83
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Maryab  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Commentaires
Par  parmesan3  |  12

Répondre
  Aventador  |  18

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Abby0603  |  26

Une fille a le droit de partir et d'être fâchée, ça ne veut pas dire qu'elle attend de son copain qu'il lui court après et se mette à genoux. Tout de suite faire un constat à la con d'après des stéréotypes..

Répondre
  mioulou94  |  20

J'aimerais que les mecs se fassent taper les couilles par des filles qu'ils croisent la rue. Ca fait le même effet que de se faire tripoter par un étranger. C'est normal de sourire si elle croit que c'est son copain, c'est humain, pas de la manipulation.

Par  lyiiia  |  21

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Abby0603  |  26

Ça m’écœure, ce genre de commentaire. Je suis désolée, même si c'était de l'humour, ça m'agace profondément. Genre, il lui touche la fesse, pépouze, il ne pouvait pas résister.. Même sans que ce soit fait avec violence, c'est un attouchement, une agression.

Par  semperFidelis  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Maryab  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  vincentsourcil  |  7

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  1alex1  |  52

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  BartStickers  |  23

#8 c'est un entraînement mais de tout les jour de tenir fermement un objet dur à une seule main. Après y en a qui tremble un peu c'est là que les choses se corse pour rester con....centré ?

Répondre
  1alex1  |  52

Il faudrait leur faire comprendre que ce qu'ils font, c'est comme s'ils le faisaient à leur mère, leur sœur ou leur fille... Mais je le conçois, c'est plus facile à dire qu'à faire ^^"

Répondre
  bsp91  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Clarouf92  |  39

bsp91 c'est le commentaire le plus bête que j'ai jamais lu ici ! Une femme peut être couverte de la tête au pied il y aura toujours des crevards qui vont mal agir. Et rien n'autorise un inconnu à porter la main sur une personne non consentante ! Retourne dans ta caverne !

Répondre
  BartStickers  |  23

C'est comme dans les musées on peut regarder mais faut pas toucher sauf si on fait partie de l'équipe spécial d'entretiens. Dans le cas des filles contrairement au toile de maître l'équipe est composé de une seul personnes sauf dans le libertinage. ?

Répondre
  David83  |  22

#17 Encore un commentaire bien hypocrite que voilà. Toi tu dois faire partie de ces imbéciles qui osent dire que les femmes victimes de viol ou de harcèlement "n'avaient qu'à mieux se couvrir". J'ai presque pitié de la stupidité qui t'a permis de pondre un connerie pareil.

Répondre
  coucou959  |  34

#17 Comme si y avait besoin de s'habiller court pour se faire harceler. Y a même pas besoin d'être jolie en fait, il suffit juste d'être une femme et de sortir dans la rue, trop bien quoi :D. D'après ce que je comprends, selon toi une fille qui s'habille court ou une fille qui snap ses seins mérite de se faire harceler. C'est ce que trop de personnes pensent en fait. Par contre, un mec torse nu qui fait son footing c'est juste un mec torse nu qui fait son footing. Un mec qui snap c'est pecs, c'est juste un mec qui snap ses pecs. Un mec qui porte son pantalon au niveau des genoux, c'est juste un mec qui porte son pantalon au niveau des genoux. T'as pas l'impression qu'il y a un malaise ? Je plussoie Clarouf92 et je rajouterais : retourne dans ta caverne et ressors-en le jour où tu auras des ovaires.

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

31, non non, il y a bien des garçons qui se font harceler. Ils n'ont pas plus besoin que nous d'être en maillot de bain/short/truc de beau gosse quelconque. Je pense notamment à cet ami qui nous a raconté (en rigolant, parce que pour lui c'était une anecdote et c'était pas grave) sa collègue qui sortait de la piscine et qui l'a pris dans ses bras en lui collant ses seins dans la figure par surprise "pour rigoler", ou son autre collègue qui a tenté de lui mettre la main directement dans le pantalon alors qu'ils étaient dans le cadre de leur travail à chaque fois (animateurs en centre de loisir. Avec des petits enfants, donc) Le tout avec des sous-entendus graveleux qu'il nous racontait presque tous les jours. Vous avez envie de dire "ça doit être un beau gosse" ou "de toutes façons, ça n'a pas trop du le dérange !", non ? Ben imaginez le cas où un collègue masculin essaierait de passer sa main dans la culotte d'une fille, ou un autre qui lui mettrait son entrejambe dans la figure par surprise, ça se finirait au tribunal. On va me dire "C'est un cas isolé"? Ben non, ça existe aussi, mais c'est pas médiatisé, et même s'il y avait cinq ou dix fois moins d'hommes harcelés, c'est pas une raison pour les oublier.

