129
Par Cocorico - / samedi 7 juin 2014 09:34 / France - Charg
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  cocomuller69  |  16

Ha oups vdm pour toi

Répondre
  totovoixe  |  14

Merci de nous le rappeler

Répondre
  Supersopafeat  |  14

Cette sorcière mérite la mort !

Répondre
  manouca3  |  21

- Mais quand meme, Monsieur, ce n'est pas un peu extreme comme avertissement? - Il faut savoir maintenir son autorite face a des incompetants dans son genre! "pilori" qu'a faire plus attention pour les prochaines fois!! - Mais... - Allez! preparez les oeufs et les tomates!

Répondre
  Gukii  |  23

L'auteur est peut être Cersei, mais certainement pas l'auteure vu que ce mot n'existe pas. Une auteur. Sinon le dernier épisode (8 saison 4) est ÉNORME. Quand on parle de Cersei (#@$**@) et Tyrion en plus ...

Répondre
  Gukii  |  23

Pas de soucis, cette faute est très souvent faite et le mot auteure de plus en plus utilisé. J'ai moi même eu un doute récemment. Mais auteure n'est actuellement pas accepté par l'académie française ;)

Répondre
  Ereold  |  24

Je vais pas me lancer dans un grand débat, mais quand même, ça me tient un peu à cœur : l'Académie Française prévaudrait-elle sur l'usage de la langue ? Un mot n'existe pas à partir du moment où l'Académie dit qu'il existe (l'Académie ne fait qu'en constater l'existence), il existe à partir du moment où il est culturellement répandu dans la langue. L'Académie ne reconnaît pas non plus "kiffer". Pourtant le mot existe, qu'on le veuille ou non. L'Académie ne reconnaît pas "malgré que", pourtant des écrivains reconnus l'ont utilisé. (Qui fait vivre la langue ? L'Académie ou les écrivains ? Ou toi et moi ?) Plein de mots du langage courant sont absents des dictionnaires. Il n'en reste pas moins qu'ils existent pour ceux qui les utilisent. En outre, des arguments historiques et grammaticaux existent, s'il en faut vraiment, pour admettre aujourd'hui l'usage d'auteure. (Je sais, je suis HS, mais la langue est vivante, ne l'emprisonnons pas dans le carcan figé de l'Académie.)

Répondre
  Gukii  |  23

Je ne vais pas me lancer dans un long débat car oui c'est totalement hors sujet et les modérateurs risque de tout supprimer. A l'heure actuelle on dit auteur je ne vois pas pourquoi utiliser auteure. Pour moi c'est un néologisme. Dans ce cas "ekrivon ts kom sa vu kon sembale lé kouiles de lakademi de la fransse". Si tu veux plus débattre il y a les MPdw

Répondre
  gast74  |  12

L'académie est loin d'être figée , elle permet juste de fixer la langue et la contrôler , heureusement que "kiffer" n'est pas reconnu je trouve , sinon la langue muterait tellement que dans 100 ans on ne se comprendrait plus . Évoluer mais contrôler aussi :p ( au fait je suis pas un vieux borné j'ai 15 ans^^)

Répondre
  Ereold  |  24

Bon, puisque la discussion a pris, poursuivons-la un tout petit peu. Comme déjà dit, le Larousse admet "auteure". Quant à kiffer (aussi présent au Larousse, hein, on parle ici de l'Académie), ce verbe existe depuis un bon moment maintenant. Pourquoi alors "heureusement" qu'il n'est pas admis ? Accepter un verbe présent couramment depuis largement (mais alors largement) plus de dix ans, c'est ça avancer avec la langue. "Malgré que" est laid parce qu'on l'a appris ainsi (ou pas). Gide, Daudet, Maupassant, Gracq (autant d'auteurs loués pour leur langue) et bien d'autres l'utilisaient pourtant. Et puis ça reste une construction logique. Pour moi, l'Académie est légitime au niveau de l'orthographe et de la grammaire, qui elles ont leurs règles et qu'il faut conserver (pour toute une série de raisons). La vocabulaire, en revanche, se construit au jour le jour entre chaque francophone, et n'a pas grand-chose à voir avec l'Académie. (Voilà, pardon, maintenant je me tais vraiment.)

Par  Marine_Nccl  |  11

Ah bah Bravo mdrr :)

Par  jeune_geek_COD  |  34

Ils auront étaient dans la peau d'un prisonnier pendant toute une nuit comme ca

Chargement…