111
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  Troiian  |  20

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Swissra  |  15

Oui elle ne devrait pas pleurer pour des euros. L'Angleterre est un pays bien plus acceuillant, avec des gens bien plus ouverts que les Français et enplus les opportunités de travail sont partout. Allez va faire un petit tout a Oxford street, depense des derniers euros et croque la vie :)

Répondre
  Swissra  |  15

N# 80 et si je te répondais oui ? C'est drôle comment les gens nous sautent à la gorge quand on dit qu' un pays ou une population est plus sympathique qu'une autre! On y peut rien si la France est régulièrement critiquée pour ses debordements politiques!

Répondre
  Raphanne  |  32

#46 Je sais que le stéréotype est que la cuisine anglaise n'est pas franchement tip-top, mais je n'ai jamais mal mangé en Angleterre. Il y a pleins de petits pubs sympas où on mange bien partout dans le pays. C'est simple mais bon. Et l'English breakfast, ça envoie du pâté.

Répondre
  Swissra  |  15

La bouffe de l'Angleterre a la base n' est pas bonne, mais la cuisine du sous continent indien est bien présente. D'ailleurs le plat le plus consommé est le Poulet Tikka Masala. De toute façon en France elle aurait trouvé que du saucisson du fin et des frittes. Sinon un peu de gastronomie si elle a les moyens.

Répondre
  lyza77  |  50

ouverture d'esprit... Il y a des gens qui trouvent la nouvelle cuisine française pas terrible. Et moi j'ai très bien mangé en Angleterre alors que je suis hyper difficile

Répondre
  zonko7  |  20

Non mais en cas de problème c'est pas trop loin quand même :) Et puis quand on décide de s'expatrier on se doute qu'on ne rentrera pas toutes les semaines et que parfois ce sera un peu dur... C'est un choix quand même. (En tout cas dans la plupart des cas :)

Répondre
  MissCalendula2  |  31

honnêtement c'est ça que je ne comprends pas dans la VDM. Ok quand tu déménages, tu t'éloignes de ta famille et de tes amis, mais, suivant où tu habitais en France, il peut être plus facile d'aller en Angleterre que dans une autre ville française. Je trouve que l'Angleterre est assez proche pour ne pas avoir à se sentir "expatriée"

Répondre
  salutoi_  |  25

#59 Open your mind!!! ;-) Tu sauras que l'Angleterre est très accessible, mais cela demande un certains budget! Je suis expat' dans une grande ville de ce pays. Par ""choix"", surtout pour avoir une "ligne" sur mon CV comme diraient certains. Et malgré une excellente situation, quand tu pars avec par exemple un prêt étudiant (les grandes écoles ont un coût et quand tu n'es pas fils à papa et bien tu deviens client de la banque. lol) ou autres obligations financières, tu ne peux pas te permettre de rentrer tous les week-end malgré les 2*3h de vols qui te séparent de tes "origines", parce mettons que l'aller retour te coûte 328€ tu multiplies par 4, c'est un budget!!!!! Il n'y a qu'un petit bout de manche qui sépare nos 2 pays, mais les mentalités y sont bien différentes. Plusieurs mois que je suis ici, je m'adapte, j'apprécie certaines choses, d'autres un peu moins.... Mais quand tu t'expatries pour des raisons professionnelles, dans une autre ville que londres (ou tu as énormément de français paraît il), pour un peu plus longtemps qu'un week end, je t'assure que tu peux te sentir "expatrié"! Tu changes de système de santé, tu dois avoir un nouveau compte en banque, conduire à gauche, faire des courses.. Est-il vraiment utile de parler de la ""gastronomie"" anglaise?! Je me lance, tu fais tes courses dans les commerces, où les fruits et légumes sont globalement beaucoup moins frais qu'en France, et je ne te parle même pas de la viande, qui en dehors de chez le boucher à de drôle d'aspect, tu dois te passer de plaisirs simples, le bon pain, le fromage, la charcuterie, le sirop, réduire ta consommation de jus de fruit 100% pur jus qui est hors de prix ici (oui, parce que la vie y est bien plus chère qu'en France). Au premier abord, les anglais sont relativement froid, dans le boulot ils ont la tête dans le guidon, ils ne sont pas là pour discuter, soit performant et tais toi, le soleil est souvent aux abonnés absents, quand tu viens du sud de la France, c'est difficile (soleil = vitamine D et serotonine, ce n'est pas un mythe). Bref, la liste pour te sentir expatrié est longue! On ne peut pas comparer une période de vacances entre amis/famille et une expat! Je pense qu'il faut le vivre pour le comprendre! Cependant, je partage l'avis d'autres personnes, les débuts sont difficiles mais après cela devient vraiment top! Quand tu commence as développer ton cercle de connaissances, à prendre en assurance, tu iras visiter des villes un peu plus lointaines, faire des randonnées dans des endroits magnifiques, où tu t'attendrais presque à tomber nez à nez avec la fée clochette (notamment au pays de galles), tu feras des trucs supers, tu comprendras l'humour anglais (qui n'est pas non plus un mythe), et tu trouveras finalement qu'en dehors du boulot, les anglais ont une façon de prendre la vie pas trop au sérieux plutôt sympa!!! Alors à l'auteur.... ENJOY!

