179
Par Liliassa - / jeudi 5 mai 2011 22:07 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Commentaires
Répondre
  alsticks  |  0

il sont marche mwahahaha! mais un attentat a la bombe aerosol a reussi a exterminer le groupe "Al-ka-far" un dur coup dans l aile pour la comunauter des black blatte ,attend twa a des repressaille a la hauteur de ta taille... signé: Joey Dee-Dee et Marky

Par  ohlolgoogle  |  3

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Don-Kazy  |  10

Son lien est rapport choucroute (aucun) mais il fait référence a une précédente vdm, a la fin de la page une ou début de la deux... je suis sur mon iPod, pas d'url désolé.

Répondre
  Herbacha  |  13

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Par  Petite filou  |  29

Ah, me rappelle a VDM où une personne avait écrasée une araignée chez des amis trèèèès sensibles à la cause des animaux et s'est fait mettre à la porte pour cela, mais je ne sais plus le numéro. En tout cas VDM, les cafards c'est crade, et inutile à la société, et ça se reproduit bien trop vite pour que je n'ai cure de les protéger....

Répondre
  Effexor  |  31

Et t'as mal conjugué "aime". Mais t'es pardonné, parce que t'as raison. En plus les cafards étaient utilisés comme médicaments y a quelques centaines d'années. Alors montrons-leur un peu de respect.

Répondre
  Petite filou  |  29

En attendant, c'est le même genre d'idiot qui laisserait pululer les moustiques, alors qu'ils sont porteurs de saloperies en tout genre. Amis de la nature oui, mais alors qu'elle l'oblige à mettre tous les cafards dehors, on verra s'il en a la patience.

Répondre
  Effexor  |  31

Bon faut pas monter sur ses grands chevaux non plus... Les moustiques ont aussi leur utilité dans la nature, et un fanatique écologiste avec qui tu lancerais un débat finira par conclure que les insectes sont bien plus utiles à l'environnement que l'être humain. D'ailleurs il aurait pas vraiment tort. Puis pourquoi son copain aurait dû s'amuser à les sortir (tant qu'à faire, à la main un par un) ? Il y a des solutions naturelles pour les repousser sans les tuer et les dissuader de revenir dans la maison, et c'est son choix si il préfère ça que de les tuer, de là à aller le traiter d'idiot... Puis la bombe ça pollue. Voilà. Mais bon courage à toi si tu veux exterminer tous les cafards, moustiques, et autres bêbêtes. Commence dès aujourd'hui, ça risque d'être long !

Répondre
  Petite filou  |  29

Merci Tamaago. Au dela de toute phobie et de considération altruiste envers les animaux, moi ça me ferait suer de vivre avec une ménagerie grouillante autour de moi, qui vient se coller à ma bouffe, aux poils du chat, à ma peau me donner des boutons etc etc.

Répondre
  Petite filou  |  29

Je rajouterai, j'ai beau comprendre en quelque sorte les valeurs inculquées par ces gens mais le but quand même est de survivre sur cette planète, c'est la loi du plus fort (sinon on aurait disparu avec les mammouths). Alors entre un moustique porteur de virus et ma gueule, le choix est vite fait. Idem avec un cafard qui oserait s'approcher de trop près de mon bifteak, question d'hygiène. Alors après oui, les cafards ça se mange dans des pays en voie de développement, mais je ne suis pas encore prête pour ce genre de brochettes.

Répondre
  Avallach  |  22

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  SingForYou  |  57

"c'est bien petite filou, tu résumes bien l'être humain! chacun pour sa gueule, et marcher sur les autres ! pas mieux." Ouais faut peut être arrêter l'hypocrisie aussi, on parle d'insecte. Tu n'as jamais écrasé ou tué indirectement d'insecte de ta vie seulement pour ton propre confort ?