Répondre

Si les gens qui mettent des moins peuvent m'expliquer pourquoi quand on dit "y a des féministes qui matent et commentent les physiques des hommes" les protectrices du Droit des Femmes ne sont pas contentes, ça m'éclairerait bien. Non parce que c'est comme quand je parle de défendre les animaux, je me contente de dire la vérité et je m'en prends plein la figure à chaque fois. Dissonance cognitive, serait-ce toi ?

Répondre
  coucou959  |  34

#34 Pour ma part, je ne t'ai pas encore moinsoyée mais bon tu me parles, donc je vais te répondre. Dans mon commentaire, je compare seulement les comportements : ceux des femmes qui sont jugés provoquant à ceux (similaires) des hommes qui ne sont pas jugés comme tels. Je n'ai jamais dit qu'il était possible qu'un homme se fasse harceler. Y a tout un tas de "raisons" autres que le fait d'être une femme pour se faire harceler, tu peux être gay, handicapé, noir, trans ou tout autre raisons toutes aussi farfelues les unes que les autres. Mais dès lors que tu es un homme, que tu es hétéro, blanc, cisgenre, valide, etc, et bah t'as quand même vachement moins de risques de te faire emmerder dans la rue, et si ça peut quand même arriver, c'est loin d'être systémique.

Répondre
  malsain  |  24

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  DeadPoolpator  |  35

#39 je pense que tu ne fais que la moitié du raisonnement quand tu dis qu'on oublie le pourquoi du comment. Les femmes ne grandissent pas naturellement en se disant qu'il faut absolument qu'elles snapent leurs seins, et les hommes ne grandissent pas naturellement en se disant que si ils ont des pulsions, et qu'ils sont "chauds" comme tu dis alors ils ont le droit de mettre la main sur "la femme atteignable". Ces comportements sont ancrés petit à petit dans nos esprits par la société et la culture patriarcale (refuser de le voir ne change pas grand chose aux faits). En effet, on apprend depuis toutes petites à être belles, à sourrire, et, beaucoup plus malsain, que si un garçon se comporte de façon déplacé avec nous, c'est pas grâve (boys will be boys, m'voyez). Par contre nous si on réagit, là ça va pas, comportement inaproprié, toussa. Et ce n'est qu'un exemple de tout ce qu'on bouffe depuis qu'on est tout-e petit-e. Interrogez vous surtout là dessus, car c'est la base de tout. Il y a de plus en plus d'articles sur le net qui dénoncent ça, je ne peux pas poster de liens ici, mais ça se trouve facilement.

Répondre
  malsain  |  24

Ok, je vais m'envoyer quelques articles sur le sujet pour voir. Il est évident que la façon dont on grandit est très importante, il n'y a qu'a voir comment, en changeant de continent ou parfois tout simplement de pays (voir meme dans un même pays) on obtient des situations complètement opposées. Il y a une grosse question d'education derrière tout ça. A chaque fois qu'un porblème oppose un groupe contre un autre, j'essaie de voir les raisons et les torts de chacun. Et je trouve que dans ce cas-ci, si les hommes sont tres majoritairement responsables, les femmes ont leur rôle à jouer aussi. Mon but n'étant pas de jeter la pierre a qui que ce soit, mais de pouvoir élever ma future possible fille (je l'espère) dans les meilleures conditions possibles pour qu'elle puisse éviter certains ecueils, voir carrément contribuer au changement des mentalités. Bref, j'arrete la partie racontage d'aspirations et je repasserais après lecture des articles. Merci

