575
Par Anne_de_Paris - / mercredi 2 novembre 2011 10:06 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  p0dz0b  |  8

Les diplomes servent plus a rien c'est affligeant :/

Par  bobpasbricoleur  |  19

Si on part de ce principe, y a plus personne pour tenir les musées, faire de l'archéologie, devenir journaliste, etc. parce qu'il est très difficile de s'insérer. Au passage, on n'a pas des capacités dans tous les domaines. J'ai une amie doctorante (en lettres) qui est une sorte de génie dans son domaine, mais pas ailleurs.

Commentaires
Par  p0dz0b  |  8

Les diplomes servent plus a rien c'est affligeant :/

Répondre
  bysweety  |  20

Et un Master de plus qui va finir au Mcdo !

Répondre
  Rooky  |  15

Parfaitement d'accord!

Répondre
  cfnd  |  4

N'importe quoi. Si tu sors d'une école de commerce, crois moi du travail tu en as à la pelle. Si tu sors d'un master utile, c'est à dire de la gestion, de l'économie et bien d'autres tu as de grandes chances de trouver du travail, mais c'est sur que si tu sors d'un doctorat de psycho ou qui étudie les fruits de mer, c'est tout à fait normal de se retrouver chômeur. Je comprends pas ces mecs qui ont les capacités pour faire 8 années d'études brillantes et pas capable de choisir une bonne voie.

Répondre

Si on part de ce principe, y a plus personne pour tenir les musées, faire de l'archéologie, devenir journaliste, etc. parce qu'il est très difficile de s'insérer. Au passage, on n'a pas des capacités dans tous les domaines. J'ai une amie doctorante (en lettres) qui est une sorte de génie dans son domaine, mais pas ailleurs.

Répondre
  cfnd  |  4

Pourquoi ne pas tout simplement attendre qu'il y ait une pénurie de journalistes, d'archéologues..? Il y a tellement d'études qui se rapprochent de ces métiers sans être obligé de les pratiquer.

Répondre
  Wondermarck  |  25

Et c'est affligeant de lire des messages comme les tiens. Selon toi, tout le monde devrait faire math sup, IUT scientifique, HEC ? Quid Freud, Balzac, Titus, et les autres ? Si le monde ne devrait se résoudre qu'aux disciplines concretes et ayant une utilité concrète, qu'en penser ? Je pense que le problème de notre société, c'est bien que les matières non scientifiques n'ont plus leur place, et c'est assez révélateur...

Répondre
  cfnd  |  4

Si on veut trouver du travail de nos jours, on ne peut pas se laisser aller dans nos "passions".

Répondre
  manamana  |  31

#73: encore un flemmard qui insulte ceux qui veulent apporter quelque chose à la recherche en faisant des longues études. Je conclue par ton insultant "master utile" que pour toi, une thèse ne sert a rien. Si autant d'années d'études ne servaient à rien, on ne trouverait jamais de cure à aucune maladie ou de nouvelles technologies pour sauver des vies ou t'aider a passer ton temps si utile sur des ordinateurs hi-tech. Avant d'étaler ta connaissance que visiblement tu n'as pas, tu ferais bien de t'instruire.

Répondre
  El Gaulzo  |  38

@cfnd : Oui, enfin une bonne voie, c'est quoi ? A la limite, tu me dirais une voie porteuse, je te répondrais que ça dépend de la conjoncture, l'offre et la demande, tout ça... Au début de la bulle Internet, on avait une demande très forte en informaticiens, parce que tout se mettait en place. Après, la demande s'est complètement effondrée - en même temps que ladite bulle - et l'informatique est devenue une voie bouchée. Et depuis quatre, cinq ans, ça repart à la hausse... Tu vois, si ça se trouve, tous les économistes dont tu parles, dans 5 ans, ils seront tous à Pôle-Emploi (si ça existe encore), parce que le système tel qu'il est se sera cassé la figure et qu'on se sera rendu compte que c'est pas top de filer tous les leviers à des économistes et des financiers complètement perchés, et qu'il vaut mieux laisser les gens qui s'y connaissent prendre les décisions ! Ou peut-être que ça sera le contraire... Et en plus, quand tu me dis qu'en sortant d'une école de commerce on a du travail à la pelle, je me gausse... J'en connais quelques uns qui sortent d'une ESC, et qui remettent des boites de conserve en place chez Auchan ! (pas que je veuille dénigrer ce métier, mais c'est pas ce dont on rêve en sortant d'une école de commerce...). Alors oui, d'un certain point de vue, ils ont du travail à la pelle. Mais bon... 5 ans d'études pour empiler des boites de conserves...

