272
Illustrées
Par Anonyme / dimanche 1 mars 2015 17:07 / France - Laill
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Par  FannyMqn  |  29

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Load_Shady  |  23

Je pense que dans ce cas là ça serait plutôt mieux vaut guérir sans prévenir

Par  Onyxdu16  |  25

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  pupuce1602  |  9

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  GwyGwy  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  coucou959  |  34

Testé et approuvé par moi-même ;) L'eau chaude dilate les pores ce qui fait que l'efferalgan pénètre facilement dans la peau et soulage les douleurs musculaires genre courbatures toussa toussa.

Répondre
  pepito89  |  15

La peau est imperméable sinon on se vide de notre eau... C'est une des grosses urgences des grand brûlés qui ont perdus cette barrière. L'effet antalgique de la chaleur okay... Les crèmes grasses sont les seules à pénétrer ( clin d'œil aux antirides inefficaces qui font juste gonflé l'épiderme donnant un aspect plus juvénile ). Pour les courbatures c'est eau chaude bicarbonate, le parecetamol n'est pas utile puis ça coûte cher à notre sécu sauf si acheter sans ordonnance. Et juste pour conseil pas plus de 3grammes par jour en 3 prises, le paracetamol est cytotoxique...comme toute bonnes choses faut pas en abuser

Répondre
  Erreurcritique  |  43

Je me permet de rajouter à Pepito que ce genre de pratique peut devenir particulièrement dangereuse si vous avez une blessure ouverte (genre égratignure ou coupure) car l'effet cyto-toxique est dans ce cas accompagné d'une destruction de la procédure fibrinogene (ça crée une cicatrice) en empêchant la destruction des éléments pathogènes ci-trouvant.

Chargement…