61
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  gnonf

ça aurait pu être pire..Imagine la crise s'il s'était prit dans son soutien-gorge!!Même si les chances que ça arrive sont minces m'enfin...

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Mais voilà, l'homme n'a parfois d'autres choix que de se déplacer en ville et parfois il pleut. On a pas tous forcément envie de se choper une crève. ;) Il faut bien avouer aussi que les gens le font exprès le plus souvent, à croire que ça leur ferait plaisir de devenir borgne. Tous les efforts du monde pour se prendre le regard outré d'une vieille cul serrée qui nous colle au train. >< Troisième argument, nous n'aurions pas ce genre d'anecdotes pour rire par des temps pluvieux ! ;)

Répondre

Oui, voilà, tu as tout deviné: ceux qui se prennent des parapluies dans la tronche rêvent secrètement d'être borgne depuis leur prime jeunesse. Ils voudraient également une jambe de bois, mais c'est plus compliqué et coûteux à obtenir; voilà où ça mène de lire du Stevenson. Mais quels bande de sales égoïstes, ils ne pensent même pas à la souffrance du parapluie! En plus, si c'est une affreuse vieille, elle n'a vraiment aucune excuse, foutons-la dans le caniveau: les vieux faudrait tous les tue

Répondre

Moi? Noooon. J'aime bien le parapluie de Mary Poppins, ça compte? Comme dit plus haut, j'aime la pluie, et le port du parapluie s'accorde assez mal avec la proximité de ses semblables. Et qu'on soutienne que les gens font exprès de s'accrocher au parapluie pour s'éborgner, les coquinous, me laisse assez dubitative, puisque je suis fort inciviquement convaincue que de nos jours les gens des classes moyennes françaises auront en général moins de séquelles suite à un rhume qu'avec des complic

Répondre

En même temps, le parapluie présente l'immense avantage de nous éviter de nous rendre à notre destination trempés et reniflant, ce qui n'est pas le cas d'un bonnet, d'une écharpe, d'une capuche, d'un manteau ou d'un gant. Et puis même en aimant la pluie (ce qui est mon cas), il y a quand même plus agréable que de marcher sous une pluie battante et glaciale et c'est tout à fait possible d'éviter d'éborgner ou d'accrocher tout le monde, il suffit de faire un peu attention. Au final, vive les pa

Répondre

"il suffit de" ...visiblement ça n'a pas suffit. =) et oui, parce que si on ne fait pas attention, c'est surtout tant pis pour les autres, nous on le vit plutôt bien (sauf si on part du principe que les autres nous persécutent en se jetant sur notre parapluie, évidemment) N'empêche que je pars du principe que si je ne suis pas en sucre pour ce qui est de la pluie, les coups et bousculades de passants maladroits ou indélicats m'agacent au plus au point. Et comme je n'ai pas pour habitud

Répondre

moi j'ai fait une crise d'angoisse la dernière fois que j'ai vu un parapluie... j'ai même du descendre du trottoir et marcher sur la route... j'ai un peu du mal a m'en remettre.

Répondre

Tu as eu de la chance, d'anciennes légendes prétendent que ce n'est pas toujours possible de faire cela: il semblerait qu'il passe parfois des voitures sur la route. Le phénomène serait assez régulier notamment dans les milieux urbains, ce qui aurait tendance à perturber la marche piétonnière sur route. En cas de pluie, elles éclabousseraient même méchamment! Mais bon, si tu laisses la personne porteuse de parapluie bien à l'abri sur le trottoir, ça ne devrait pas trop la déranger encore une fo

Chargement…