Répondre
  Petite filou  |  29

Avallach : malheureusement, faut bien survivre, le but des êtres vivants est quand même pour la plupart de protéger leur espèce, leur semblable. A sauver dans une catastrophe un enfant ou un chien, je sauve le gosse. Nous avons aussi des formes "d'intelligences" propres à chacune des espèces. Une araignée se tire, ou crochette si elle se sent menacée....un humain mettra son poing dans la figure de l'ennemi. Je ne pense pas l'humain supérieur aux autres formes animales, car on apprend parfois bien plus d'eux que de nous, êtres humains. Mais les animaux parfois aussi font du chacun pour leur gueule...pour reprendre l'exemple du moustique, il va pas faire dans les sentiments quand il s'agira de bouffer, te piquer et te transmettre le paludisme. Que nous, quand on porte une maladie contagieuse, on est en général pas trop cons pour en faire une épidémie...en théorie du moins.

Répondre
  Effexor  |  31

"Que nous, quand on porte une maladie contagieuse, on est en général pas trop cons pour en faire une épidémie" Mince t'as raison petite filou, prenons ne serait-ce qu'un unique exemple, le SIDA. C'est une épidémie, et c'est jamais des êtres humains qui se le transmettent entre eux... ... Ah, si. Oh, c'est juste parce qu'il n'y a aucun moyen d'éviter la transmission de ce fléau... ... Ah, si. Y a d'autres exemples du même style. Puis bon, faut arrêter la phobie des moustiques. Tous les étés je me fais bouffer comme c'est pas permis par ces petites bestioles que je n'hésite pas à écraser quand je le peux (comme l'a dit Avallach c'est dans ma nature humaine), mais je n'ai jamais chopé le palu, la fièvre jaune ou la dengue...

Répondre
  Petite filou  |  29

Si le Sida se répend, c'est qu'il existe encore des comportements irresponsables. Si tout le monde utilisait des préservatifs, on arriverait déjà davantage à limiter la propagation. Et on est normalement dotés d'une conscience, propres à faire des choix, et c'est parce que des gens font LES MAUVAIS qu'on se retrouve avec ces épidémies. (non port du préservatif, seringues échangées avec n'importe qui n'importe nawak etc ). Les humains se comportent parfois comme des cons, nous sommes d'accord. Maintenant, va dire à un moustique : ne pique pas ça peut foutre une maladie. Sûre qu'il t'écoutera. A une souris : n'urine pas sur mes aliments restés au fond de mon placard... Ah, tout de suite, c'est moins simple, n'est ce pas ? Je ne dis pas que nous sommes plus évolués qu'un animal, nous avons évolué "différemment". Et jusque là, si on n'avait pas les vétérinaires, je pense que nos chats et chiens vivraient difficilement aussi vieux qu'aujourd'hui, ne trouvez vous pas ? Et les vétérinaires, c'est quoi ? oooooh, des humaiiiiins....étrange non ? Les animaux sont doués dans certains domaines, les hommes dans d'autres. Chacun ses compétences. Et non, en France les cas de paludisme ne sont pas légion, encore heureux, mais il reste la dingue et le chikungunya. Et si c'est moins grave, c'est quand même chiant à soigner. Et tant mieux si tu passes au travers, tout le monde n'a quand même pas ce bol. Et comme, pour une question d'esthétisme et de séduction (ben oui, chez les humains la période de reproduction c'est tout l'année et on séduit rarement avec des cris d'animaux en rute, ou une fourrure des plus éclatantes....quoique...) les boutons de moustiques, je m'en passe, en plus de démanger atrocement.

Répondre
  Petite filou  |  29

Et des scènes de cruauté animales....yen a aussi, mais bizarrement, ya que nous que ça choque (ou pas) Quand une mante religieuse ou une araignée bouffe gentiment celui qui l'a engrossée, ça se fait dans l'indifférence la plus totale.

Répondre
  SingForYou  |  57

>110 Parce qu'oser dire que je ne mets pas les insectes au même niveau d'importance que d'autre animaux (tels que les chats, les chiens, les chevaux, les oiseaux ) et que je ne vois pas le mal à tuer des insectes nuisibles c'est être "la preuve que l'humain n'évolue plus mais recule" ? Eh bin, j'aurais appris quelque chose aujourd'hui dis donc.