Répondre

"Pourquoi ne pas tout simplement attendre qu'il y ait une pénurie de journalistes, d'archéologues..? Il y a tellement d'études qui se rapprochent de ces métiers sans être obligé de les pratiquer." 1- Erreur de raisonnement, si tout le monde fait des études à débouchées, il n'y aura plus de débouchées dans ses études (en revanche, les autres seront vite libérées, mais ça deviendra un cycle vicieux). 2- Tout le monde n'est pas doué dans tous les domaines, comme je l'ai déjà dit, on ne peut pas toujours faire quelque chose "qui paye" juste parce qu'on veut avoir un boulot, il suffit d'être nul dans ce domaine pour se planter également. 3- Parce qu'un jeune archéologue peut potentiellement faire avancer les choses, on ne peut pas rester qu'avec ceux qui sont déjà là et qui ont reçu un enseignement qui date un peu, confronter les "écoles", c'est positif.

Répondre
  Eudes.  |  25

#73 : Qu'est-ce que c'est barbant comme discours ... Je suis dans des études de santé, j'entends ce genre de trucs à longueur de journée "ouais les lettres c'est inutile", "la socio c'est inutile". Plutôt que de te creuser la cervelle sur l'économie des marchés asiatiques, réfléchis un peu aux nécessités des sciences humaines. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" comme le disait Rabelais, et quand on voit tous les gens très brillants en économie ou en X matière "utile" qu'on forme dans le système français, mais qui sont INCAPABLES d'avoir un minimum de réflexion "humaine", ça fait peur.

Répondre
  labruti  |  11

'

Répondre
  choubbi77  |  15

#73 : C'est terrible d'avoir ce genre de propos dans le sens où, oui certains corps de métiers embauchent plus, ou plus facilement. Il n'empêche que si tous les étudiants s'y dirigeaient, les débouchés seraient anéantis car trop de demandes, ça coule de source! Et on aurait encore davantage de gens désintéressés par leur emploi! N'oublions pas qu'on passe quasiment plus de temps avec ses collègues que sa famille, donc autant avoir un emploi adapté à ses propres envies et motivations. Sinon qu'est-ce que la vie serait barbante!! Au moins #73, grâce à l'auteure de cette vie de merde, tu vas pouvoir te pencher sur 2 mots qui ne sont pas (encore?) dans ton vocabulaire : AMBITION et ACCOMPLISSEMENT. En attendant, tout vient à celui qui y croit vraiment alors, Anne_De_Paris, courage dans tes démarches.

Répondre
  Fafa94VItryOo  |  16

C'est vrai que les écoles de commerces facilitent l'insertion des gens dans le monde du travail mais les autres écoles peuvent aussi apporter de grandes choses et je te conseille de persévérer j'espère que tu trouveras le métier dont tu rêve bonne chance

Répondre
  sharon13  |  14

Cfnd encore heureux que l'on choisi des filières qui nous plaisent. A la base on choisi une voies pour faire un metier qui nous plait. Et non parce que dans cette branche il y a plus de travail que dans l'autre. Enfin bref je trouve cette mentalité pitoyable.

Répondre
  ineptie  |  14

De maniere generale, les theses apportent beaucoup plus de credit aux US qu'en France (je me base sur le cas des maths) et une entreprise embauchera beaucoup plus facilement un centralien qu'un mec qui aura une these en algebre par exemple.