Répondre
  shochana  |  20

#45: Malsain (j'ai rarement vu quelqu'un porter aussi bien son pseudo): je ne sais pas par ou commencer pour répondre à toutes ces âneries que tu débites avec une folle facilité. Tu compares le harcèlement de rue à un homme qui a la dalle et se jette sur un kebab. Mais une toute petite vraiment riquiqui différence consiste dans le fait que... Oh! Un kebab, ça va pas le déranger que tu le bouffe! Tandis qu'une femme que tu accostes dans la rue, ça la dérange! C'est fou non?? Tu n'y as peut être pas pensé, allez, je te pardonne, on ne nait pas tous avec un qi>100. Soit. Mais laisse moi te dire une chose: il y a des règles de vie, de décence, qu'on appelle le savoir vivre: on ne se jette pas sur une femme parce qu'on a vu trop de snap de filles aussi bonnes soient elles. Sinon moi aussi j'peux aller dévaliser un magasin de bijoux parce que j'en avais vus toutes la journée et tu comprends ils sont trop beaux je les veux donc faut pas me blamer ! Avant de dire à une fille d'arrêter de se mettre en avant, faudrait que tu commences a te contrôler. Si tu n'y arrives pas, il y a de tres bonnes psycothérapies pour ça. Amicalement.

Répondre
  BIMlesdents  |  19

Eh, pas forcément besoin de débattre et de jouer sur les mots. À partir du moment où des gens, quels qu'ils soient, sont VICTIMES d'un acte, il faut faire abstraction des détails et s'opposer à cet acte. Problème générationnel ? Peut-être. Culture de l'Humain objet ? Sans doute. Problème d'éducation pour les "plus jeunes" ? Bossant en école primaire, je fais déjà face à des comportements limite ... On en arrive certes à une période ou les gens s'exposent de plus en plus, ce qui peut donner une impression de généralisation (après tout, si sur le net je vois XXXX femmes/hommes à poils/qui me "chauffent", pourquoi les autres dehors voudraient pas ? Raisonnement triste mais qui pourrait presque se tenir, n'est ce pas ?...) mais faut pas oublier le discernement. Et c'est cela dont les gens manquent de plus en plus. De cette capacité à voir les limites du tolérable. Après, pour avoir lu ça dans les commentaires, je finirais en disant : Dans le harcèlement, il n'y a pas de sexe. Il n'y a que des pulsions et des gens qui les subissent. (même si il est montré et démontré que les femmes sont bien plus concernées par ce fléau ...)

Répondre

malsain : Ouais enfin à t'écouter, les mecs sont des animaux incapables de contrôler leurs pulsions. Si on agite un peu trop des nichons devant leur nez, ils ne peuvent plus se contrôler et ça n'est pas leur faute, c'est ça ? C'est hyper dégradant pour les hommes ! T'as aucun respect pour toi-même si tu te crois incapable de te contrôler.

Répondre
  Abby0603  |  26

Malsain : Comme il a été dit plus haut, comparer une femme, (donc un être humain) à un kebab est l'un des exemples les plus ridicules que j'ai pu lire/entendre. Si je suis dans mon jardin et que je vois mon voisin torse nu ou en maillot de bain en train de tondre la pelouse, je n'ai aucun droit de lui sauter dessus sous prétexte que son corps m'a attiré. Bah pour les femmes, c'est pareil. Parce qu'un être humain ça se respecte, POINT BARRE, il n'y a pas d'excuse, de prétexte, de circonstance atténuante, RIEN. C'est tout. Jamais je ne me permettrais de toucher sans son consentement un homme, aussi beau, aussi sexy soit-il, tout simplement parce que je suis bien élevée et que j'ai du respect. Ça devrait être pareil pour les femmes. Le respect et la distance que j'ai avec les humains, j'en attends de même. (Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est parce les hommes ont des pulsions incontrôlables, parce que je le mordrais à la gorge.) Oui parce que c'est connu, les hommes ont des pulsions sexuelles qu'ils ne peuvent refréner, pauvres bêtes soumises à leurs hormones. Franchement, (et je précise bien, que là je ne m'adresse pas à tous les hommes, mais à ceux qui pensent qu'ils ont des "besoins" et que les agressions ne sont dues qu'au fait que la victime les a .... on va dire "ensorcelées") vous ne trouvez pas ça insultant, d'être comparé à des grosses bêtes primitives? Faut juste arrêter d'utiliser cette excuse de l'homme qui ne peut se contrôler. Même moi, qui suis une fervente adoratrice du sexe, même si j'en suis au point de trembler tellement j'en ai envie, JAMAIS je n'outrepasserais l'intimité d'une personne, de son corps et de son "espace vital" (ceci, vraiment à mettre entre parenthèses, hein ^^) Quant à ton couplet sur les poitrines des femmes sont différents de celles des hommes, je te répondrai ceci: NON. Non, non, et NON, ce n'est pas la nature qui en a décidé ainsi, c'est la société. Parce que les seins ont un rôle nourricier avant d'être un objet de fantasme. Et ça n'a rien à voir avec le fait que le sein a une certaine forme, qui en fait un objet de désir. Parce qu'un homme obèse, qui aura aussi une forme de sein, ne sera pas censuré, tandis qu'une femme, oui. Ce qui prouve bien que cette censure ne vient pas de la forme du sien en lui-même, mais de la femme nue. Parce que c'est notre société qui fait de la femme un objet de désir pour le mââââââle.