Répondre
  Kamlyn  |  14

Ah enfin, merci!!! Enfin une parole sensée... Rien de ce que j'ai lu dans les commentaires ne m'a fait rire. Les protecteurs des animaux (ou insectes, bref des êtres vivants en général) sont toujours la cible de moqueries stupides, basses et parfois même franchement odieuses. Personnellement, j'admire ceux qui sont capables de compassion et d'empathie envers les autres espèces; garde-le ton mec, y'en a pas beaucoup des comme ça. D'ailleurs s'il y en a d'autres, vous pouvez me MP ^^.

Répondre
  Petite filou  |  29

Abdounana : En même temps, l'anecdote est matière à débat, parce que bouder sa copine simplement parce qu'elle a voulu nettoyer la place, bourrée d'insectes, je crois quand même qu'on a le droit de donner son opinion sur la question, et que ça donne des commentaires bien plus intéressants à lire que des : trop bien, super, largue le, etc etc.

Répondre
  pizzul  |  9

on voit bien que tu n'as jamais vécu dans des pays tropicaux... J'ai vécu au Brésil et j'ai eu la dengue et je peut te dire qu'après ça la " psychose " sur les moustiques tu la comprend...

Répondre
  Petite filou  |  29

Non mais ça me fait sourire...si on devait constament se coucher devant l'utilité suprême des animaux et leur intelligence, ça ferait longtemps qu'on serait tous bouffés par les lions,loups, chiens (oui, aussi...) parce que les pauvres bêtes faut pas les toucher elles sont utiiiiiiiiiiles, et que ça fait partie de la graaaande châine alimentaire, donc mangez moi sans regrets ! Bon d'accord, les cafards, c'est petit, c'est sans doute utile (je demande en quoi dans un appart urbain?) mais là...ben c'est pas agréable, et on a pas encore inventé le moyen de les faire partir sans blesser ces pauvres bestioles en colonies sans utiliser la manière forte. C'est malheureux, mais c'est comme ça. Je pars du principe que nous n'avons pas à nous considérer comme des êtres supérieurs, mais plutot comme des êtres vivants à part entière, qui avons pullulé, aussi, qui essayons de survivre, aussi....mais parfois pas de la bonne manière car comme quelqu'un l'a dit, le progrès ne fait pas que du bien à l'humanité, et aux animaux donc. Mais si nous n'essayions pas de survivre, les fourmis, mouches et autres trucs du genre elles elles se feraient un plaisir de se faire des repas gastronomiques de notre petite carcasse. Ou de nos frigos dans un premier temps. Et ce sans amertume aucune. Et jusque là, je préfère encore me concentrer sur la disparition d'espèces qui mettent bien plus de temps à se reproduire et qui sont vraiment en voie de disparition, à cause, effectivement, de la bêtise humaine, et du fait qu'une fécondation n'engendre pas des milliers de progénitures (cf les fourmis, cafards, donc). Donc pour le moment, sorry, si je veux bien m'insurger contre la disparition des tigres blancs, pandas, ours polaires, baleine (qui pourtant nous avaleraient tout crus s'ils le pouvaient), les cafards ne font pas encore parti de mon registre d'espèce en voie de disparition. Sauf peut être la race Ben Laden... Autrement dit, pour faire un compromis, il faut arriver à trouver des solutions de repousse de ces nuisibles, sans utiliser de trop de produits chimiques, pour que chacun reste chez soi, les cafards d'un côté dans la nature tout ça, les humains dans leur appart meublé tout beau tout propre. Parce que les lions ne s'associent pas avec les cafards. (oui, fallait que je la sorte, désolée.)

Répondre
  Effexor  |  31

#108 "A sauver dans une catastrophe un enfant ou un chien, je sauve le gosse" Par pitié, mettons fin à l'hypocrisie... Si le gosse en question était Justin Bieber, je sauverais le chien !

Chargement…