Répondre
  Groumpf  |  56

Ca sert à faire beau sur le C.V, mais en effet, dans la pratique c'est "useless"

Répondre

On n'est pas au pays des bisounours; l'époque de choisir une voie ( avec peu de débouchés) parcequ'on l'aime est révolue maintenant il faut plutôt savoir comment on élèvera nos enfants ( quand on en aura :P) et dans quelles conditions on vivra, je penses que dans 10-20 ans il sera dur de bosser dans le bonheur et dans la joie, d'ailleurs le nombre de stresser du travail ne cesse d'augmenter les gens n'aiment pas ce qu'ils font mais ils le font peut être pas pour eux mêmes mais pour leurs proches.

Répondre
  yelyaH  |  18

#73 tu devrais lire la Métamorphose de Kafka... Même si je n'aime pas particulièrement ce livre, ça te fera lire une belle *réflexion* sur l'aliénation (fait de se cantonner dans son univers de "travail et productivité" façon robot) dont tu sembles tristement victime :) Et puis... Sans CAP, chez qui tu irais acheter ton pain tout chaud le matin ? ;) (je dis ça amicalement, sans volonté belliqueuse)

Répondre
  cfnd  |  4

#432 Je ne parlais absolument pas de ça, je soutiens les CAP/BEP pour les métiers de ce genre. Ce dont je ne suis pas d'accord, c'est de laisser les élèves faire des études longues dans des secteurs "bouchés" (entre autres la psycho, l'archéologie, l'événementiel...) Je pense qu'il devrait y avoir des sélections serrées dans ces filières, ce qui est loin d'être le cas ce qui fait que les chômeurs s'entassent. C'est dommage d'accepter tout le monde dans la plupart de ces facs en sachant pertinemment que la plupart des étudiants n'auront pas de travail à la fin alors qu'ils auraient pu être dans d'autres filières moins "appropriées" pour eux mais où ils auraient pu faire des études tout aussi excellentes. Il faut savoir laisser les ambitions de côté quelques fois, nous ne sommes pas tout des autodidactes à la Steve Jobs.

Répondre
  tatoon06  |  6

Je suis vraiment pas d'accord avec toi. Pourquoi constamment mettre la psycho à l honneur quand on parle de non débouche? Je suis moi même étudiante dans cette branche et je pense que c'est des clichés et un ramasser de bêtises. Avec une licence on peut faire des concours, rentrer dans des écoles, faire cop ou autres. Avec un pasteur on est psy ( du travail par exemple) et bosser à la DRH comme une de mes amies ou psy clinique et bosser en hôpital. Ou bien même ouvrir son cabinet. Et avec un doctorat de chercheurs donc, on peut enseigner à la fac... Ok ok c'est plus corser que faire comme bcp : payer une école de commerce et Basta. Mais quand on est passionnée pour moi c l essentiel.

Répondre
  Le_Prod  |  20

Il y a un point qu'il faut prendre en compte, comme dit plus haut : la conjecture. Surtout pour des études longues, un doctorat, en moyenne ça se fait en 8 ans, en 8 ans il peut s'en passer des choses, alors quand tu entames tes études tu ne peux pas vraiment savoir si à la fin de tes études des voies s'ouvriront ou non.. Le secteur du travail n'est pas stagnant, surtout de nos jours, de tous nouveaux secteurs peuvent s'ouvrir, c'est à prendre en compte. Et pour #427, rien n'est révolu du tout. C'est justement parce que des gens comme toi, fatalistes et sans aucun rêve se ferment eux-même les portes d'un avenir probable.

Répondre
  FamasFan  |  0

Je suis devenu pilote en suivant ma passion: c'est tout a fait possible alors ne dis pas n'importe quoi... Tu pars du principe que boulot ne peut pas rimer avec plaisir et c'est faux

Par  Epheze  |  40

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

Disons que c'est utile et intéressant personnellement, potentiellement utile si tu trouves un travail dans ce domaine, mais si ça tombe à l'eau, tu te sens un peu mal d'avoir passé des années pour rien.

