78
Par Anonyme / mardi 1 septembre 2015 06:24 / France
Ajouter un commentaire
Vous devez etre inscrit afin de commenter
Créer mon compte Identifiez-vous
Top commentaires
Par  Soda

Un homme rentre chez lui tous les jours à la même heure du travail en bus. Tous les jours à la même heure, entre l'arrêt de bus et son domicile, un autre type, toujours le même passe en voiture à côté de lui en lui criant "Cocu !" Au bout de deux mois, à bout, il finit par en parler à sa femme, qui le rassure. Le lendemain, au retour du travail, revoilà que passe le fameux type en voiture "Cocu! .... Et rapporteur en plus ! "

Commentaires
Répondre

Cet homme a rendu mon copain très amoureux de moi comme au premier jour mon mari est redevenue amoureux de moi grâce a cet monsieur Bonjour je me nomme Virginie Brantes mère de 3 enfants. Je vivais à LYON avec mon mari, quand en 2010 il décida d'aller en voyage d'affaire à Dubaï, où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblais même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelque fois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En Janvier 2012,

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Euh... je me demande si y a pas moyens de revenir sur le jugement de divorce... car au bout d'une semaine, il me semble que c'était un adultère... non? Je comprends qu'il y a de quoi avoir les boules et c'est vraiment pas mérité.

Répondre

Il me semble que ni l'un ni l'autre n'a le droit d'être avec quelqu'un (relation sérieuse ou moins !) tant que le divorce n'est pas prononcé. Sinon il s'agit d'adultère, en effet

Répondre

Sauf que 1. Il n'y a pas adultère avéré vu que le divorce est déjà prononcé, elle peut très bien arguer un coup de foudre 2. L'adultère n'est pas un délit :)

Répondre

Pardonnez mon ignorance, mais en France l'adultère est (encore) une infraction ? Ou alors ça a une incidence sur le divorce (au niveau de la dissolution du régime matrimonial) ? En tant que Suisse je ne comprends pas, car chez moi l'adultère ne change absolument rien là-dedans !

Répondre

#25 : Comment sais-tu que le divorce a été prononcé ? Ils se sont séparés, et le nouveau venu est arrivé une semaine après (la séparation, pas forcément le divorce). Et oui, l'adultère n'est pas un délit, mais dans un jugement de divorce ça peut faire "pencher la balance", comme on dit.

Répondre

Ah oui, au temps pour moi, j'avais pris le "séparation" pour un divorce. De toutes façons l'adultère est un motif de divorce pour faute qui n'est plus reconnu à chaque fois. Et je ne vois pas ce que ça apporterait de plus vu qu'il y a déjà accord sur le fait qu'il va y avoir séparation.

Répondre

Mais surtout... Vous parlez de divorce... Mais qui vous dit qu'ils étaient mariés ? Ils sont séparés, à aucun moment il ne parle de divorce ! Dans ce cas, l'adultère n'a rien à voir la dedans ;-)

Répondre

Trop de votes négatifs, commentaire masqué. Voir le commentaire

Répondre

L'adultère n'est plus un délit. Ca l'a été jadis, aujourd'hui c'est juste une faute contractuelle. Et c'est donc un motif de divorce pour faute en cas de refus du divorce par l'autre partie et d'une action en justice pour l'obtenir.

Répondre

Je la refais car je ne suis pas une juriste spécialisée surtout en divorce. Mes parents ont divorcé mais pour cette raison... Mes excuses, c'est vrai qu'il ne parle pas de mariage. J'ai juste formulé ma réflexion autour de l'adultère. J'ai ma réponse maintenant et j'ai dit une belle bêtise apparemment... oups. En même temps, on est sur VDM et ce n'est pas un tribunal et ce n'est pas moi qui fera une plaidoirie devant un juge (vrai, avec la robe, le code pénal, civil (?) et tout) ou un concil

Répondre

Merci pour les informations, c'est intéressant à savoir. En Suisse ça ne se passe pas du tout de la même manière. Le divorce peut se faire sur requête commune (la plupart des cas) ou sur demande unilatérale, après deux ans de séparation effective. Exceptionnellement il peut être accordé avant ces 2 ans, pour des motifs sérieux non imputables à la personne qui lui "rendent la continuation du mariage insupportable". C'est très rare, et le motif doit être particulièrement grave (l'adultè

Répondre

C'est ce qu'il n'avait semblé comprendre. En fait en droit suisse, la notion de "faute" dans le cadre du mariage n'existe plus. Dans aucun cas il n'y a à prouver de faute pour divorcer, même sur demande unilatérale.

Chargement…