28
Par Alex - / jeudi 20 octobre 2016 15:28 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

OOOuuuuiii désolé ! en effet, mais sur le moment, ca m'est venu comme ça ! Merci d'avoir rectifier cette erreur de culture populaire honteuse :p

Le savions tu ? Contrairement à la croyance répandue, la bienséance veut que, lorsque quelqu'un éternue, on conserve notre silence. Dire "à tes souhaits" est une manière, certes polie, de faire remarquer à autrui que son éternuement a été remarqué et qu'il a été potentiellement dérangeant. C'était la minute culture inutile de monsieur chiant :)

Répondre

Le saviez-vous ? Tous ceux qui auront lu le commentaire de Mr Chiant vont désormais hésiter à s'exprimer face à quelqu'un qui éternue.

Répondre

Maintenant, on le dit par bienveillance et politesse. La bienséance d'avant n'est plus celle d'aujourd'hui, elle change selon les moeurs.

Répondre

Il me semble que l'expression " A tes souhaits" a plusieurs origines : prodiguer des souhaits de bonne santé, protéger la personne du "mauvais sort" ou encore que les derniers souhaits de la personne se réalisent (dans des périodes où la Mort était rapide)

Répondre

#26, dans la version que j'avais, les éternuements étaient les premiers symptômes de faiblesses, et les maladies étaient tellement mal soignée qu'on disait à la personne de faire le souhait de survivre à sa maladie.

Chargement…