Répondre
  Astia  |  53

Arrêtez de me déprimer, je suis en prépa littéraire et je suis même pas sûre que ces 2 - voire 3, voire 4 - années horribles vont me servir à quelque chose T.T (mis à part que c'est génial quand même :D)

Répondre

Dans ce cas, désolée de te signaler que les professeurs qui nous parlent d'élites ou de longues études et d'avenir professionnel nous vendent du rêve. ^^ Mais il ne faut pas partir perdant, sinon tu n'auras rien. ;-)

Répondre
  psyco_mantis  |  72

je peut vous foutre la mort si vous voulez? avec bac moins deux je suis chef d'entreprise....

Répondre
  AmneZiiA  |  4

C'est juste que de nos jours lorsque on est trop diplômé , on ne trouve pas de travaille car l'employeur doit te payer en conséquence . C'est pour cela que les patrons préfèrent employer des personnes moins diplômés .

Répondre
  Tooiinnoouu  |  7

Comment on peut "obtenir" bac -2 ?

Répondre
  cfnd  |  4

C'est l'équivalent de la première ou la seconde. Et je crois qu'ils sont fiers en plus.

Répondre
  psyco_mantis  |  72

#56: je ne travail pas dans un bureau a gratter du papier toute la journée, je travail de mes mains, dans un des trop nombreux métiers indispensable qui sont loin d'être reconnu à leurs juste valeur.

Répondre
  Septher  |  21

#100> bah, indépendamment des études, je pense que quiconque a de quoi être fier de contribuer au fonctionnement de la société, donc oui s'ils ont un taff ils peuvent être fiers. Qu'ils aient un doctorat, ou un CAP, un master ou même pas de diplôme, ceux qui bossent sont toujours plus utiles que ceux qui ne bossent pas. (j'anticipe le troll : j'ai pas dit que c'était forcément de leur faute)

Répondre
  giu1672  |  19

Il n'y a pas de mal a être fière d'être arrivé a un bon niveau professionnel sans avoir obtenu le BAC.. #100 tu parle pour rien dire, et qui sait peut être que toi avec des études supérieurs tu finira employé dans l'entreprise de quelqu'un qui n'a même pas son BAC..

Répondre
  sharon13  |  14

Bac pro secretariat et me voici assistante de direction dans une grande entreprise de securite :) Les diplomes ne font pas tout quelques fois :) Pour ceux qui ont des gros diplomes dans de grosse filieres il n'y a tellement plus trop de travail en France qu'ils se retrouvent au chomage c'est malheureu. Bon courage a l'auteur

Répondre
  Unlight  |  8

Le problème du chômage vient aussi du fait que la France manque d'entrepreneurs, et l'importance des entreprises françaises stagne plus ou moins, ce qui fait que la demande d'emploi continue d'augmenter contrairement à l'offre. Après, le problème du manque d'entrepreneurs, je sais pas s'il est dû au risque qu'inspire le lancement d'une boîte ou à autre chose, mais j'pense que la création d'enreprise n'est pas assez encouragée en france.

Répondre
  caremichmich  |  12

tout a fait, et malgré les aides, le risque est pas assez valorisé en france. sinon, en tant que thésard moi même ... je compatis sincèrement ... la mode des post-doc en recherche est vraiment limite parfois ..

Répondre
  titelo73  |  8

Je suis pas sur qu'on puisse dire "chef d'entreprise" s'il est à son compte seul et se gère lui même son planning et que la gestion d'entreprise soit faite par un comptable juteusement payé... C'est un artisant ... Et je ne dénigre pas cette profession au contraire mais c'est pas de la "direction d'entreprise" !

