77
Par Ecarlatte - / mardi 3 mai 2016 14:07 / France - Yainville
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  manux2000  |  10

oui enfin même si je partage, il n'y a pas de quoi être fier.....c'est pas parce que tu fais la bise a quelqu'un que tu la considère. je ne leur fait pas la bise et pourtant j ai du respect pour elles et leur travail....

Répondre
  kwalish  |  52

Estime toi heureuse que les femmes de ménage daignent te faire la bise, brr une informaticienne, les intouchables du bureau, on aura tout vu! (second degré, je préfère précisé quand même ^^)

Répondre
  DarkBitchFairy  |  36

Alors je suis vraiment désolée, ce n'est pas très fair-play de ma part, mais on dit "il n'y a pas de "sots" métiers. L'expression complète étant: "Il n'y a pas de sots métiers, il n'y a que de sottes gens." Et sinon sur le fond je suis tout à fait d'accord avec toi.

Répondre
  bunnyrabbit  |  34

Bah pour ma part, j'aimerais bien voir comment ils se debrouilleraient s'il n'y avait pas les femmes de ménage pour entretenir tous les locaux. ils devraient les remercier pour leur boulot

Répondre
  izux  |  23

Quelle honte de faire des fautes de grammaire pareilles. DifférenciER.

Par  micassures  |  27

c'est terrible... On ne le dit jamais assez, il n'y a pas de sot métier. Ma mère a longtemps été femme de ménage, elle enchaînait deux de ces boulots, et c'est grâce a ça qu'elle me faisait vivre. Elle n'a pas volé ou mendié et a accepté la difficulté de ce métier et c'est ça la dignité. Ces femmes et hommes de menage ont du courage, quand vous les croisez, un bonjour, un sourire, un "ça va", vous n'imaginez pas a quel point ça leur fait plaisir

Par  damn76  |  15

"Aussi haut que l'on soit placé dans la société on est toujours assis que sur son cul" Michel de Montaigne (je sais que ce n'est pas tout a fait comme ca qu'il le dit ^^)

Par  viko3  |  29

Blague à part, tu te retrouves face un dilemne très important pour ta conscience et je dirais même pour ton âme: obéir à l'autorité et te déshumaniser en n'osant plus dire bonjour comme tu le sent à un être humain, que ce soit par crainte de la sanction ou par orgueil car "après tout c'est vrai, on est pas du même niveau, c'est la honte". Ou alors tu n'apportes aucune considération à cette remarque et tu continue comme avant quelles que soient les conséquences. Choisir la première option serait dommage et grave pour toi, c'est exactement par ce genre de petites soumissions du quotidien que l'on devient des êtres profondément médiocres et d'une grande lâcheté.

Chargement…