Répondre
  Lord kinshan  |  40

Je plussoie ce qui a été dit au-dessus. Dire que l'homme ne peut pas se contrôler, limiter sa faute parce qu'il voit ci, parce qu'il voit ça, juste non, un homme doit être capable de se contrôler, quoi qu'on lui montre, quelque soit le cas. Dire qu'il a des pulsions, des envies différentes de la femme, c'est faux, c'est juste un effet de l'éducation et une vision sociétale, une vision donnée par la société, par comme le dit malsain, les images qui viennent, cette hypersexualisation des corps et etc. Quant à la différence entre la poitrine d'un homme et d'une femme, non on peut pas dire qu'il y en ait, c'est juste une considération amenée pareillement par l'éducation. Quant à ceux qui pourraient répondre que: ouais, c't'une zone érogène plus prononcée que pour l'homme, wah l'autre. Juste: ça dépend des gens, des personnes, etc, donc non, ça ne peut en aucun cas être une raison. Ensuite, malsain n'a pas non plus un discours trop sexiste, fin, il dit quand même qu'il va se renseigner, et qu'il veut éviter que sa fille grandisse avec les considérations ci-dessus, ce qui est une bonne chose. Il faudrait que plus de gens se renseignent oui, se sensibilisent d'une manière ou d'une autre, afin de pouvoir avoir une meilleure vision et de meilleures éducations des gens.

Répondre
  malsain  |  24

#46 / #57 Faut quand même se détendre. Je tiens à préciser 2 choses qui n’ont pas l’air claires pour vous. 1 : Je n’ai jamais harcelé personne. Je me contrôle très bien et a aucun moment je n’ai suivi, aborder, insulté une fille dans la rue. Que ce soit clair. 2 : A aucun moment je ne compare les femmes et la bouffe (???). C’est proprement hallucinant et agaçant de parler avec des gens qui ne lisent que ce qu’ils veulent lire. C'est improductif et carrément irrespectueux Je répète, je parle de mécanisme. Pour les illuminés qui ne lisent qu’une phrase sur deux, je précise aussi que la conséquence n’est pas la même, car évidemment, un kebab ne vit pas (ou plus). Je fais uniquement référence a une surexposition qui débouche sur une incapacité à se contrôler de la part de gens. Rien d’autres. Le reste vous l’inventez. Allez-y, inventez si ça vous chante, mais ne me mêlez pas à ça. Me faire tirer dessus sans raison c’est proprement chiant. Je vous invite à relire mon post. Pour de vrai cette fois. Quant a la partie sur la poitrine, évidemment qu’en soit ce sont juste des poitrines de sexe différents. Mais ça change tout. A un moment on ne peut pas dire que l’homme et la femme sont identiques. Renier les différences qu’il y a entre les deux voué a l’echec. Ne serait-ce que par le mécanisme d’excitation. Un homme voit une poitrine, il est excité. C’est clairement une partie du corps à connotation sexuelle, qu’on le veuille ou non. La femme, en voyant une poitrine d’homme, a une réaction bien moindre, car elle n’est pas aussi sensible à ce qu’elle voit (pour certaines) que l’homme. Le nier est un non-sens. Enfin, chère Abby0603, je réfute totalement ton argument du « c’est la société, pas la nature qui veut ça ». Car justement, le harcèlement contre lequel on se bat, c’est la société qui lutte contre. A une époque, ou même encore aujourd’hui dans certaines cultures, on voit bien que la nature de l’Homme est (plus encore) défavorable a la femme. Tu ne peux pas d’un côté invoquer la société, et de l’autre la nature quand ça t’arrange. Je vous invite sincèrement à pas vous enflammer a chaque fois que vous n’entendez pas ce que vous voulez. On a besoin de tout le monde pour surmonter ça. Le harcèlement je le vis de l’autre coté. J’ai déjà parlé a des gens qui le faisaient car ils n’avaient aucun autre moyen d’entrer en contact avec des femmes. Le banlieusard maladroit qui ne connait pas de femme, sans intégration social (ou presque), qui ne peut meme pas rentrer en boite (car systématiquement recalé, encore plus sans femmes avec lui), il fait comment, lui ? Il les voit passer mais il n’en connait aucune. Il est surexposé. Il voit des couples, des affiches, des films, des jolies femmes. Alors il craque, il va a Paris avec ses copains et il fait chier le monde. Et quand il me regarde et me dit « j’ai rien a perdre. Si je fais rien il m’arrive rien », et bien, vous aurez vos solutions, mais moi je n’ai rien trouvé à lui répondre de satisfaisant pour lui… Le problème vient aussi (partiellement) de la. Encore une fois. Il ne s’agit pas d’excuser ce qu’il se passe mais de comprendre. Si tu ne comprends pas ce qu’il se passe tu régleras jamais le problème. #60. Merci. On dirait que tu la seule personne a m’avoir lu…