Répondre
  cfnd  |  4

#401 Non mais laisse tomber, ils se disent "chef d'entreprise" alors qu'ils doivent travailler à la main d'œuvre. Mon oncle a sa boîte mais travaille avec et comme ses employés et n'est donc pas chef d'entreprise mais artisan. Il y en a tout de même qui se prennent pour des Entrepreneurs Schumpeteriens à la Steve Jobs, c'est triste. Continuez à nous "foutr la mort" comme on a pu le lire.

Par  MichMich1325  |  19

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

C'est pas facile, non. Avec un Bac +8, tu es "surqualifié", donc soit tu es sous payé parce que tu ne trouves rien de mieux comme travail, soit on ne te prend pas parce que tu risques de coûter trop cher ou autre. On a tort de penser que les diplômes font tout en France, il n'y a pas suffisamment d'offres d'emploi et trop de demandes.

Répondre
  Ocapertiam  |  7

VDM validée. Le problème, c'est que les entreprises hésitent à embaucher des employés avec de nombreuses formations, car leur salaire n'est pas du tout le même. J'ai un ami qui a "caché" sur son CV son doctorat...

Répondre
  Lled  |  30

C'est pas tellement qu'il n'y a pas assez d'offre d'emploi pour des personnes très qualifiées, c'est surtout que quand on lit les offres d'emploi, il semble que l'employeur désire le beurre et l'argent du beurre, demandant des gens sur-qualifiés mais sans les diplômes ou l'ancienneté, et présentent le "stage" non rémunéré hors formation comme une obligation par laquelle il faut passer.

Répondre
  crazyhabbit  |  14

héhé il dit pas que des conneries ce jeune ;) en même temps fallait s'en douter déjà avec mon BTS j'avais peur de pas trouver de taf et ça s'est confirmé j'ai toujours rien alors un bac +8 c'est bon ^^

Répondre

ORELSAN n'a pas tort !!! Aujourd'hui, les gens sont polyvalents mais n'ont pas les diplômes qui vont avec, résultat, ils ne valent malheureusement rien dans le monde du travail ! Tant que les mentalités ne changeront pas, ça sera toujours la merde !

Répondre
  NemoTionel  |  18

Orelsan a tellement raison ; aussi bien dans "plus rien ne m'étonne" que dans "suicide social" . D'ailleurs ; je conseille vivement "d'amour et d'eau fraiche" qui est un superbe film qui m'a fait penser à l'auteur de cette VDM.

Répondre
  lekerx  |  5

orelsan

Par  DrXy  |  13

Oh mais c'est pas grave, ta juste perdu 10 ans de ta vie pour te retrouver au pôle emploi, pour ensuite être sdf et te jeter du haut d'un pont aprés 5 ans de souffrance. C'est pas grave...

Répondre
  deathoark  |  0

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre
  Astia  |  53

deathoark, désolée mais tu as tort ;) Elle a passé 8 ans de sa vie à étudier, dont 3 ans pour sa thèse ainsi que "trois ans de post-doctorat aux États-Unis suivis de deux ans à la Sorbonne".

Répondre
  darkleo  |  29

non Astia c'est toi qui a tort c'est bien 13 ans d'études. 8 ans pour avoir son doctorat et soutenir sa thèse, 3 ans de post-doctorat (comme son nom l'indique c'est après le doctorat donc 3 ans de plus aux 8 ans) et deux ans encore en plus à la sorbonne.

Répondre
  Effexor  |  32

Sauf que le post-doc n'est pas toujours considéré comme des études à proprement parler, selon les points de vue... Mais ne chipotons pas sur une pique désagréable de quelqu'un qui n'a pas dû avoir son bisou quotidien de la part de sa maman. Sinon, on peut aussi compter toutes les années d'école avant d'entrer en Licence...

Par  deuxhistoires  |  9

Si t'as fais des études du style étude de l'évolution des bigornos en fonction des marés au printemps, bah tlbm, sinon si c est des études utiles alors tu n'as vraiment pas de chance car se casser le cul pour rien, c est tellement horrible...