Répondre
  zonko7  |  20

Tu dis "open your mind" à #59 et je vais te demander de faire la même chose salut_toi, simplement pour te faire comprendre notre point de vue. Bien sûr, je suis d'accord, toute expérience d'expatriation a ses difficultés, ses galères, ses moments de blues comme ceux qui deviendront d'excellents souvenirs. Je crois simplement que ce que les autres voulaient dire, c'est que les galères quand on déménage à une heure de Paris... y a pas non plus un choc culturel et un éloignement trop forts... Je vais te donner ma propre expérience en exemple. Tu parles de changer de banque, d'assurance, de ne pas avoir certains produits alimentaires... Personnellement, j'ai dû m'habituer à un langage très différents de ceux qu'on apprend à l'école, avec un alphabet compliqué; mon régime alimentaire a totalement changé, ça m'est même arrivé d'acheter du salé en pensant que c'était sucré et vice-versa. J'ai aussi été l'objet de curiosité ou de discrimination parce que j'étais blanche. J'ai mis des semaines avant de ne pas me sentir perdue dans le métro qui ne fonctionne pas comme ici et je ne pouvais même pas demander en anglais parce qu'on le parle très peu. Je ne parle pas de la découverte des "douches tropicales" pendant la saison des pluies, de la découverte d'animaux et d'aliments exotiques... Pour finir, je ne peux même pas rejoindre ma famille en France pour Noël et les Skype sont compliqués avec plusieurs heures de décalage horaire. Voilà, je vais m'arrêter là parce que ça commence à faire une liste assez longue qui t'aura peut-être convaincue, et je précise que malgré tout ces changements, je ne regrette absolument pas d'être là et d'avoir vécu cette expérience! :) :) Ce qu'on voulait dire, ce n'est pas que c'est facile bien sur, mais que c'est pas non plus l'autre bout du monde et qu'il ne faut pas désespérer ;)

Répondre
  ebayeur73  |  9

#83 pour le prix aller-retour, ma femme y était étudiante durant 3 ans (londres) et j'y allais régulièrement. prix : 80€ aller retour lyon-londres en avion (easy...) pour un peu plus d'une heure de vol contre plus de 300 en train pour 7h de voyage !!

Répondre
  MissCalendula2  |  31

Alors ce que je voulais dire (merci #94) c'est qu'il n'y a pas de choc culturel. Ce sont des sociétés occidentales, la nourriture n'est pas si différente que ça, les modes de vie non plus. Il y a toujours moyen de trouver de la nourriture similaire sans devoir aller dans des supermarchés particuliers. Bien sûr cela nécessite quand même de l'adaptation, je n'ai jamais dit le contraire. Mais si l'on fait le choix de partir et qu'on pleure à la moindre occasion, c'est qu'il y a un problème. Et si tu fais un break down parce que tu ne peux pas te passer de pain français, il faut peut-être réaliser que de nombreux autres pays font de très bons pains. Surtout qu'il y a des choses géniales en France et des choses géniales en Angleterre! Et je ne vois pas ce qu'il y a en France qui n'existe pas en Angleterre au point de se sentir mal. Pour ce qui est de l'argent, quand on fait un choix on l'assume. Ce sont des choses qu'on est sensé avoir prévu avant de partir. Et si c'est trop difficile, dans ce cas, il faut revenir en France. Pour ce qui est de l'éloignement, tu as mal compris mon commentaire. Je n'ai jamais dit qu'on pouvait rentrer tous les week-ends mais qu'on peut se retrouver éloignés de sa famille simplement en déménageant en France, et ne les voir que 3-4 fois par an. Pour moi, avoir l'esprit ouvert, c'est justement ne pas avoir autant de mal à s'adapter à une culture aussi proche de la notre. Et de ne pas partir du principe qu'un commentateur qui n'est pas de ton avis ne sait pas de quoi il parle...

Répondre
  Raphanne  |  32

#83 J'ai étudié en Angleterre et il ne faut pas trop exagérer quand même. Du fromage français, on en trouve dans tous les supermarchés en Angleterre, même à Asda, et pas beaucoup plus cher. Et le fromage anglais est bon, c'est le pays du cheddar quand même. J'ai déjà été travailler dans un pays sans fromage à l'autre bout du monde où le camembert français est à 20€. Là, oui, le fromage m'a tellement manqué que j'en rêvais presque toutes les nuits (véridique). La viande? Le bœuf écossais est pourtant assez réputé et on trouve de la bonne viande. Il faut voir où tu fais tes courses aussi. Il y a une certaine enseigne qui est assez connue pour être bon marché mais qui vend des produits pas très frais.

Répondre
  salutoi_  |  25

#97 tant mieux pour toi! Moi en m'y prenant un peu a l'avance le vol me coûte 164€ l'aller! Nous ne sommes pas tout égaux. Pour tous les autres, je pense avoir l'esprit ouvert et n'ai pas juger les dires de qui que ce soit. Pour avoir déjà testé le bout du monde, l'autre bout de la France, et finir en Angleterre, je dis simplement que nous sommes tous différents, que nous avons tous une capacité d'adaptation, de résistance à la séparation, etc etc, différente, et que même si ce n'est pas la jungle, le désert, un glacier, etc etc, il y a plein de petites choses qui nous rappelle que l'on est pas chez soit, que l'on est pas en France. Et que l'auteur peut très bien le ressentir! Ça reste incomparable avec un déménagement en France! Une des choses qui me stressait par exemple au début, s'était de tomber malade ou avoir un accident et de ne même pas être capable d'expliquer mes symptômes en anglais. Et non je ne fais pas mes courses chez asda! J'ai déjà essayé d'autres grandes enseignes, des supérettes, des coopératives, etc etc! Et pour tous les futurs expatriés... Il faut savoir que le contexte est très important. Là encore une expatriation pour des études (=fun, sorties, rencontres, etc), ou pour du travail (métro, boulot, dodo)... C'est très différent! L'intégration, les rencontres, et le fun, mettent un peu plus de temps à venir! :)

Chargement…