88
Confessional
Rennaise En dire plus :
Heureusement jetais pas seule il y avait 2 ATSEM. Mais puisqu'elles m'ont proposé de faire la surveillance de la sieste avec elles j'ai bien sûr acceptée. J'ai commencé a m'assouplir au bout de 45min environ. Et c'est une des ATSEM qui m'a secoué en me disant Basile ma dit que tu as fermé les yeux. Je ne me suis pas endormie très longtemps:-) et elle n'a pas été sévère.
Par Rennaise / mercredi 18 mars 2015 21:36 / France - Rennes
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires

Heureusement jetais pas seule il y avait 2 ATSEM. Mais puisqu'elles m'ont proposé de faire la surveillance de la sieste avec elles j'ai bien sûr acceptée. J'ai commencé a m'assouplir au bout de 45min environ. Et c'est une des ATSEM qui m'a secoué en me disant Basile ma dit que tu as fermé les yeux. Je ne me suis pas endormie très longtemps:-) et elle n'a pas été sévère.

Commentaires
Par  trodjo

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Il faut relativiser, visiblement il s'agit d'un stage d'observation, l'enjeu est complètement différent quand c'est son métier... J'avoue qu'il m'est arrivée aussi de m'endormir pendant la sieste des touts petits quand je faisais un stage en crèche en école d'infirmière, ce n'est pas pour autant que maintenant je m'endors dans la chambre de mes patients ;-)

Répondre

Et puis toutes les conditions sont reunies, il fait quasi noir dans la piece, avec un peu de chance il y a une petite musique douce, on est assis sur un pouff... Qui n'a pas de mal a resister!?

Répondre

#71 alichipie Ça dépend des villes, là où je travaillais les ATSEM avaient du ménage à faire et c'étaient donc les maîtresses (ou les anims) qui s'occupaient de surveiller la sieste.

Chargement…