Répondre

Tu sais que le type d'études que tu as cité est particulièrement utile pour la science et peut potentiellement nous apporter une meilleure connaissance du monde et de l'être humain, etc. ? Les thèses soutenues semblent souvent absurdes, mais c'est parce qu'elles ne répondent pas directement aux besoins de la population (qui se contente de prendre les découvertes sans s'intéresser à leur contexte).

Répondre
  deuxhistoires  |  9

Ui bah la c'est la mentalité qu'il faut pas avoir désolé mais il faut être pragmatique dans la vie par exemple les americain l'ont bien compris et c est la premiere puissance mondial, car quand on veut un budget on dit pourquoi on veut et comment on va s'en servir et si on obtient pas de résultat, on rembourse , nous on veut du culturel, on débourse du fric dans des choses qui ne servent à rien parfois, pour assurer une certaine diversité mais en fin de compte, faut voir ou on est situé dans le monde...

Répondre
  El Gaulzo  |  38

Et tu es qui pour juger de l'utilité ou non d'un travail de recherche ? Ce n'est pas parce qu'un sujet paraît obscur et et lointain au commun des mortels qu'il est réellement inutile... Tu devrais te renseigner un peu sur la manière dont Flemming a découvert la péniciline...

Répondre

Les américains ont des tas de chercheurs bien payés dans tous les domaines les plus théoriques qu'ils soient, ce n'est pas pour rien qu'ils récupèrent beaucoup de Prix Nobel et que les chercheurs qui ne trouvent pas de travail en Europe s'y installent. A être trop pragmatique, on ne fait aucun progrès.

Répondre
  Greil  |  25

ah tiens je suis d'accord on débourse du fric pour des choses qui ne servent à rien, mais les "études" qui permettent de comprendre le monde qui nous entoure, notre Histoire,et le culturel n'entrent pas dans cette catégorie bien au contraire.

Répondre
  zetsubou  |  8

en même temps les recherches sont un budget limité pour un domaine infini donc oui je pense que les cycles menstruelles des escargots au printemps même si ça servira très certainement un jours Doit passer après les recherches plus importante et plus directes dans leurs débouchés on ne peut pas tout financer (même si il faudrait un peu plus personne n'est prêt a payer des impots pour des sciences qu'ils ne verront pas aboutir avant leur mort) c'est bien joli d'encourager les recherches mineures mais elles pompent dans le budget qui pourrait arrêter le cancer et la révolution mitochondriale

Répondre
  erulelya  |  50

#94 : T'es au courant que le mec qui à découvert la génétique étudiait la reproduction petits pois ? ça n'existe pas des études moins importantes que d'autres, tout ce qui compte pour les gens comme toi et la majorité des Français, c'est que si ça n'a pas d'applications directes dans la vie de tous les jours c'est inutile, et c'est bien dommage d'entretenir des mentalités pareilles.

Répondre
  deuxhistoires  |  9

Bah ok c'est bien beau de dire qu'il faut de tout pour faire le monde, mais bon c'est le résultat qui compte... Un médecin qui fait des thèse et qui devient spécialisé gagne beaucoup beaucoup d'argent car c'est utile. Un archéologue qui fait des Anne d'étude faut voir comment ils galerent... donc pour moi pas trop de pragmatisme en excès car l excès ne fait rien de bon mais ce qui compte c est le résultat. Pour répondre au monsieur qui ne me connait pas, je n'ai pas fais beaucoup d'étude en effet je suis jeune mais bon je suis en prépa et j'aspire à en faire, des études... utile :D

Répondre
  deuxhistoires  |  9

#monkeyface oui la Chine grimpe en puissance, non ce n'est pas l'avenir tu verras on en reparlera dans 20 ans Quand ils auront leur jolie problème démographique. Quand à ce qui aspirent à vouloir connaitre des choses inutile dans l'espoir qu'un jour il tombent par hasard sur une découverte, eh bien allez y, c'est bien on avance vite comme ça.