Répondre
  Lord kinshan  |  40

Eh bien, quand même, c'est la société qui sexualise malgré tout les poitrines, la société qui sexualise tout cela, pas une potentielle nature humaine. La nature humaine est bien moindre, et si fut un temps les choses étaient différentes, c'est bien la preuve que ce n'est qu'une question d'éducation, et non pas de nature humaine, sans quoi les choses n'auraient justement pas pu changer. Peut-on changer la nature de quelque chose, peut-on changer intrinsèquement quelque chose? Si le harcèlement, ces comportements sexistes, ou tout cela avaient été naturels, on n'aurait rien pu faire pour les changer, on ne pourrait rien faire, et en fait, ça semblerait on ne peut plus normal puisque ça le serait. Mais ça ne l'est pas, et hélas, bien trop de gens ne le comprennent pas, bien trop de gens pensent qu'un homme est un homme. Ensuite, trouver une poitrine sexuellement attirante n'est pas un mal, le mal n'est pas là. Il est bien dans le harcèlement, la surexposition à la sexualisation, les contacts non consentis, que sais-je encore? Et dans le fait de ne pas se contrôler en voyant ladite poitrine, ou même pas que.

Répondre

Juste : Le sein n'est pas naturellement érotique non. Certaines cultures l'érotisent et d'autre non, certaines époques érotisait la cheville de la même manière que l'est le sein. Là la différence de comportement homme/femme vient, de différence biologique, peut-être et surtout de différence d'éducation : la femme apprends à contrôler ses pulsions, voire à ne pas en avoir, l'homme n'est pas un homme s'il n'en a pas, il peut leur laisser libre court (ça change, oui) Pour le reste, il faut qu'un arrive à distinguer "expliquer un phénomène social" et "justifier un phénomène social", comme on peut expliquer le terrorisme sans le justifier, il est sans doute possible d'expliquer le harcèlement de rue sans le justifier. Mais la limite est difficilement cernable

Répondre
  malsain  |  24

#70 :Tout a fait d’accord. Mais qu’on ne vienne pas me dire que le la poitrine de l’homme et de la femme est la même chose. La reaction des uns est parlante. Une femme touche la poitrine d’un homme qu’elle vient de connaitre : Ok, il ne se passe rien. Un homme touche la poitrine d’une femme qu’il vient de connaitre : c’est déplacé, et la propre femme va mal le prendre. #71 : Ok avec ça aussi. Par contre, la différence entre expliquer et justifier est d’une simplicité incroyable a faire. Justifier, c’est dire que « c’est normal », « qu’ils ont raison », « qu’ils font bien » ou encore qu’on est d’accord. Tu ne liras rien de semblable dans mes posts.

