75
Par marredesmyso / mardi 28 juin 2016 16:20 /
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre

Tu parles, c'est certainement pas ça qui va lui faire revoir son jugement. Dans sa logique à lui il va bien trouver une raison pour expliquer que c'est en fait la faute de l'auteure qui s'est mal garée ou un truc du genre.

Répondre

Statistiquement, les femmes ont certes plus souvent d'accidents que les hommes mais dans la très grande majorité des cas, il s'agit de petits accrochages et les dégâts sont essentiellement matériels. Les hommes ont moins d'accidents mais sont essentiellement impliqués dans des accidents graves, avec d'importants dégâts corporels et matériels, avec souvent des circonstances aggravantes (alcool, drogue, vitesse excessive...). Donc si on se fie aux statistiques, c'est plutôt "homme au volant,

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

#14 Tu peux dire "mdr g pa lu" si jamais aussi, au moins tu serais cohérent xp Sinon pour revenir au sujet je pense que ça vient du fait que les femmes ont commencé à conduire plus tard que les hommes, et comme le changement ça plaît jamais à tout le monde, la transition s'est faite avec son lot de remarques sexistes... Surtout que les premières femmes à conduire devaient avoir une bonne pression, pression qui comme chacun le sait engendre une conduite assurée, sécurisée, quasi parfai

Répondre

3 fois plus d'accident causés par hommes que par des femmes à Paris selon la police :p Reste à ramener sur le nombre de femmes qui conduisent par rapport à celui des hommes, mais le nombre m'a toujours amusé xD

Répondre

Même encore maintenant elles subissent une grosse pression. Presque toutes les femmes qui conduisent dans mon entourage sont angoissées au volant à l'idée d'avoir un accident parce qu'il est inscrit dans l'imaginaire collectif que ce sont les femmes qui en ont (alors que selon les assurances, 85% des accidents graves sont provoqués par des hommes). Mine de rien, la pression, au volant, c'est tout sauf bon.

Répondre

#66 : les accidents graves n'impliquent pas forcément la mort... Parfois, le conducteur à l'origine de l'accident s'en sort relativement indemne. D'ailleurs, même si c'est horrible à dire, un accident grave non mortel coûte plus cher aux compagnies d'assurance qu'un accident où la victime meurt car les rentes d'invalidité et les indemnités qu'elles doivent verser sont plus importantes que les indemnités liées à un décès.

Chargement…