Répondre
  El Gaulzo  |  38

T'es jeune, ça se voit, mais je vois aussi que la prépa t'a pas encore appris l'humilité. Je pense que deux ou trois expériences dans la "vraie vie" t'apprendraient qu'il n'y a rien d'inutile, surtout dans le domaine de la recherche. Que personne ne cherche de trucs inutiles en espérant tomber sur ZEU découverte, mais que tu cherches un truc, parce que pour certains la Grande Question c'est "pourquoi ça" et pas "combien d'argent", et que parfois ça t'amène à une conclusion qui n'a rien à voir et qui aura une portée plus ou moins grande. Que parfois, ce sont des types qui vont déterrer ton boulot un siècle après, et qui vont en faire la base d'une nouvelle théorie révolutionnaire. Et surtout que la recherche, c'est pas partir d'un point A pour aller à un point B, mais c'est plutôt du "deux pas en avant, un pas en arrière". Le problème, c'est que la vision qu'on en donne dans tes manuels scolaires est complètement erronée. Après, si pour toi des études "utiles" ce sont des études qui rajoutent des chiffres sur la fiche de paye, je te souhaite bien du bonheur, et surtout de ne pas faire un infarctus ou une dépression (qui seront soignées avec MES cotisations) à quarante berges. Et, par dessus tout, je te souhaite d'évoluer un peu.

Répondre
  Hamtarette  |  10

Les grandes découvertes ne se font pas en les cherchant. Darwin n'est pas parti sur le Beagle en espérant trouver la théorie de l'évolution et il y a des exemples au dessus qui te montrent que ce qu'on pense inutile ne l'est pas forcément. Un médecin spécialisé va gagner de l'argent car c'est utile ... Et toutes les méthodes, traitement, etc que ton médecin spécialisé utilise, il les sort d'où ? C'est comme les téléphones portables, les robots, etc, il faut bien que ça s'inspire de quelque chose et il faut bien qu'il y ait des gens pour étudier ce quelque chose. Étudier les fourmis, termites ou abeilles par exemple peut avoir un gros impact sur l'exploration spatiale ou le démentelement des centrales nucléaires. On ne peut pas y envoyer un gros robot (il faut l'alimenter, le contrôler, si on le perd c'est des millions à la poubelle, etc) mais on peut envoyer plein de petits robots autonomes qui coopèrent. Sauf que ça, ça s'inspire des sociétés d'insectes. Dis à quelqu'un que tu construis les robots qui vont sur mars et il trouvera ça génial, dis que tu étudies la façon dont les termites construisent des piliers et il sera tout de suite moins emballé. Et pourtant, sans termites, pas de robots explorateurs performants

Répondre
  deuxhistoires  |  9

Oui William les birgornos, ça m'irritent. Sinon vous m'avez presque convaincu, sauf les espèces de piques hautains typique des francais que vous m'envoyer car je ne suis pas de votre avis, sinon le reste est plutot est cohérent.I agree, Cya.

Répondre
  El Gaulzo  |  38

Les piques hautaines typiques des français, tu te les prends parce que tu les cherches et que tu les mérites. C'tout !

Répondre
  deuxhistoires  |  9

Tu me parles d'humilité, alors je dis que je suis d'accord finalement avec certaines personnes et tu continue a faire ton concours de la plus grosse b*te , t'es nul mais jten veux pas ;) au fait inutile de me répondre car si pour toi dans la vie il faut pas gagner d'argent car l'argent c'est sale (c'est juste un moyen pour payer des bonnes vac à tes gosses et à subvenir à leur confort mais bon peux de gens sont du meme avis que moi) , ni obtenir des résultat pour te dire un jour voila ce que j'ai fait de ma vie c'est ton probleme pas le mien. Aufait je vois dans tes messages de la rancoeur tu a des trucs dans tes études que tu regrettes :P