Répondre
  shochana  |  20

Écoute mon grand; j'ai très bien lu ton commentaire. Tu parles de mécanisme ok mais au final ça revient au même. Sinon trop facile de comparer des "mécanismes": il a été exposé a sa connerie trop longtemps, il voulait du calme, il l'a buté. Ah bah oui conséquence différente mais au final c'est le mécanisme de "je veux quelque chose pendant trop longtemps donc je ne sais plus me tenir". Desolée ! Et non toujours pas d'accord avec toi, j'essaierais pas de comprendre un mec qui emmerde les meufs dans la rue parce que sinon "il est tout seul le pauvre!" Y'a des endroits autres que la rue et la boite pour rencontrer des gens: les études, le travail, les loisirs... Evidemment si ton pote ne fait rien de tout ça il risque pas de rencontrer qui que ce soit. On comprend pas quelqu'un qui sait pas se tenir. On ne l'excuse pas non plus. On lui apprend a vivre correctement, peu importe les raisons, sinon on pourrait aussi voir tous les sdf voler les étalages parce que faut les comprendre ils ont rien a manger et puis "ils n'ont rien a perdre" comme tu le dis !!! Ton discours n'est bon que pour faire de la politique, "faut comprendre pourquoi ça se passe". Non. Faut éduquer les gens, c'est tout. Peu importe comment il est seul, ce ne sera jamais assez valable pour aller emmerder une fille dans la rue. Point.

Répondre
  Kanroth  |  22

#76 C'est malin ce que tu dis, comment on éduque ces hommes et ces femmes si on ne sait pas exactement ce qui les fait agir ? Et imposer un comportement de force à quelqu'un c'est pas ce que tu essaies de combattre avec le harcèlement ?

Répondre
  malsain  |  24

#78 1000 mercis #76: C'est exactement ce que dit Kanroth. Et tu fais un amalgalme complet entre comprendre et justifier. On va changer le mot puisque apparemment dans "comprendre" tu implique le fait de cautionner. Disons qu'il faut "savoir pourquoi", ou "expliquer comment ça arrive". Tu vois la différence? Moi je suis d'accord, c'est son problème. Mais a partir du moment ou ça devient répétitif et généralisé, ça devient le problème de tous. Si un professeur a un eleve qui est mauvais en maths, mais qu'il ne sait pas que c'est parce qu'il est au fond de la classe et n evoit pas le tableau, il aura beau le charger de travail, que ça ne changera rien. L'exemple est pourrri au possible, mais tu saisis l'idée? Et détrompe-toi. Pour avoir fait du foot dans une ville ou venait beaucoup de gens de cités des alentours, des lascars j'en ai connu pas mal. Et ces mecs la, parfois, n'ont pas fait d'etudes, traveillent en usine et leur loisir... c'est le foot. Avec ça, des filles, tu n'en rencontre jamais. Ajoutes un peu de maladresse sociale , un univers différent (celui de la cité, ou pareil avec les gens qui vivent plus en campagne) et un groupe d'amis harceleurs, et tu as une parfaite petite recrue. Tout le monde ne s'intègre pas socialement dans le monde. Ça fait partie du lot de l'education, de l'insécurité et d el'insertion, mais ça arrive. Il y a plein de profils de harceleurs différents. Les comprendre, c'est important aussi.

Répondre
  Abby0603  |  26

Malsain : "Et ces mecs la, deja sur les dents, passent la journée dehors, exposés a plein de petits mannequin en bikini aux arrets de bus, halls de gares, centre commerciaux, etc... Et puis passe une femme. Une vraie. Une que tu physiquement atteindre. Et toi t'es deja chaud... Alors effectivemment, tu ne vois plus qu'un bout de viande." Alors ou bien tu t'es mal exprimé, auquel cas tu ne parlais que des mecs en rûte, ou bien tu es un tout petit peu de mauvaise foi.

Répondre
  Abby0603  |  26

Alors certes, une partie de la société se bat contre le harcèlement, mais il y a une autre partie qui considère, 1) que les femmes qui se font harceler/agresser/violer l'ont mérité, vu leur accoutrement et leur comportement, et 2), que le harcèlement est exagéré, parce que se faire siffler dans la rue est un compliment. Donc ne viens pas me dire que j'ai tort quand je dis que c'est la société qui fait la différence entre la poitrine masculine et féminine. Parce que c'est cette même société qui fait cette censure. C'est pas la nature.

Par  bsp91  |  36

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Chargement…