et en pleines possessions de leurs moyens et neurones (bien qu'il existe des exceptions, évidemment). Il n'y a rien de mal à surveiller ses enfants via un keylogger pour voir ce qu'ils cherchent et voient sur le net, ou même un tracker pour savoir où ils vont et quand ils y vont. Et mon argument est encore plus valable concerna

"Oui, vous comprenez, je m'adapte, quoi... À la crèche, je marche, je badine, je balade... La mobilité, c'est la liberté, après tout. Non? Je conquiers mon espace, pars à la recherche de stimuli, éprouve mon corps... À la maison, c'est différent. Je connais tout, je n'ai pas de territoire à explorer ou à défendre et on me trimbale là où j'ai besoin. Pourquoi je me ferais chier à m'user les chaussettes, hein? Bref, j'y exerce mon droit à l'immobilisme et je vous emmerde..."

Chargement…