Répondre
  El Gaulzo  |  38

Merci pour le compliment, on dira que je suis nul alors... D'autre part, je n'ai jamais dit que gagner de l'argent c'est sale, pas bien, ou quoi que ce soit du genre. Ca, c'est toi qui interprètes. Par contre, que l'argent soit un moyen et pas une fin, oui. Et quand on commence à réfléchir en termes de classification des études "utiles" en fonction de ce qu'elles rapportent, là ça devient malsain. Un gars qui s'éclate dans son boulot et qui gagne bien sa vie, tant mieux. Un gars qui cherche absolument à avoir un boulot qui rapporte le plus possible, et qui fout sa vie de famille en l'air pour ça (parce que tu remarqueras que ça va souvent de paire), qui se retrouve à 45 ans à se demander ce qu'il a fait, tout seul parce que sa femme est partie avec les mômes, pas si riche que ça parce qu'elle a embarqué la moitié du fric, et en se trainant un ulcère ou une connerie du genre, ben c'est malsain. Alors tu me diras, il y en a qui arrivent à concilier les deux. Oui... Mais pas la majorité... Après, je préfère vivre avec un salaire moyen, mais une vie de famille qui tienne la route, plutôt qu'avec un salaire de PDG dont je ne profite pas. C'est un choix de vie, et je ne m'en plains pas... Sinon, merci de t'inquiéter pour mes études, mais ça va. Elles sont derrière moi, et même si je ne les vivait pas forcément bien à l'instant t, je ne les regrette pas.

Répondre
  Effexor  |  32

@deuxhistoires : Déjà, l'étude de l'évolution des bigornEAUX en fonction de la marée, pour reprendre ton exemple, s'inscrirait dans une thématique d'écologie. Si l'écologie est une science inutile à tes yeux, je ne vois pas trop ce qu'on peut faire pour toi... Ensuite, comme quelqu'un l'a si bien dit quelqu'un avant moi, il existait à une époque un certain moine qui étudiait les petits pois... Tu te serais peut-être foutu de sa gueule à l'époque ("Oh, le relou, il fait se reproduire des petits pois LOL"), mais les lois de Mendel, ça te dit quelque chose ? Les plus grandes découvertes se sont faites par hasard. Va savoir si étudier l'évolution des populations de bigorneaux en fonction des marées ne permettra pas, plus tard, de prédire l'arrivée des tsunamis avec une précision extrême ? Hein ? Cela étant, tu dis avoir été presque convaincu(e) par les arguments précédents, donc c'est bien, tu n'es pas borné(e). Mais tu verras, si tu continues tes études, tu apprendras que chaque étude, même la plus étrange qui soit, peut apporter quelque chose au monde... (Et un petit 'LOL' sur le pragmatisme des américains dont tu as parlé, quand on sait qu'une bonne partie d'entre eux adhèrent à la thèse du Créationnisme...)

Répondre
  Bogosstrofor  |  15

@deuxhistoires tu sais, quand les gens enterrent tes commentaires, ca veut pas dire "GG, ce que tu dis est d'une pertinence sans égale !". Plus exactement, c'est qu'on essaie de te faire comprendre poliment que tu dis de la merde.

Répondre
  Dvv  |  46

Et même sans partir dans le débat sur la recherche, on peut bien faire ce qu'on veut par passion. J'étudie la philo, inutile n'est ce pas ? Je fais ça parce que j'ai détesté sciences Pô dès les premiers jours et j'ai choisi de faire ce que je sentais au fond de moi. Du travail j'en trouverai d'une façon ou d'une autre mais si je dois faire un doctorat pour m'épanouir intellectuellement, tant mieux. Je suis humaine, pas un robot au service du capitalisme, c'est tout. Bref tout ça pour dire qu'il y a différente conceptions de la vie et du bonheur, que certaines personnes ici ont l'air d'être incapables de prendre du recul sur la vision capitaliste dominante, mais qu'il est possible d'avoir des aspirations qui sont très loin des considérations financières.

Chargement…