61
Par PhiloBonheur / mercredi 15 juin 2016 16:07 / France - Montpellier
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  piromanuu  |  25

C'est désespérant les hommes qui pensent être le chef de famille et donc que tout le monde dit penser comme lui et que c'est "l'avis de la famille" et qui faut le "défendre" T'as bien fait de penser à toi-même.

Commentaires
Répondre
  kwalish  |  52

Et en avant première mondiale: Synthèse(teaser): tu tut tut tutu tu tuuuu oinnnnggg (c'est chaud de trouver des onomatopées pour un synthétiseur ... help ^^)

Par  piromanuu  |  25

C'est désespérant les hommes qui pensent être le chef de famille et donc que tout le monde dit penser comme lui et que c'est "l'avis de la famille" et qui faut le "défendre" T'as bien fait de penser à toi-même.

Répondre
  lysbleu  |  14

Tu aurais dit la même chose si c'était une femme ? Ou bien tu penses qu'une femme ne saurait être capable d'avoir une opinion et d'être contrariée en cas de désaccord ? Peut-être que tout le monde, mis à part l'auteure, pense comme lui dans la famille, et très certainement quand il a dit "avis de la famille" ce n'était pas à prendre au premier degré.

Répondre
  YuSigma  |  36

#15 Premier point : Pourquoi prendre la mouche comme cela ? Il a dit le chef de famille car il s'agit du père de l'auteur. Ni plus ni moins, à aucun moment il ne dénigre la gente féminine. Pardon de le dire, mais t'as un peu beaucoup interprété les propos de piromanuu pour pousser une petite gueulante qui n'a pas lieu d'être ... Deuxième point, je ne savais pas que parce que les autres membres de la famille pensent la même chose qu'il faut aussi faire pareil ... ça ne veut rien dire "l'avis de la famille", puisque chacun peut penser ce qu'il veut. D'autant que tu dis qu'il ne fallait pas prendre ses dires au premier degré, mais relis la vdm : il n'adresse plus la parole à son enfant pour ça ...

Répondre
  Lynae  |  22

On entend aussi beaucoup parlé de Marcon en ce moment, mais la loi qui fait polémique c'est la loi El Khomri, du nom de la ministre qui a lancé son projet, la loi Macron c'était il y a longtemps, on n'en parle plus maintenant ^^

Par  Leduc49  |  26

Il aurait fallu énormément travailler ton examen, avoir de bons arguments pour dire qu'il ne faut pas trop travailler? C'est ça que te demandait ton père? Si tu aimais ton père tu aurais rendu une copie blanche

Répondre
  matthial  |  21

Bah si le rapport est plus qu'évident, sans vouloir faire de la politique sur VDM, la question qui était posée au bac et parallèlement à tous les français c'est de savoir si on accepte le système ultra libéral à l'anglo-saxonne, ou si on croit toujours à l'idée de solidarité qui faisait de nous un pays à part...

Répondre
  sebdirling  |  12

l'expression ultra libéral est un peu ridicule vu qu'elle est utilisée dans tous les sens. lorsque l'on regarde les définitions du libéralisme, on voit bien que les anglo saxons ne sont pas ultra-libéral, ils sont juste libéraux (et encore par certains aspects ils ne le sont pas). tout comme les personnes qui considèrent que la france est communiste. au final même si dans le cas de ce message ce n'était probablement pas le cas, la seule chose que l'on retient c'est la connotation péjorative, et ca dessert le propos de la personne ayant écrit le message.

Répondre
  sebdirling  |  12

pour le coup je t'invite à revoir les tiennes :) tu tapes ultra libéralisme dans google, les 3 premières pages tu tombes sur une définition type où - au début de la définition - il y a le mot péjoratif (dont wikipedia) et ils ajoutent que personne ne s'en réclame. après évidemment si tu te déclares comme ultra libéral, je n'ai rien dit. Le terme d'ultra-libéralisme ou ultralibéralisme, voire parfois de néolibéralisme, est une étiquette politique péjorative qui désigne, pour ses détracteurs, l'adhésion sans réserve à un ensemble de doctrines économiques libérales. Il est à souligner qu'aucun économiste ni aucun politicien ne se désigne comme ultralibéral. Ces derniers se déclarent plutôt libéraux ou encore libertariens

Répondre
  bb_ruhtra2  |  12

Oui mais ce que beaucoup de personnes n'ont pas compris c'est que la loi travail permet certes de licencier plus facilement mais aussi d'embaucher plus facilement !! Et vu le nombre de personne qui profitent du système, ça me paraît mieux ! Aujourd'hui, il est plus simple de se séparer de sa femme que de sa secrétaire ! Mais dans quel monde vivons nous ??!

Répondre
  matthial  |  21

La blague, 3,42 milliard de fraude fiscal contre 800 millions toute prestations sociales confondues en 2015, et c'est les petites gens qui profite du système, cest drôle (chiffre officiels qu'ont peut retrouver très facilement en retirant ses œillères et en coupant BFM)

Répondre
  manux2000  |  10

il est plus facile de taper sur le petit fraudeur ayant grugé 200 euros aux allocations familiales que sur l'entreprise qui delocalise (blanchit) 1 million de benef au panama....

Répondre
  eliseanderson  |  21

Et si tu multiplies le petit fraudeur par 1000 ? Et puis un fraudeur reste un fraudeur. De plus, pourquoi les entreprises délocalisent ? Par envie ? Non, on a juste un gouvernement qui appauvrit le pays avec des taxes et les charges. Quand on voit combien coûte un salarié, au vue de son salaire, tu comprends pourquoi ils délocalisent... Alors pourquoi embaucher en France avec des charges énormes quand on peut embaucher à l'étranger pour beaucoup moins payer ? En plus de faire mourir des entreprises avec des taxes et des taxes, créer du chômage, le pays s'appauvrit. Évidemment les prochaines générations vont trinquer sur la note. Donc le petit fraudeur qui fraude 200€, mérite de se faire taper sur les doigts comme les gros fraudeur tels que certains qui représentent la France. Parce que la Fraude restera toujours de la Fraude.

Répondre
  eliseanderson  |  21

#43 Le système fait que celui qui profite est gagnant alors que celui qui travaille va prendre taxe sur taxe. De plus les conseillers régionaux, départementaux ect.. Cumulent leurs retraites. Alors que les salariés qui vont se décarcasser au travail toute leur vie, certains y risquent même leurs vie, pour cotiser leurs retraites. En clair, on est loin d'être sorti des emmerdes...

Chargement…